Motorola, NEC, Nokia, Siemens et Sony Ericsson s'allient autour de la norme DVB-H de télévision mobi

Jérôme Bouteiller
13 septembre 2004 à 00h00
0
Le tuner plus fort que le modem ? En plein lancement de l'UMT, les grands constructeurs , NEC, Nokia, Siemens et Sony Ericsson annoncent une alliance stratégique autour de la norme DVB-H de télévision mobile.

Cette alliance devrait permettre la définition de normes communes et l'interopérabilité technique entre les matériels fabriqués par ces constructeurs qui représentent, malgré l'absence des coréens Samsung et LG, plus de 50% du marché.

Utilisant une partie des fréquences de la télévision numérique terrestre, le DVB-h est conçu pour permettre une réception en mobilité sur des écrans de petite taille (h pour handheld) en particulier sur des téléphones mobiles, en complément des traditionnels modems GSM/GPRS.

"Le Contenu est le roi" indique Steffen Ring, Directeur *Technique chez Motorola. "Mais la mobilité est la reine. Nous devons les faire converger pour réaliser ce mariage royal".

Les premiers terminaux et réseaux DVB-H devraient être commercialisés dès l'année 2005. En France, les industriels de ce secteur attendent le feu vert de l'ART pour utiliser le canal R5 de la TNT pour débuter les premières expérimentations.
Modifié le 20/09/2018 à 15h50
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top