Info Trafic via TMC : Une couverture nationale et des partenaires de marque (PSA) pour le service Vi

Par
Le 30 novembre 2005
 0

La guerre est déclarée entre le <i>leader</i> actuel de l'information trafic en France, à savoir la société MediaMobile qui propose le service V-Trafic utilisé par de nombreux constructeurs automobiles et par une grande partie des éditeurs de solutions GP

La guerre est déclarée entre le leader actuel de l'information trafic en France, à savoir la société MediaMobile qui propose le service V-Trafic utilisé par de nombreux constructeurs automobiles et par une grande partie des éditeurs de solutions GPS (Navman, 59, ...) et le nouvel outsider, venant tout juste depuis 2 mois de pénétrer ce marché avec une nouvelle solution baptisée Viamichelin Trafic.

Ainsi, la société Française Viamichelin ne propose plus uniquement des logiciels de navigation GPS (Viamichelin v4 / anciennement Mapsonic) ou encore des périphériques de navigation GPS (Viamichelin X-930) mais s'attaque désormais à grand renfort de communication au service d'information trafic en temps réel sur le territoire Français (France métropolitaine).

Pour se faire, une première étape de collecte de données d'informations trafic est effectuée en amont via des capteurs disposés dans les routes ou via des caméras qui surveillent et analysent le trafic en continu. Ces données sont ensuite récupérées par des autorités publiques (police, gendarmerie, pompiers), des sources officielles de l'Etat, des collectivités locales (mairies, régions) ou encore des sociétés d'autoroutes. Parallèlement, le Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement (CETE) centralise l'information délivrée cette fois-ci par les sept centres régionaux que sont les centres régionaux d'information sur la circulation routière (CRICR), dont le centre de Rosny Sous-Bois, souvent médiatisé dans la presse.

0096000000393236-photo-imageneteco.jpg

« Couverture de la France métropolitaine pour le service Viamichelin Trafic »


Cette récupération et analyse de ces informations trafic, invisible pour l'utilisateur final, est ensuite agrégée par Viamichelin qui trie, classe par priorité et qui ajoute des informations supplémentaires, comme la longueur des évenements par exemple, à ces mêmes informations trafic, le tout étant diffusé au format TMC (Traffic Message Chanel) par le canal RDS (Radio Data System) sur les ondes FM. Pour se faire, Viamichelin s'est associé au niveau de la diffusion des ondes FM à la société TowerCast (groupe NRJ), bien connue du monde de la diffusion FM et du broadcast DVB-H, qui assure une couverture de 80% de la population Française.

Cependant, là où MediaMobile propose d'agréger le flux d'information trafic en temps réel aussi bien par TMC via RDS-FM que par TMC via GPRS, Viamichelin ne propose actuellement ses services Trafic que par TMC, la société précisant à cette occasion que "cela rend son utilisation plus souple que les autres solutions par GPRS proposées aujourd'hui sur le marché (facturation à la consommation)."

Concernant les tests grandeur nature des premiers utilisateurs des services Viamichelin Trafic, il en ressort que c'est le groupe PSA Peugeot Citröen qui a le premier signé un accord d'utilisation de ce service dans certains véhicules du groupe, et ce depuis Septembre 2005, Renault et son système GPS Carminat n'étant finalement pas le premier partenaire de Viamichelin.

Ainsi plus précisément, les nouveaux véhicules Citroën équipés d'un système de navigation NaviDrive et les véhicules Peugeot équipés d'un système de navigation RT3 sont désormais progressivement dotés du service d'information trafic en temps réel de Viamichelin, ces deux systèmes étant compatibles avec le format RDS-TMC.

0096000000393237-photo-imageneteco.jpg

« Option d'évitement (bouton "dévier") présent lors de la rencontre de certaines informations trafic »


Au niveau de l'utilisation du service Viamichelin Trafic sur ces véhicules, il apparait que le système de navigation GPS peut énoncer les informations routières selon le mode de son choix, à savoir un affichage à l'écran, une synthèse vocale ou encore un affichage sur la carte. La mise à jour des messages se fait toutes les 3 à 5 minutes, ces messages contenant une date et une heure d'émission, la nature de l'évenement trafic, sa localisation et enfin le nom et la direction de l'axe routier concerné, le tout avec une possibilité de créer un itinéraire bis en cas d'accident ou autre défaut technique qui pourrait empêcher une navigation dans certaines routes ou autoroutes de France.



0280000000420645-photo-imageneteco.jpg

0096000000393238-photo-imageneteco.jpg


En ce qui concerne la partie des PND commercialisés par Viamichelin, des représentants de la société annonçaient il y a quelques semaines dans nos colonnes qu'un nouveau PND Viamichelin était actuellement en préparation, celui-ci possédant la particularité d'être doté d'un récepteur TMC intégré, contrairement aux actuelles offres de Mio, Navman ou Medion qui ne proposent qu'une compatiblité TMC via câble spécifique disponible en option.

Ainsi, après la société Néerlandaise TomTom qui se proposait jusque là d'avoir une maitrise logicielle (TomTom Navigator) et matérielle (TomTom GO, One et Rider) sur les produits commercialisés par la société, Viamichelin décide de surenchérir en ajoutant de plus un service d'information trafic en temps réel, ce qui permettra sans doute à terme à la société Française de recruter de nouveaux partenaires tiers qui utiliseront le service Viamichelin Trafic et de gagner de précieuses parts de marché sur le segment des PND, marché aujourd'hui le plus dynamique...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top