Le logiciel Coyote, qui alerte de la proximité d'un radar, mis à jour sur Pocket PC et Smartphone

Par Alexandre Habian
le 04 octobre 2004 à 00h00
0

Créé par un passionné de GPS qui fréquente le site <a class="petitlien" href="http://www.gpspassion.com/forumsen/topic.asp?TOPIC_ID=14566&whichpage=1" target=_blank>GpsPasSion</a>, le <a class="petitlien" href="http://www.gpspassion.com/forumsen/topic.asp

Créé par un passionné de GPS qui fréquente le site GpsPasSion, le logiciel Coyote, disponible en version "béta avancée", permet de détecter et d'avertir du croisement proche d'un radar, via une base de données des radars, sur Pocket PC et sur Smartphone Microsoft.

Concrètement, le logiciel permet d'avertir un conducteur de véhicule du croisement proche d'un radar sur la route par exemple. Lorsque le radar est à moins de 30 secondes, l'affichage de la distance devient vert et un signal sonore retentit. Lorsque qu'il est situé à moins de 20 secondes, l'affichage de la distance devient jaune et un signal sonore retentit et enfin lorsqu'il est à moins de 10 secondes, l'affichage de la distance devient rouge et un signal sonore retentit.

Mais ce n'est pas tout. Le logiciel permet également de connaitre le nombre de radars estimés dans un rayon d'action en kilomètres, l'état du GPS, le nombre de satellites utilisés ou encore la vitesse en cours.

Le logiciel, gratuit, a été développé en langage .net et nécessite donc un système Pocket PC 2003 (ou 2002 avec Framework) ou un Smartphone sous Windows Mobile 2003 (obligatoirement) comme le Sagem MyS-7 ou le SPV E200 ou SPV C500. A noter que les dernières versions du logiciel sur Pocket PC, la 1.3, et 0.8 sur Smartphone sont cette fois-ci pleinement fonctionnelles et utilisables en conditions réelles. De plus, il est possible d'enregistrer et de consulter ses précédentes coordonnées GPS.

Seule ombre au tableau, le format de reconnaissance des radars qui passe par un format "propriétaire" et qui ne peut pas facilement et automatiquement être importé sur le logiciel. En effet, il faudra pour celà créer un fichier XML à partir d'un fichier de POI radar qui peut être trouvé par exemple sur le site GpsPaSsion. A noter que sur Pocket PC, il reste toujours préférable d'utiliser des logiciels comme CheckPoint qui permettent d'exploiter au mieux les listes de radars déjà existantes via des logiciels de navigation comme Navigator sans "retouche" ultérieure. Sur Smartphone Microsoft cependant, ce logiciel reste une première en la matière.

A noter qu'un logiciel similaire nommé Project MGA, disponible en version béta 0.4, et spécifique aux Smartphone Microsoft est actuellement en cours de développement et devrait voir le jour prochainement. Le logiciel possède pour le moment une interface sommaire mais permet d'enregistrer toutes les 5 secondes ses coordonnées GPS dans un fichier csv compatible avec le logiciel Microsoft Mappoint par exemple.

00418629-photo-imageneteco.jpg
00418630-photo-imageneteco.jpg

00418631-photo-imageneteco.jpg
0096000000390174-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants
Google développe une IA pour prédire les risques de cancer du poumon
#WTF Quand l'Autopilot Tesla suggère de rouler à contre-sens
Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
IBM :
scroll top