Après 2 ans de pandémie, Airbnb mue : quelles nouveautés pour les voyageurs ?

12 mai 2022 à 08h45
13
Airbnb © Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

La plateforme Airbnb déploie une mise à jour, et sa nouveauté majeure, la garantie « AirCover », la fait entrer dans une nouvelle ère de service.

Quelques semaines seulement avant le coup d'envoi de l'été, Airbnb déploie sa plus grosse mise à jour depuis dix ans, avec l'ajout de fonctionnalités comme les catégories, les séjours en deux temps et la protection complète AirCover, destinée à atténuer les contraintes pour les voyageurs et les hôtes.

AirCover, une couverture qui apaise les voyageurs

L'idée a mûri pendant la pandémie. Airbnb lance AirCover, vantée par l'entreprise américaine comme « la protection la plus complète en matière de voyage ». Elle est systématiquement incluse dans les réservations, et ce, gratuitement. Elle constitue ainsi tout bonnement la plus importante amélioration du service client de la plateforme de ces dix dernières années.

Quatre garanties sont proposées aux voyageurs, à commencer par la « garantie protection des réservations ». Celle-ci leur permet, dans le cas où un hôte annule la réservation 30 jours avant le séjour, de les rembourser et de leur trouver un logement comparable. La « garantie à l'arrivée » offre les mêmes garanties (remboursement ou autre logement comparable), dans le cas où l'accès au logement est impossible.

Deux autres garanties sont comprises dans le cadre du programme AirCover. La « garantie exactitude de l'annonce » donne trois jours à tout voyageur pour signaler une inexactitude entre l'annonce et le logement réel, pour bénéficier d'un remboursement ou se voir proposer un logement comparable. Enfin, « l'assistance sécurité 24 h/24 » offre un accès à des agents formés, jour et nuit, si le voyageur ne se sent pas en sécurité dans le logement.

Cette couverture AirCover est intégrée aussi bien dans l'application Airbnb que sur le site internet.

Un Airbnb mieux « catégorisé »

Disponibles dès à présent, les catégories sont l'autre grande nouveauté de ce Airbnb version 2022. Pas moins de 56 catégories (« Avec vue », « Plages », « Lacs », « Sous les tropiques », « Vignobles », « Cuisines équipées », etc.) sont désormais proposées aux clients Airbnb. Leur ajout est destiné à répondre à la « paresse » des utilisateurs, qui ne pensent pas à chercher des logements dans des lieux dont ils n'ont jamais entendu parler, alors même que la plateforme propose plus de 100 000 destinations différentes.

Grâce aux catégories, les logements sont classés en fonction de leur style, de leur emplacement ou de leur proximité avec une activité spécifique que le voyageur souhaite réaliser durant son séjour, ce qui facilite les recherches en fonction de ses propres critères. Airbnb fait appel au machine learning pour classer les logements dans différentes catégories, en analysant notamment le titre de l'annonce, sa description, les légendes des photos et les avis de voyageurs.

Airbnb catégories © Airbnb
© Airbnb

Enfin, Airbnb lance ce qu'il appelle les « séjours en deux temps ». La firme californienne a remarqué qu'au cours des trois derniers mois, près de 50 % des nuitées réservées sur Airbnb concernaient des voyages d'une semaine ou plus. D'où la création de ces séjours en deux temps, avec une fonctionnalité qui donne la possibilité d'organiser son séjour entre deux logements. Cette dernière apparaît dès lors que le voyageur recherche une destination spécifique, et ce, pour 14 catégories, afin de l'inciter à accrocher à son séjour long une seconde destination.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
9
jvachez
C’est une bonne chose, c’est vrai que ces situations étaient vraiment un problème.<br /> Reste le problème des frais abusifs (frais de ménage et frais de service), ces frais prennent des proportions considérables pour les séjours d’une seule nuit.
qotzo
il fut un temps où airbnb garantissait : non seulement le remboursement en cas d’inexactitude de l’annonce mais aussi un dédommagement à hauteur de 25% de la somme engagée.<br /> J’ai ainsi pu profiter d’un séjour à New York (oui au début de la loi interdisant les locations de moins de 30 jours - pénalisant à l’époque non pas la location mais la publication des annonce) : j’avais loué un appartement qui était clairement un scam. Annoncé comme un 4 pièces, à l’arrivée je me suis retrouvé avec un 2 pièces avec 4 lits.<br /> J’ai tout de suite signalé le pb à airbnb qui m’a immédiatement remboursé la somme agrémenté de 25%. J’ai pu dans les 10 mn trouver un autre appartement grâce à cette compensation, toujours à New York, et bien plus sérieux.<br /> Quelques mois après, airbnb a retiré cette offre de compensation. Dommage !<br /> Et là, airbnb présente le remboursement comme quelque chose d’exceptionnel. Alors que ce n’est qu’une chose normale. La plupart des hôtels remboursent si on annule à l’avance.
erwan_67
et pour les gens qui subissent les nuisances des airbnb? rien comme d’hab…
alabifr
Totalement d’accord avec vous. Les frais de ménage sont tout simplement une augmentation du tarif déguisée. Moi j’évite ces annonces, mais si je 'e trouve rien d’autre, je ne vais pas perdre mon argent pour rien :ils feront la vaisselle et autres rangements
dvaid
Que ce soit pour une nuit ou une semaine , changer les draps ça a le même coup.<br /> Je ne pense pas que ce soit des frais déguisés d’ailleurs ils sont clairement affichés.<br /> Les locataires sont également de moins en moins respectueux (genre la vaisselle…), probablement aussi certains propriétaires (mais la sanction des avis est direct).
jvachez
Ca ne coûte quasiment rien. Il ne faut pas croire qu’il vont payer une femme de ménage, ils font ça eux-mêmes. Il y en a qui osent facturer ça 15€ ou même 40 € !<br /> Le pire c’est que ça ne garantie même pas une propreté irréprochable.
ChezDebarras
c’est pourtant le prix d’un.e femm.e de ménage : 25-36 euros de l’heure.<br /> Il ne faut pas croire que bobonne fait ça gratos pour toi et tes enfants que c’est gratos.
Alexol
Je suis d’accord avec jvachez. Ce sont des faux frais destinés à augmenter le tarif.<br /> Quand on parle de frais de ménage, c’est qu’on laisse l’hébergement dans un état déplorable, qu’on laisse des traces au sol, qu’on fait pas la vaisselle, qu’on vide pas les poubelles etc… Or jamais je laisse un logement sale en partant, la vaisselle toujours propre et rangée, les poubelles vidées etc… En gros je laisse le logement à l’état où je l’ai trouvé.<br /> Je comprendrais ces frais supplémentaires si je ne le faisais pas.<br /> Changer de draps, de serviettes, etc. ne font pas partie des frais de ménage mais de frais d’hébergement puisque c’est classique dans une offre d’hébergement. Ou alors je comprends pas.
dvaid
si tu ne veux pas la payer tu viens avec tes propres draps. Mais croire que ca coûte moins de 15 € !<br /> Ca ne peut pas être inclu dans le coût de l’hébergement car c’est un coût fixe quel que soit le nombre de nuit.<br /> En tout cas vous n’aurez aucun problème pour trouver du travail au prix auquel vous l’évaluez.
Alexol
Regarde les hôtels… c’est inclus dans la prestation et c’est bien normal on parle d’hébergement…<br /> Enfin ça reste sujet à débat, mais dans ce cas, il n’y a pas à s’appeler « frais de ménage »…
dvaid
Un hôtel est équipé pour pouvoir traiter les draps au quotidien avec les machines sur place et des salariés présents en permanence.<br /> Effectivement pour une nuit c’est plus logique d’aller à l’hôtel que de louer un logement
qotzo
tu fais partie des gens qui, comme moi, font un minimum de ménages avant de partir, car tu es respectueux du bien d’autrui.<br /> Mais il y en a qui ne le font pas. Certes les frais de ménage sont facturés, que tu aies fait le ménage ou pas.<br /> C’est comme pour les rayons de supermarché : tu ne voles pas, je ne vole pas. Mais les supermarchés ont intégré dans le prix le fait qu’ils seront volés. Du coup on paye pour les autres. C’est comme ça.
Augusto
C’est vrai que vu le respect moyen du voyageur, entre une et 6 nuits, parfois c’est difficile de faire la différence tellement la maison est rendue salopée.<br /> Étant du côté hote de la force, clairement je n’ai aucune pitié. Les gens se croient à l’hôtel, se comportent comme des porcs, et vous insultent en prime. Et pas une immense minorité hein, pratiquement la moitié.<br /> Donc bon, les frais, c’est aussi l’assurance d’être remboursé de dommages. Quand Airbnb veut bie’ faire son travail
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google dépose le bilan en Russie
Spams sur Twitter : et si Elon Musk avait raison ?
Surprise ! Elon Musk laisse entendre qu'il pourrait racheter Twitter, mais pour moins cher
Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Google Pay pourrait vous indiquer quelle est la carte la plus intéressante à utiliser lors de vos achats
Google Chrome : cette fonctionnalité vous permettra de sécuriser vos paiements en ligne
Lastman : pour boucler sa saison 2, la série animée lance un crowdfunding
Google lève le voile sur sa modération des publicités et contenus monétisés
Énervé, Google estime avoir reçu une sanction criminelle injustifiée par l'UE
Les services Apple atteignent les 825 millions d'abonnés, un record pour la firme !
Haut de page