La Californie lève les barrières aux monnaies virtuelles

0
Les monnaies virtuelles telles que le bitcoin sont sur le point d'être légalisées en Californie. Le gouverneur Jerry Brown a signé un projet de loi afin de dépénaliser leur utilisation.

0118000007215452-photo-bitcoin.jpg
Mine de rien, les crypto-devises gagnent du terrain. Début juin, la Suisse autorisait le courtage de bitcoins, considérant cette monnaie comme un « nouveau moyen de paiement ». C'est au tour de la Californie de faire route vers sa légalisation. Samedi, le gouverneur de cet Etat, Jerry Brown, a signé un projet de loi effaçant les principaux obstacles à l'utilisation des monnaies virtuelles.

Le député démocrate Roger Dickinson, auteur du texte, estime que ce projet de loi répond à la popularité croissante de ces devises, utilisées de toute façon en Californie par certaines personnes. Pour lui, la loi était désuète car elle interdisait de commercer dans une autre devise que le dollar américain, et aurait pu tout aussi bien mener à l'interdiction des étoiles de récompense dans les Starbucks.

Pour le député Dickinson, il ne s'agit pas de faire l'apologie du bitcoin en Californie. « Nous n'essayons pas de décourager ou de favoriser le développement de monnaies alternatives. Nous essayons de dire que, dans la mesure où ces monnaies alternatives sont développées et en cours d'utilisation, nous considérons qu'elles sont devenues juridiquement acceptables en Californie », expliquait-il à Coindesk, au mois de mars.

Malgré l'affaire MtGox, les lignes bougent

Cette annonce intervient quelques jours après l'échec de la plateforme d'échange MtGox de se placer sous le régime des faillites aux Etats-Unis. Le site de courtage japonais, piloté par le français Mark Karpelès, avait sombré en mars dernier avant de perdre 650 000 bitcoins (soit 450 millions de dollars au cours de l'époque) appartenant à 127 000 personnes. Dans une interview inédite au Wall Street Journal du 27 juin, l'homme, s'exprimant pour la première fois, assure qu'un « ancien employé de la société a volé des données ».

En début d'année, deux hôtels situés à Las Vegas avaient fait parler d'eux en autorisant les monnaies virtuelles dans leurs casinos. Au Royaume Uni, eBay a lancé cette année une rubrique dédiée à l'échange de monnaies virtuelles. Début juin, Apple a aussi fait bouger les lignes en laissant penser qu'il autoriserait des applications dédiées au bitcoin. Enfin, la France, qui a inauguré récemment sa Maison du Bitcoin à Paris, verra l'enseigne Monoprix accepter cette monnaie sur son site e-comemrce d'ici la fin de l'année.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Avec Android TV, Google veut aussi remplacer votre console de jeu
Numericable concrétise le rachat de Virgin Mobile
ADM 2.2 : mode nuit amélioré et sauvegarde Google Drive pour les NAS Asustor
Le site de réservation médicale en ligne KelDoc a la cote
Sosh propose désormais la fibre optique à 200 Mb/s
Quand Facebook
Apple abandonne Aperture et les photographes
La Clubic Tweet Review à l'heure de Google IO
Live Japon: informatique vestimentaire (2) et savoir-faire publicitaire
Sondage : allez-vous profiter des soldes pour faire des achats de matériel informatique ?
Haut de page