WayFinder lance sa solution de localisation sous Symbian

Jérôme Bouteiller
04 novembre 2003 à 00h00
0
Un satellite dans la poche ? Profitant de la démocratisation des Smartphones, la start-up suédoise WayFinder lance sa solution de géolocalisation GPS sous système d'exploitation Symbian.

Cette solution se compose d'une part d'un petit récepteur satellite GPS bluetooth, fabriqué par Socket, et du logiciel WayFinder, disponible sur tous les smartphones Symbian à savoir les Nokia 7650, 3650, 6600 ou encore les Sony Ericsson P800 et P900.

Contrairement à la très populaire solution , WayFinder ne propose pas de carte stockée dans le terminal mais au contraire sur un serveur, ce qui implique d'être connecté en GPRS ou UMTS. L'avantage est de disposer de cartes mises à jour en permanence et de pouvoir intégrer les plus récents embouteillages ou travaux, ce qui est bien souvent décisif lors d'un trajet en zone urbaine.

Parmi les petits "plus" de WayFinder, on peut également noter un mode vocal, pour garder son regard sur la route quand on est au volant, la possibilité d'envoyer un plan par MMS ou e-mail ou encore une page personnelle pour mémoriser un itinéraire.

La solution est commercialisée dans un pack à 400 € incluant le récepteur GPS bluetooth, auxquels il faudra ensuite ajouter un abonnement d'environ 100 €par an pour accéder au service.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top