Des internautes découvrent un code dans un logo du Pentagone

09 juillet 2010 à 16h40
0
Le logo du nouveau Cyber-commandement américain révèle quelques surprises intéressantes. Certains blogueurs ont remarqué qu'un code de 32 caractères était visible sur le logo. Restait donc à savoir ce qu'il voulait dire et si c'était une volonté de l'autorité de l'afficher.
00FA000003364540-photo-cybercom.jpg

A la loupe, ce bout de code (9ec4c12949a4f31474f299058ce2b22a) est visible sur le cercle intérieur doré du logo. Il suffisait donc d'utiliser l'algorithme MD5, pour Message Digest 5, une fonction de hachage cryptographique pour obtenir l'empreinte numérique d'un fichier. Cette fonction est souvent utilisée comme un outil de vérification lors des téléchargements.

Résultat des courses, ce bout de code avait bien une signification et représente le plan d'action de ce cyber-commandement, mis en place en juin 2009. Le message voudrait donc dire : « USCYBERCOM planifie, coordonne, intègre, synchronise et conduit des activités pour : diriger des opérations de défense des réseaux du département de la Sécurité et de l'Information, prépare des opérations d'un large spectre dans le cyberespace afin de mener des opérations sur tous les domaines et assurer les actions de liberté américaines et alliées dans le cyberespace et empêcher que nos adversaires en fassent de même ». Respiration.

Le site Wired a trouvé le premier cette finesse de langage et avait même demandé à ses lecteurs de déchiffrer le code. Pour sa part, le commandement américain a affirmé que le fait d'inclure un code était une idée de la personne qui a dessiné le logo.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top