Votre historique de recherche reste toujours accessible... même effacé

06 août 2017 à 10h30
0
Des sites pornographiques qu'on a visités aux simples liens un peu honteux en passant par les plus classiques marketplaces et réseaux sociaux, on n'aime pas forcément qu'un tiers fouille dans notre historique Internet. C'est pour ça qu'on le supprime assez régulièrement. Mais selon un chercheur en sécurité informatique, ça serait loin de suffire : on peut désanonymiser votre navigation.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle thèse est prouvée : cette fois, Svea Deckert et Andreas Dewes en ont fait la démonstration lors de la conférence Def Con 2017 de Las Vegas.

Les données anonymes collectées par les sites ne sont pas si anonymes que ça

Encore une fois, ce sont les sites Internet qui sont en cause et plus particulièrement les données de navigation qu'ils collectent. Ces données sont stockées pour être revendues à des tiers qui les utilisent, entre autres, pour faire de la publicité ciblée. Il n'y a rien d'illégal là-dedans, pour peu que ces données soient totalement anonymes, c'est-à-dire qu'elles ne doivent pas être reliées à l'adresse IP, unique, de l'utilisateur.

Théoriquement, l'anonymisation de ces données devrait suffire à garantir qu'il soit impossible de remonter à vous et de dire que vous avez visité telle ou telle page. Sauf que Svea Eckert et Andreas Dewes ont prouvé le contraire, en se basant sur les données collectées par 10 extensions pour navigateur Internet parmi les plus populaires du marché.

01F4000007693971-photo-datacenter-facebook.jpg


Recouper les données anonymes avec vos publications en public

L'idée des deux chercheurs a été la suivante : et s'il était possible de désanonymiser les données collectées en ne se basant que sur ce qui est public sur Internet, comme un commentaire posté sous une vidéo, un post Facebook ou un message Twitter ? Ils s'y sont essayés et ont réussi avec brio, malheureusement pour celles et ceux qui espéraient que leurs recherches Internet restent secrètes.

Ils ont pu identifier près de 3 millions de citoyens allemands avec cette technique, y compris des données plutôt sensibles comme des achats de médicaments de la part d'un élu local et même les préférences pornographiques d'un juge.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Le partage de comptes coûte chaque année des milliards de dollars à Netflix, Amazon, HBO et Hulu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Adieu, Windows 7, tu seras longtemps resté le meilleur...
Le P.-D.G. de Peugeot sous-entend la fin de ses moteurs à combustion d'ici 2030
Vente de voitures électriques en France en 2019 : Renault ZOE, Tesla Model 3 et Nissan Leaf en tête
L'UE dévoile son projet de
Le diesel n'est pas mort : il se tourne vers les SUV américains et européens
La série Code Quantum pourrait-être ressuscitée par NBC
La 5G, une aberration écologique… et économique ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top