Peugeot améliore l'autonomie de ses e-208 et e-2008

15 novembre 2021 à 14h55
11

Les Peugeot e-208 et e-2008 sont loin d'être des références en termes d’autonomie . Conscient du problème, Peugeot leur a apporté quelques modifications pour augmenter le rayon d'action de ses citadines électriques.

Lors de notre essai de la Peugeot e-208 , nous regrettions déjà l'autonomie en retrait de la sochalienne par rapport à la moyenne de la catégorie, la faute notamment à une consommation électrique trop élevée. Si des constructeurs comme Audi ou Tesla sont capables d'augmenter l'autonomie de leurs modèles via de « simples » mises à jour, ce n'est pas le cas de Peugeot qui a procédé à quelques retouches mécaniques pour arriver aux mêmes résultats.

Les anciens modèles exclus de l'opération

Il est important de préciser que la taille des batteries (46,5 kWh) équipant les deux sochaliennes ne change pas. À la place, les ingénieurs de Peugeot ont apporté des modifications au rapport de démultiplication du réducteur, pièce qui remplace les boîtes de vitesse des moteurs thermiques. La plage de fonctionnement du moteur électrique s'en retrouve optimisée.

Les pneumatiques ont elles-aussi été revues, Peugeot ayant opté pour des pneus à très faible résistance au roulement qui réduisent la consommation. Enfin, la gestion thermique de l'habitacle sera plus efficiente grâce à l'ajout d'un capteur d'hygrométrie au logiciel chargé de réguler le chauffage et la climatisation.

Toutes ces petites améliorations promettent un gain de 15 à 22 kilomètres d'autonomie sur le cycle WLTP pour la e-208, tandis que la e-2008 voit son autonomie progresser de 10 à 25 kilomètres. Néanmoins, le caractère principalement mécanique de ces modifications ne permet pas à Peugeot de mettre à jour à distance les anciens véhicules.

Source : L'Argus

Voir les 11 commentaires sur le site

Articles récents