Orange expérimente actuellement en France la technologie A-GPS

Par
Le 09 novembre 2005
 0

A titre expérimental, Orange a décidé de tester officiellement la technologie de géolocalisation A-GPS auprès de 150 consommateurs.

A titre expérimental, Orange a décidé de tester officiellement la technologie de géolocalisation A-GPS auprès de 150 consommateurs.

Prenant acte de l'arrivée du A-GPS (Assisted GPS), une technologie de géolocalisation plus sensible que le GPS, Orange a décidé de l'expérimenter sur l'ensemble de son réseau Européen.

Cette expérimentation de plusieurs mois qui se terminera en début d'année prochaine est actuellement effectuée par 150 testeurs, clients de l'opérateur et testeurs internes de la R&D de France Télécom, qui ont été équipés d'un téléphone A-GPS, à savoir le PDAPhone HP iPAQ hw6515, premier téléphone "stable" A-GPS devant le 140 A1000 qui souffre de quelques problèmes d'intégration logicielle de cette technologie.

Ces testeurs pourront ainsi essayer cette technologie en France mais également à l'étranger via deux services spécifiques, le premier étant le logiciel Orange Navigation développé par Webraska et commercialisé par Orange France, le second étant un service de guidage piéton développé par la R&D de France Télécom. A cette occasion, l'opérateur mobile précise dans un communiqué que "les applications de navigation routière et de guidage piéton, bien qu'ergonomiquement différentes, permettront aux testeurs de suivre l'itinéraire le plus rapide ou le plus court selon les instructions graphiques et/ou vocales de leur mobile, en tenant compte de l'information trafic en temps réel".

Ainsi, si il est déjà possible d'utiliser une partie des services de l'A-GPS sur les PDAPhone HP iPAQ hw6515, via un serveur mis à disposition par la société Américaine Global Locate, permettant d'obtenir un "fix" GPS en moins de 5 secondes, le tout en dehors de l'opérateur Orange, ces tests sont également annoncés pour améliorer la précision et la sensibilité GPS grâce notamment à la performance des données d'assistance fournies par le système satellite européen EGNOS.

Pour se faire, Alcatel fournit le serveur A-GPS relié au réseau d'Orange, permettant de transmettre les données dites "d'assistance" au terminal pour optimiser sa capacité d'acquisition des signaux GPS et lui permettre ainsi d'être localisé plus rapidement et efficacement qu'avec un GPS classique.

Reste à savoir quelles seront les applications qui permettront d'exploiter le potentiel de cette nouvelle technologie, l'opérateur parlant dores et déjà de services d'assistance, de communauté (friend finder), de jeux, de navigation, et de services aux professionnels.

A noter enfin que si Orange est le premier opérateur Français à effectuer des tests sur le A-GPS, Bouygues Télécom semble également interessé par une telle technologie tandis que SFR reste pour le moment très discret sur la question.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top