Le gouvernement chinois délaisse les logiciels de sécurité étrangers

04 août 2014 à 11h57
0
Le gouvernement chinois vient d'exclure l'usage des logiciels de deux éditeurs étrangers spécialisés dans la sécurité, à savoir Kaspersky et Symantec. Une décision qui s'inscrit dans un contexte d'inquiétude liée à l'espionnage informatique dans le pays.

00FA000002197028-photo-chine-drapeau.jpg
Les logiciels de Symantec Corp et Kaspersky Lab ne font plus partie de la liste des programmes approuvés par le gouvernement chinois depuis le week-end dernier, rapporte Reuters, en se basant sur des informations fournies par Le Quotidien du Peuple, un journal contrôlé par l'Etat. A la place des antivirus et autres logiciels fournis par les deux entreprises, la première, américaine et la seconde, russe, les autorités chinoises préconisent d'opter pour des programmes édités par des sociétés chinoises comme Qihoo 360 Technology Co, Venustech, CAJinchen, Beijing Jiangmin ou encore Rising.

Un porte-parole de Kaspersky Lab a répondu aux sollicitations de l'agence de presse : « Nous enquêtons et nous nous sommes engagés dans un échange avec les autorités chinoises au sujet de cette situation. Il est trop tôt pour entrer dans les détails dans l'immédiat. » Le mois dernier, Symantec évoquait des discussions avec la Chine concernant l'usage de ses produits sur le territoire, sans pour autant laisser entendre à l'époque que ces derniers pourraient y être blacklistés.

Les tensions sont fortes actuellement entre les autorités chinoises et les entreprises américaines, comme Qualcomm ou Microsoft. Ces dernières font actuellement l'objet d'enquêtes pour abus de position dominante dans le pays. Des attaques que beaucoup estiment liées à la démarche punitive de la Chine vis-à-vis des entreprises américaines, qu'elle soupçonne de vouloir nuire à sa cyber-sécurité. C'est cependant la première fois qu'une entreprise russe est visée par une situation similaire, ce qui laisse penser que la Chine ne s'intéresse plus seulement aux entreprises américaines, mais aux sociétés étrangères en lien avec les nouvelles technologies en général.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top