Microsoft bannit les mots de passe couramment listés sur les bases piratées

25 mai 2016 à 10h54
0
Face à la fuite de plusieurs millions d'identifiants et de mots de passe affectant le service LinkedIn, Microsoft annonce avoir renforcé son dispositif de sécurité.

La semaine dernière, un hackeur a mis en vente une base de données d'identifiants et mots de passe découlant d'un piratage effectué en 2012. Au total cela concernerait plus de 100 millions de comptes. Certains évoquent 117 millions de combinaisons, d'autres estiment ce chiffre à 167 millions.

Quoi qu'il en soit la menace est importante et Microsoft a décidé de revoir son assistant de création de compte pour les internautes souhaitant par exemple utiliser Outlook.com ou OneDrive mais également au sein de l'Active Directory sur Azure.


L'éditeur explique avoir mis en place un système empêchant les internautes de choisir un mot de passe trop simple à deviner et qui se trouve souvent répertorié au sein des bases de données piratées.

Cette nouveauté est actuellement en phase expérimentale et testée de manière privée. Elle devrait logiquement être déployée dans les semaines à venir.

0190000008452146-photo-microsoft-pswd-securit.jpg
0190000008452148-photo-microsoft-pswd-securit.jpg


Microsoft rappelle que lorsqu'un internaute tente de deviner le mot de passe d'un compte ne lui appartenant pas, ce dernier sera automatiquement bloqué. Toutefois ce blocage n'affectera pas le détenteur du compte Microsoft en question dès lors que le hackeur n'utilise pas l'ordinateur ou le réseau de la victime.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top