Les mobinautes sont prêts à payer plus pour l'UMTS

Par Jérôme Bouteiller
le 30 octobre 2000 à 00h00
0

D'après une nouvelle étude, publiée par réseaux et télécoms, les mobinautes seraient prêts à payer 150 francs de plus pour accéder aux services UMTS

D'après une nouvelle étude, publiée par réseaux et télécoms, les mobinautes seraient prêts à payer 150 francs de plus pour accéder aux services UMTS

D'après une nouvelle étude de Siemens ICM, publiée par le magazine réseaux et télécoms, les internautes mobiles seraient prêts à payer 150 francs de plus pour accéder aux services UMTS, ce qui porterait leur facture moyenne à 350 francs. Pour les professionnels, la facture est même en mesure d'augmenter de 223 francs pour ces services. Les professionnels souhaitent avant tout bénéficier de leurs outils collaboratifs (agenda, messagerie, videoconférence, etc...) tandis que les particuliers mettent un peu plus l'accent sur les services (banque, aide à la circulation, m-commerce,etc...). L'étude révèle que 51% des mobinautes seraient prêts à entendre de la publicité pour alléger leur facture, à l'image du service Scoop de Bouygues Telecom. L'étude, réalisée auprès de 1000 personnes, semble donc indiquer que l'internet mobile devrait augmenter sensiblement les revenus des opérateurs et celà probablement dès l'apparition des réseaux GPRS. Mais les fournisseurs de services sont-ils prêts à relever le défi ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Samsung développe ses capacités autour des puces d'accélération de réseaux de neurones
Android Q arrivera sur 13 smartphones Xiaomi à partir de l'automne
NVIDIA : le prix des GeForce RTX SUPER est désormais connu
Bad Robot : J.J Abrams jette finalement son dévolu sur Warner plutôt qu’Apple
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Test Oculus Quest : la réalité virtuelle bluffante et accessible
Peugeot e-2008 : tout ce que l'on sait sur le futur SUV électrique
Le maquillage en réalité augmentée ? C'est possible et c'est sur YouTube
Twitter va rendre le géotagging moins précis
scroll top