Windows 11 : Microsoft sort un guide pour vous expliquer comment utiliser les passkeys

Mérouan Goumiri
Publié le 07 juin 2024 à 12h12
Microsoft vient de publier un guide pour vous expliquer comment paramétrer les passkeys dans Windows 11 © Shutterstock
Microsoft vient de publier un guide pour vous expliquer comment paramétrer les passkeys dans Windows 11 © Shutterstock

Microsoft vient de lever le voile sur un guide officiel expliquant comment utiliser les passkeys sur Windows 11. Introduite avec la version 23H2 du système d'exploitation, cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de se défaire des traditionnels mots de passe.

En l'espace de deux ans, la technologie des passkeys a progressivement été adoptée par un nombre grandissant d'acteurs du secteur de la Tech, la firme de Redmond n'en faisant évidemment pas exception. En effet, Microsoft a récemment étendu l'usage des passkeys sur ses produits grand public. Depuis quelque temps déjà, Windows 11 permet notamment aux utilisateurs du système d'exploitation de créer des clés d'accès afin de s'authentifier à leur compte Microsoft.

Pour vous simplifier la tâche, le géant américain partage aujourd'hui un guide explicatif dans le but de vous aider à enregistrer, utiliser et gérer les passkeys sur Windows 11.

Comment enregistrer des passkey sur Windows 11 ?

Par l'intermédiaire de sa page d'assistance officielle, Microsoft nous indique les étapes à suivre à la lettre (et dans l'ordre) pour paramétrer des passkey directement depuis Windows 11 :

  1. Ouvrez un site Web ou une application prenant en charge les clés d'accès.
  2. Créez une clé d'accès à partir des paramètres de votre compte.
  3. Choisissez où enregistrer la clé d'accès. Par défaut, Windows propose d'enregistrer le mot de passe localement si vous utilisez Windows Hello.
  4. Sélectionnez « Suivant » et terminez le processus sur l'appareil choisi.

Concernant la troisième étape, sachez que si vous sélectionnez l'option « Utiliser un autre appareil », vous pouvez choisir d'enregistrer le mot de passe dans l'un des emplacements suivants :

  • Cet appareil Windows : le mot de passe est enregistré localement sur votre appareil Windows, et protégé par Windows Hello (biométrie et code PIN).
  • Appareil iPhone, iPad ou Android : le mot de passe est enregistré sur un téléphone ou une tablette, protégé par la biométrie de l'appareil, si celui-ci le propose. Cette option nécessite que vous scanniez un code QR avec votre téléphone ou votre tablette, qui doit se trouver à proximité de l'appareil Windows.
  • Appareil lié : le mot de passe est enregistré sur un téléphone ou une tablette, protégé par la biométrie de l'appareil, si celui-ci le propose. Cette option nécessite que l'appareil lié se trouve à proximité de l'appareil Windows et n'est prise en charge que pour les appareils Android.
  • Clé de sécurité : le mot de passe est enregistré dans une clé de sécurité FIDO2, protégée par le mécanisme de déverrouillage de la clé (par exemple, biométrie ou code PIN).

Comment utiliser les passkeys sur Windows 11 ?

Pour l'utilisation des passkeys dans Windows 11, rien de bien compliqué, à condition toutefois que vous respectiez les étapes suivantes :

  1. Ouvrez un site Web ou une application prenant en charge les clés d'accès.
  2. Sélectionnez Se connecter avec un mot de passe ou une option similaire.
  3. Si une clé d'accès est stockée localement et protégée par Windows Hello, vous êtes invité à utiliser Windows Hello pour vous connecter. Si vous sélectionnez l'option « Utiliser un autre appareil », vous pouvez choisir l'une des options citées dans la première partie de cet article (appareil Windows, iPhone, iPad, etc.).
  4. Terminez le processus de déverrouillage par mot de passe sur l'appareil choisi.

Comment gérer les passkeys sur Windows 11 ?

Enfin, pour accéder à la liste de toutes les clés d'accès enregistrées pour les sites et applications Web depuis Windows 11, il vous suffit de vous rendre dans les paramètres du système d'exploitation, de sélectionner « Comptes », puis de cliquer sur « Clés d'accès ».

Depuis cette interface, vous aurez alors la possibilité de filtrer les clés d'accès par nom et de les supprimer si tel est votre souhait. Pour ce faire, il vous suffira de cliquer sur les trois petits points situés à droite de chaque application/site Web, soit juste en dessous du menu déroulant servant à les filtrer par nom.

Gérer l'ensemble de ses passkeys directement depuis les paramètres Windows 11 est simple et très pratique © Microsoft
Gérer l'ensemble de ses passkeys directement depuis les paramètres Windows 11 est simple et très pratique © Microsoft

Voilà, les passkeys ne devraient maintenant plus avoir de secret pour vous dans Windows 11. La publication de ce guide explicatif devrait sans nul doute contribuer à convaincre celles et ceux qui hésitaient encore à faire appel aux clés d'accès pour remplacer leurs bons vieux mots de passe.

  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces
  • Gestion affinée des bureaux virtuels

Windows 11 de Microsoft redéfinit l'expérience utilisateur avec une interface repensée, des widgets personnalisables et une intégration renforcée de Microsoft Teams. Chaque innovation vise à optimiser et enrichir l'utilisation quotidienne de votre appareil. Que vous soyez professionnel, créateur ou utilisateur lambda, Windows 11 répond à vos besoins en alliant efficacité et plaisir d'utilisation.

Source : Neowin

Par Mérouan Goumiri

Amateur de séries, de cinéma et de nouvelles technologies, c’est mon penchant pour le jeu vidéo qui a eu raison de moi. Me perdre entre Libertalia, les mers de Sea of Thieves et Kaer Morhen, telle est la vie que j’ai décidé de mener entre la rédaction de deux articles.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (6)
alabifr

Vous pour :grin:

gothax

Titre à modifier … svp :heart_eyes:
Je veux votre beuh … elle doit etre bonne

Pas confiance aux GAFAM pour garder mes trucs et machins … donc non merci

max6

Il y a tellement de logiciels payant ou libres qui font la même chose sans dépendre d’une quelconque GAFAM et en plus multiplateforme. Encore une manière de plus d’essayer d’enfermer le client sous prétexte de lui apporter de la sécurité.

MattS32

Ça ne crée pas de l’enfermement, le fait d’avoir un passkey pour l’accès à un compte n’empêche pas de s’y connecter ailleurs avec un autre moyen d’authentification.

Le passkey c’est juste une sorte de super cookie sécurisé.

max6

Pour l’instant mais ce qui crée l’enfermement c’est que le logiciel est compris dans cette version de windows et n’est pas multiplateforme de plus je suppose que comme le reste le seul cloud accessible est celui de microsoft. Nous sommes au début des passkeys et donner au client de « bonne habitudes » en rendant, par exemple, l’exportation pas ergonomique suffit souvent à créer la dépendance.
Combien d’années a-t-il fallu pour « sortir » d’internet explorer le seul navigateur qui affichait correctement les sites tout simplement parce que microsoft mettait gratuitement à disposition les outils avec du html frelaté pour que cela ne fonctionne pas correctement ailleurs.
Je sais que j’ai la rancune tenace mais c’est dans l’ADN de cette société de fonctionner comme cela. Et c’est pas beau d’être rancunier, je sais, mais on se refait pas. :worried:

MattS32

Il n’y a pas de cloud dans le cas des passkeys gérées par Windows Hello, elles sont exclusivement stockées en local.

Fondamentalement, c’est comme ça que sont censées être utilisées les passkeys, pour créer un facteur d’identification lié à un appareil et ses fonctionnalités de sécurité matérielles.

Je sais bien que certains gestionnaires de mots de passe permettent la synchro des passkeys entre plusieurs appareils, c’est pratique, mais ça casse l’un des intérêts de sécurité qu’ont les passkeys, qui est de reposer sur un élément cryptographique matériel.

Et je trouve même que c’est « dangereux » de procéder de la sorte, dans la mesure où certains services, considérant que la passkey est lié à un élément matériel, bypassent les 2FA quand on est authentifié via une passkey…

Les imports/exports de passkey, c’est là encore quelque chose qui ne va pas vraiment avec le concept des passkeys. Encore une fois, les passkeys sont conceptuellement plus à comparer aux cookies qu’aux mot de passe. Donc comme pour les cookies, on ne fait pas d’import/export, simplement on en génère là où on en a besoin.