Perquisition chez Huawei France : le parquet national financier soupçonne des atteintes à la probité

09 février 2024 à 12h23
13
Le siège de Huawei © Shutterstock
Le siège de Huawei © Shutterstock

Le géant des télécommunications chinois a vu cette semaine ses bureaux de Boulogne-Billancourt être perquisitionnés. Et c'est le parquet national financier qui est à la baguette.

Huawei a déjà dû faire plusieurs fois ces dernières années avec les soupçons des autorités. Mais en général, le géant des télécommunications était plutôt accusé de faciliter l'espionnage chinois à travers ses réseaux, ce qui a notamment entraîné le vote d'une loi sur les infrastructures en 2019, surnommée « loi anti-Huawei ». Or aujourd'hui, la défiance est d'un autre ordre.

Des atteintes à la probité chez Huawei ?

Le siège de Huawei France, situé à Boulogne-Billancourt, a été l'objet d'une perquisition ce jeudi 8 février, selon une source judiciaire de l'Agence France Presse. Menée par le parquet national financier, cette opération a pour but d'étayer les soupçons des magistrats de cette unité spécialisée dans la grande délinquance économique et financière.

Huawei pourrait s'être en effet rendu coupable « d'atteinte à la probité », un ensemble légal qui regroupe diverses infractions telles que le trafic d'influence, la prise illégales d'intérêt ou la corruption. Les détails sur les chefs d'accusation n'ont pour le moment pas été transmis.

Déjà une enquête en cours

Une indication a tout de même été donnée par la même source. Cette perquisition n'a pas de rapport avec l'enquête préliminaire du parquet de Nanterre dont faisait état le magazine Challenges en 2022. Une enquête alors confiée à la brigade financière de Paris, et qui avait débuté en 2021 avec un signalement de l’Agence française anticorruption (AFA) portant sur de potentiels abus de biens sociaux et sur de la fraude fiscale.

Pas de quoi améliorer l'image de Huawei qui, s'il ne peut plus du tout opérer sur le marché américain, est encore présent sur le territoire de l'Union européenne. Et la firme de Shenzhen a encore des espoirs, au vu de la construction d'une usine en Alsace, qui est la première du groupe à voir le jour hors de Chine. Ce nouveau dossier pourrait-il être un écueil à son ambition ?

Source : Le Monde

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (13)

ilyon
Si des gens de Huawei ont bossé pour le gouvernement de l’état français, effectivement il-y-a probabilité d’atteinte à la probité…<br /> …et donc probabilité de relaxe.
gothax
Ils vont sûrement trouver des images pédophiles, une lettre de julian Assange et les plans de l’étoile noire !!!<br /> Bon sinon quand les détails seront connus on discutera le discours ambiant est plutôt huawei pourrait espionner pour le compte de la Chine et est exclus politiquement de répondre au marché donc voilà. Ils installeront une usine en france, ils aident les startup, font de bon produit mais ils sont un des épicentres (sic*) de la guerre que mène les USA pour ne pas perdre leur souveraineté sur les pays de l’ouest
nicholascoustot123
C’est bizarre, les contrôles fiscaux c’est pour pas lvmh et l interdiction de violer la vie privée des gens chez eux pas pour google et les amerlocs
zztop69
encore un probleme avec google translate ?
superjoy
Non du tout. Il s’est juste un peu emmêlé les doigts. Un bon démêlant en application quotidienne et ça devrait être bon.
Binbin
J’espère que cette accélération judiciaire contre cette entreprise, mettra en lumière des pratiques que bon nombre de « responsables » ont fait mine de ne pas voir ou de ne pas comprendre…
MattS32
lejdd.fr<br /> Enquête pour fraude fiscale : perquisition au siège de Google à Paris&nbsp;<br /> Une perquisition était en cours mardi dans les locaux de Google à Paris dans le cadre d'une enquête pour fraude fiscale, a-t-on appris de source policière.<br /> Mac4Ever – 1 Jul 13<br /> Perquisition chez les grossistes (et chez Apple France) : la DGCCRF confirme<br /> La semaine dernière, nous vous rapportions en exclusivité la perquisition en cours chez plusieurs grossistes d'Apple en France. Nos confrères des Echos…<br />
Pernel
Oui mais eux c’est des gens, ils sont Français.
MattS32
Non, c’est une perquisition du PNF, c’est donc pour des affaires financières, pas des histoires d’espionnage.
Belgarath
«&nbsp;ATTEINTES À LA PROBITÉ&nbsp;». Que c’est joliment dit.
Voir tous les messages sur le forum