🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Pagaille générale dans les aéroports américains : pourquoi aucun avion ne peut ni décoller ni atterrir ?

11 janvier 2023 à 14h30
10
avion United © Alexandre Boero pour Clubic
Les avions américains, ici ceux de la compagnie United à Las Vegas, sont cloués au sol © Alexandre Boero pour Clubic

Le début de matinée est chaotique aux États-Unis, où les aéroports sont totalement paralysés en raison d'une panne informatique.

Tôt ce mercredi matin aux États-Unis, des dizaines de milliers de passagers ont eu la désagréable surprise de voir leur vol être retardé, la faute à l'indispensable système NOTAM (Notice to Air Missions) tout simplement tombé en panne. La FAA (Federal Aviation Administration), l'autorité locale d'aviation, a dû s'employer à faire de la communication de crise, promettant un retour à la normale en quelques heures.

Un système indispensable tombé en panne dans la nuit…

Le système NOTAM sert à la réception et au traitement des avis aux missions aériennes. Ces messages relaient les avis publiés par les agences de contrôle de la navigation aérienne et servent à informer les pilotes et les aéroports de tout obstacle éventuel pouvant se trouver sur un itinéraire de vol, comme une piste fermée, une panne d'équipement ou tout autre danger. Le pilote a alors la mission de consulter, en amont du vol, tous les messages de ce type qu'il peut potentiellement recevoir.

Le système NOTAM est, vous l'aurez compris, fondamental pour la bonne circulation des avions. Sans un système pleinement fonctionnel, la sécurité aérienne n'est plus assurée, et la FAA doit alors ordonner aux appareils de rester au sol... et à ceux dans les airs de ne plus atterrir.

Depuis 5 h 30 heure locale, au moins 400 vols ont été retardés, qu'ils soient internes ou à destination des États-Unis. Près d'une heure après avoir communiqué une première fois sur le sujet et la raison de la panne, la FAA a de nouveau pris la parole, affirmant à 7 h 19 heure locale (13 h 19 heure de Paris) être « toujours en train de travailler pour restaurer complètement le système NOTAM à la suite d'une panne ».

… qui provoque une pagaille monstre depuis plusieurs heures (et les prochaines) dans les aéroports des États-Unis

La FAA précise avoir ordonné à l'ensemble des compagnies aériennes de suspendre tous les départs jusqu'à 9 h du matin heure locale (soit 15 h heure de Paris) « afin de permettre à l'agence de valider l'intégrité des informations de vol et de sécurité ».

Concernant les avions bloqués dans les airs et étant dans l'impossibilité d'atterrir, la FAA vient d'indiquer, à 8 h 15 heure locale (et 14 h 15 heure de Paris), avoir progressé dans la restauration de son système d'avis aux missions aériennes, après la panne survenue cette nuit. « Tous les vols actuellement dans le ciel peuvent atterrir en toute sécurité. Les pilotes vérifient le système NOTAM avant de voler. »

À la reprise complète du trafic, espérée donc pour les prochaines dizaines de minutes, les aéroports américains devraient tomber dans une pagaille rarement connue, l'ordre des vols ayant été complètement chamboulé.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
10
Space_Boy
aha…je vois qu’ils ont pensé à leur DRP…disaster recovery plan. Incroyable qu’il n’y a pas de plan B…<br /> Ca va les apprendre…
Bombing_Basta
Le système NOTAM est, vous l’aurez compris, fondamental pour la bonne circulation des avions.<br /> Je comprends surtout qu’il n’ont aucune redondance pour un système « fondamental »
pinkfloyd
Redondance peut etre cote machine, mais peut etre pas coté liaison réseau… et quand le probleme viens du réseau, c’est rarement dans les 10 minutes qu’on trouve une solution…
Jice06
le réseau peut être également redondant, liens primaires/secondaires , liens backup, load balancing 50/50, reroutage automatique via les metrics et supervision failover etc…<br /> Je pense surtout que la redondance ou qu’elle se trouve n’a pas du etre testée regulierement, car ca coute des sous en personnel et en temps de faire les tests de disaster recovery… les managers VIP croient que tout fonctionne tout seul aujourd’hui et que les configs et architecture réseau et system sont aussi simple a mettre en place qu’une partie de candy crush…<br /> Ca montre la grosse faiblesse de notre société d’aujourd’hui basée sur les reseaux et datacenter mondiaux… le jour ou ca va s’effondrer (mega tempete solaire, poisoning des routes vers les dns primaires ou autres…) va falloir sortir les bouquins de survie car ca sera fini les ebooks !
Pernel
LEUR apprendre* (le français )
Martin_Penwald
Après le bazar chez Sunwing pendant les fêtes, c’est pas de bol.
Clubic_Clubber
Le projet Voltaire te remercie
Pernel
Au plaisir
kurdy34
Ah si seulement ces systèmes pouvaient être gérés par les experts de ce forum. C’est sur rien ne tomberait jamais en panne…
shakaw
NOTAM c’est pas NOtice To AirMen?
Jice06
la redondance n’empêche pas de tomber en panne , c’est même le contraire, il s’agit de prévoir les pannes afin d’y remédier le plus vite possible.<br /> Dans un avion par exemple les systèmes sont redondés afin de pallier une eventuelle panne.<br /> Après c’est toujours une histoire de coût avec le ratio bénéfice/risque. Le risque de voir des avions cloués au sol est uniquement financier, le risque d’un crash d’avion est humain et financier…
Palou
shakaw:<br /> NOTAM c’est pas NOtice To AirMen?<br /> Oui : NOtice To AirMen (avis aux navigants)
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Samsung publie (enfin) un correctif pour ses SSD 980 PRO
Discord perturbe la fréquence mémoire des GeForce : corrigeons le problème
Ear (2) : les futurs intras de Nothing fuitent en photo, petits ou grands changements ?
AMD annonce le prix et les dates de disponibilité de ses Ryzen 7000X3D
Unpacked 2023 : Samsung dévoile ses nouveaux Galaxy Book3, prêts pour un face-à-face avec Apple ?
Samsung Unpacked 2023 : meilleurs... et plus chers, découvrez les nouveaux Galaxy S23
Artifact, cette appli propulsée par l'IA à mi-chemin entre TikTok et Google News
Comment ChatGPT a changé les plans de Google
Mars : Perseverance a complété sa réserve de secours d'échantillons
Partage de compte sur Netflix : ça ne va pas être simple (mais on vous explique)
Haut de page