Orange proposera la facturation à la seconde dès le 15 septembre

Jérôme Bouteiller
19 août 2002 à 00h00
0

Dès le 15 septembre 2002, l'opérateur téléphonique Orange proposera la facturation à la seconde et l'abandon de la première minute indivisible à ses clients.

Dès le 15 septembre 2002, l'opérateur téléphonique Orange proposera la facturation à la seconde et l'abandon de la première minute indivisible à ses clients.

Parallèlement au développement des services "data", l'innovation continue dans les services vocaux. Dès le 15 septembre 2002, l'opérateur téléphonique Orange proposera automatiquement à ses clients la facturation à la seconde et l'abandon de la première minute indivisible.

Cette mesure sera disponible gratuitement et automatiquement pour tous les abonnés Orange et ceux qui ne souhaiteront pas disposer de cette mesure devront le signaler à leur service client par téléphone ou par courrier. Les numéros spéciaux, les appels internationaux et les comptes prépayés disposeront également de la facturation à la seconde mais conserveront la première minute indivisible.

La mauvaise nouvelle est l'apparition d'une "surtaxe" de 0,2 centime d'euro par seconde (0,12 € par minute) pour les appels émis vers les réseaux SFR et Bouygues Telecom mais Didier QUILLOT, le PDG d'Orange affirme que ses clients restent gagnant au final puisque près de 80% des appels durent moins d'une minute et que cette mesure devrait accroite d'au moins 20% leur temps de communication. Cette surtaxe devrait apparaitre sur une nouvelle ligne dans la facture et serait, selon Didier QUILLOT, une réponse à la surtaxe de 0,08 euro par minute appliquée par SFR aux appels hors-forfait vers les numéros Orange.

Directeur marketing d'Orange, Guy LAFARGE précise d'ailleurs qu'une liste des préfixes de numéros SFR et Bouygues Telecom sera fournie aux abonnés Orange d'ici le 15 septembre et que des discussions sont en cours avec l'ART afin d'anticiper la question épineuse de la future portabilité des numéros.

Disponible au Royaume-Uni ou encore en Slovaquie, cette offre n'aurait pas eu d'impact sur le volume de SMS échangés et s'inscrit dans la volonté d'Orange d'être le "champion de la proximité client" selon son PDG. Elle n'aurait donc pas de rapport direct avec la décision de l'ART qui avait obligé SFR à proposer également une facturation à la seconde sans pour autant abandonner la première minute indivisible. Didier QUILLOT estime que l'attractivité de l'offre devrait permettre d'attirer de nouveaux clients et d'entrainer une hausse de la consommation de la part de ses abonnés.

L'offre devrait donc séduire les associations de consommateurs qui réclament depuis longtemps la mise en place de la facturation à la seconde ou l'abandon de la première minute indivisible mais obligera certainement les abonnés à de savants calculs ou à éviter les appels vers les numéros SFR et Bouygues à moins de revenir aux forfaits actuels. Un choix cornélien, à n'en pas douter.
Modifié le 18/09/2018 à 14h29
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top