MySpace est attaqué en justice par 4 familles

01 juin 2018 à 15h36
0
00424291-photo-myspace.jpg
Accusé d'avoir négligé ses responsabilités, News Corp, propriétaire du réseau social MySpace, est attaqué en justice par quatre familles américaines dont les enfants mineurs ont été abusés par des adultes rencontrés via le site communautaire le plus visité des Etats-Unis. Interrogés par l'Associated Press, les cabinets d'avocats Barry & Loewy LLP et Arnold & Itkin LLP ont indiqué que ces familles de New York, du Texas, de Pennsylvanie et de Caroline du Sud ont déposé des plaintes séparées mercredi 17 janvier 2007 auprès de la cour supérieure de Los Angeles, Californie. Ces familles accusent la direction de MySpace de négligence lourde de conséquences. Les victimes ont entre 14 et 15 ans. L'une d'entre elles a été droguée et violée par un adulte rencontré en 2006 à la suite d'un échange sur MySpace.com. L'homme, qui a plaidé coupable, purge actuellement au Texas une peine de 10 ans de prison.

« MySpace a attendu bien trop longtemps avant de mettre en oeuvre des mesures de sécurité qui augmentent de manière significative la protection des utilisateurs mineurs de la plate-forme », a indiqué l'avocat Jason Itkin. Celui-ci a précisé que les familles réclament « des millions de dollars » de dommages au réseau social. Avant d'ajouter : « Nous espèrons que ces actions inciteront MySpace à agir pour éviter que d'autres enfants ne soient victimes d'adultes (rencontrés sur le site) ».

L'affaire fait la une à l'heure où MySpace redouble d'efforts pour éloigner « les prédateurs » des plus jeunes utilisateurs du site, en imposant des restrictions à la mise en relation entre adultes et mineurs, en intégrant de nouveaux outils de protection à sa plate-forme, en offrant dès l'été 2007 la possibilité aux parents d'accéder à certains élèments du profil de leur enfant sur MySpace. « Nous fournissons à nos utilisateurs une gamme d'outils pour une expérience en ligne plus sûre », confirme dans un communiqué Hemanshu Nigam, responsable de la sécurité chez MySPace. Celui-ci ajoute néanmoins : La sécurité est une responsabilité partagée, elle exige des utilisateurs « qu'ils appliquent les leçons 'hors ligne' de protection, de bon sens, à leur expérience en ligne et qu'ils engagent un dialogue ouvert en famille ».

Cette affaire n'est pas la première du genre. En juin dernier, le mère d'une adolescente de 14 ans, agressée par un utilisateur de MySpace âgé de 19 ans, a porté plainte contre le réseau social et News Corp. Le plaignante réclame 30 millions de dollars de dommages. Le procès est en cours au Texas mais le marché ne s'affole pas. Jeudi matin, à la bourse de New York (NYSE), l'action News Corp. a atteint un nouveau sommet à 24,07$ avant de se stabiliser à 23,99$.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Brevets : OPTi s'attaque maintenant à Apple
Le WiFi 802.11n pour Mac Core 2 Duo à 2$
Convergence : AT&T lance son forfait illimité fixe/mobile
Foxconn annonce à son tour son nForce 680i
Insolite : un boîtier disque dur externe original
Alice propose le triple play à 24,95€ pendant 6 mois
Core 2 Duo E4300 & Pentium D 935 testés sur Clubic
tel illimitée : Free inclut 20 nouvelles destinations
  Overclocked  ,  Sabotage  : Anaconda en retard
Mises à jour : Seamonkey, Bittorrent, Skype, Avast
Haut de page