DoCoMo : Les tarifs de l’UMTS au Japon

Par Ariane Beky
le 09 octobre 2001 à 00h00
0

DoCoMo a communiqué la grille tarifaire dense et variée de ses services UMTS. Les Japonais s’y retrouvent, semble-t-il.

DoCoMo a communiqué la grille tarifaire dense et variée de ses services UMTS. Les Japonais s'y retrouvent, semble-t-il.

Les prix de la souscription aux services 3G de DoCoMo varient en fonction de la proximité avec le central de l'opérateur. Quelques exemples :

L'abonnement mensuel à l'offre UMTS globale de NTT DoCoMo (communications et données) est facturé de 3 900 yens (36.46 euros), pour le FOMA plan 39, à 15 000 yens (140 euros) pour le FOMA plan 150.

Le service «Bundled Free Call» coûte de 700 yens (6.54 euros pour le plan 39) à
11 600 yens (108 euros pour le plan 150) pour l'offre globale, et 2 200 yens (20.57 euros) mensuels pour le transfert de données en 64K uniquement (Data Plan 22 : pas de communications vocales).

Une offre spéciale valable du 1er octobre 2001 au 31 mars 2002 permet aux nouveaux utilisateurs de souscrire au Bundled Free Call pour 1000 yens (9.35 euros).

Les charges de communications vocales du plan 39 coûtent : de 15.5 à 22 yens (0.14 à 0.22 euros) en heures pleines (soit de minuit à 1h du matin, et de 8h à 24h), et de 10.5 yens à 15.5 yens (0.1 à 0.14 euros) en heures creuses (de 1h à 8h du matin.)

Pour les charges liées aux communications en 64K, il faut compter de 27.5 yens à 39.5 yens (0.26 à 0.37 euros) en heures pleines, et de 19.5 à 27.5 yens (0.18 à 0.26 euros) en heures creuses.

Pour le plan 150, les charges de communications vocales en heures pleines vont de 11 à 15.5 yens (0.1 à 0.14 euros), et de 7,5 à 11 yens (0.07 à 0.1 euros) en heures creuses, et pour les communications en 64K : de 14 à 20 yens (0.13 à 0.19 euros).

Pour le FOMA Data Plan 22, communications en 64K hors communications vocales, l'abonné devra payer de 27 à 39.5 yens (0.25 à 0.37 euros) en heures pleines, et de 19.5 yens à 27 yens (0.18 à 0.25 euros ) en heures creuses.

La grille tarifaire 3G de DoCoMo est particulièrement dense et pour tout dire compliquée. La facturation n'est pas établie sur le débit, comme pour le GPRS, mais à la minute.

Quoiqu'il en soit, les japonais ne semblent pas effrayés par ces tarifs : Ils se sont rués sur les combinés UMTS dès le 1er octobre...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
Comparatif 2019 : quel est le meilleur vidéoprojecteur ?
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
 Ford investit 500 millions dans Rivian : un nouveau véhicule électrique en approche
Peu avant sa sortie, Days Gone annonce déjà son premier DLC (mais il est gratuit)
Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
Le design des Google Pixel 3a a fuité et surprise... vous n’allez pas être surpris !
Apple : les claviers de MacBook désormais réparés en une journée ouvrée ?
scroll top