Gemplus met la technologie iPin au coeur de ses puces

Jérôme Bouteiller
25 juin 2002 à 00h00
0
Fini les cartes à gratter pour les téléphones mobiles sans abonnement ? Gemplus, leader mondial des cartes à puce basée à Gemenos près de Marseille, signe une alliance stratégique avec la société américaine iPin afin d'intéger sa technologie de paiement sur ses puces GeM-Reload avec en ligne de mire le marché du pré-payé, tant pour la voix que les données...

Marché très dynamique puisqu'il représente plus de 2/3 des ventes en france, le "pré payé" est représenté en France par les offres MobiCarte (Orange), LaCarte (SFR) ou Nomad (bouygTel). Pour le moment, les clients achètent une carte à gratter et doivent téléphoner à leur opérateur pour activer la puce après lecture du code. Le nouveau produit devrait au contraire permettre une simple installation de la nouvelle puce et une activation par les airs (OTA), simplifiant grandement l'activité des opérateurs.

"Nous avons confiance dans le fait que les efforts combinés de Gemplus et iPin vont offrir aux opérateurs une solution efficace qui va faire chuter les coûts opérationnels associés aux cartes à gratter, réduire le taux de désabonnement (churn), accroitre la fidélisation de leurs clients tout en procurant à ces derniers la confort et la flexibilité qu'ils attendent" indique Régine Lorenzi, vice-présidente, Applications Business Line, Telecom Business Unit chez Gemplus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Boeing 737 MAX : le constructeur avait caché les défauts de conception aux pilotes et aux régulateurs
scroll top