Apple évalue ses performances en sécurité en analysant le marché noir

05 juillet 2016 à 11h17
0
Il n'est pas toujours facile pour une société high tech d'évaluer son degré de sécurité. Alors pour se faire une idée, Apple scrute les marchés parallèles proposant des hacks pour ses terminaux.

Un peu plus tôt cette année, Apple était aux prises avec le FBI. L'agence de renseignement souhaitait accéder aux données stockées dans l'iPhone du tueur de San Bernardino. Apple a toutefois refusé de concevoir un outil permettant aux autorités de déverrouiller l'ensemble des iPhone en passant outre les dispositifs de sécurité.

De fait, le gouvernement américain a fait appel à des hackers tiers monnayant leurs services sur le marché noir. Selon différents rapports, le FBI aurait ainsi payé entre 1 million et 1,3 million de dollars.

Ivan Krstic, responsable de la sécurité et de l'architecture chez Apple, s'est récemment exprimé lors d'une conférence annuelle dédiée à la sécurité. L'homme explique qu'il est difficile de mesurer le degré de sécurité, alors pour se faire une idée, il analyse le marché noir.

035C000008186668-photo-apple-hq-ban.jpg


« Comme vous le savez sans doute il y a un marché noir pour les vulnérabilités logicielles et de temps en temps les prix de ce marché sont connus. », affirme-t-il avant de citer un article du New York Times publié en 2013 rapportant une vulnérabilité de l'iPhone s'étant vendue pour 500 000 dollars.

Ce sont donc les prix du marché noir qui témoignent du niveau de sécurité. Si les sociétés mettent généralement en place des chasses aux bugs, Apple a pour sa part choisi de ne pas chiffrer le kernel pour la bêta d'iOS 10 afin que les développeurs lui rapportent d'éventuels bugs.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le OnePlus 3 reçoit une série de correctifs
ZTE Blade V7 Lite : châssis en métal et lecteur d'empreintes pour 170 euros
SFR réduit ses coûts, près de 3 000 emplois menacés dans les centres d'appels
Mozilla : une version de Firefox avec le moteur Qwant par défaut
Microsoft ouvre grand son portefeuille pour conserver le PDG de LinkedIn
BlackBerry Neon, Argon et Mercury : trois prochains smartphones Android
Free ajoute 4 nouvelles destinations à ses forfaits fixes
Facebook : bientôt vos publications traduites en 44 langues
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 04/07
Le plus grand radiotélescope du monde sort de terre en Chine
Haut de page