Chirac dénonce les politiques européennes en matière de licences UMTS

Jérôme Bouteiller
26 octobre 2002 à 00h00
0

A l'issue du dernier Conseil Européen, Jacques CHIRAC a estimé "irresponsables" les politiques de certains gouvernement européens en matière de licences UMTS.

A l'issue du dernier Conseil Européen, Jacques CHIRAC a estimé "irresponsables" les politiques de certains gouvernement européens en matière de licences UMTS.

Mea Culpa tardif ? A l'issue du dernier Conseil Européen à Bruxelles, le président Français Jacques CHIRAC a estimé "irresponsables" les politiques de certains gouvernement européens en matière de licences UMTS rapporte l'agence Associated Press.

"Cette crise a été provoquée par des ponctions tout à fait excessives, je dirais irresponsables, sur les entreprises à l'occasion de l'attribution des licences UMTS. J'ai demandé que la Commission nous fasse le plus rapidement possible des propositions afin que le Conseil européen de mars 2003 puisse se prononcer sur les initiatives qu'il fallait prendre à l'échelle européenne afin de répondre à la situation de ce secteur et de promouvoir le développement de l'UMTS", a-t-il précisé selon AP.

A l'heure où la bulle spéculative atteignait des sommets, les gouvernements, pourtant de gauche, de Tony BLAIR (Royaume-Uni) et de Gerard SCHROEDER (Allemagne) et dans une moindre mesure ceux de France et d'Italie, à la recherche d'argent frais pour respecter les accords de Maastricht et préparer l'arrivée de l'Euro, avaient mis en place une politique d'enchères poussant le secteur des télécommunications dans une fuite en avant totalement déraisonnable dont les opérateurs historiques, Deutsche Telekom, British Telecom mais surtout ont été les grands perdants.

Avec en arrière plan le conflit entre MobilCom et France Telecom, précisemment sur le sujet du paiement de la licence UMTS allemande, l'action du président français peut paraitre tardive (il était à ce même poste il y a 3 ans) mais en tout cas pertinente à l'heure où le secteur peine à retrouver son équilibre financier.

Après les annonces du ministre de l'économie Francis MER souhaitant 10 millions d'abonnés ADSL d'ici 2007 et en attendant une loi sur l'économie numérique, le nouveau gouvernement Français semble en tout cas faire preuve de volontarisme. Reste à savoir si la commission décidera d'un remboursement partiel des licences, quitte à oublier pour quelques années les critères de Maastricht..
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top