Steve Jobs veut des longs métrages sur iTunes

20 juin 2006 à 10h45
0
Trouvera-t-on bientôt des films en téléchargement payant sur l'iTunes Music Store ? Cette possibilité est évoquée depuis que les baladeurs iPod se sont ouverts à la vidéo et jusqu'ici, rien n'a jamais permis de dire qu'elle deviendrait un jour réalité. Toutefois, la donne pourrait bien être en train de tourner, si ce que rapporte le magazine Variety est avéré. Selon ce dernier, Steve Jobs en personne aurait entrepris de démarcher les studios hollywoodiens pour qu'iTunes s'ouvre aux films. Problème : deux conceptions de la vente en ligne s'opposent, et comme dans le domaine de la musique, cette confrontation pourrait faire des étincelles...

Selon Jobs, le succès de l'iTunes Music Store repose sur un tarif unique, 0,99 dollar par chanson (0,99 euro en France). Les maisons de disque n'ont eu de cesse de faire pression sur Apple pour appliquer des tarifs variables à la musique et ainsi valoriser les nouveautés, mais Steve Jobs a tenu bon et reste fixé sur sa politique du prix unique (voir Musique en ligne : un point pour Steve Jobs). Le même problème se pose pour les longs métrages. Fort de son succès, le PDG d'Apple serait en effet tenté de reproduire ce modèle pour les films, que ces derniers soient des nouveautés ou des films du catalogue, avec un prix de 9,99 dollars la pièce. Mais à moins de court-circuiter complètement les réseaux de distribution traditionnels, le prix unique n'est guère envisageable et Jobs devrait vraisemblablement transiger. Notons d'ailleurs que depuis l'introduction des séries sur l'iTunes Music Store, quelques concessions ont été apportées à la politique du prix unique.

000000FA00114828-photo-apple-steve-jobs-ipod-mini.jpg
Steve Jobs, PDG d'Apple


Acteur important de la musique en ligne, Apple - et tout particulièrement son PDG - dispose d'un argument de poids pour faire pression lors des pourparlers avec Hollywood. En effet, depuis le rachat de Pixar par Disney (voir l'actualité), Steve Jobs est l'actionnaire particulier majoritaire de ce dernier, ce qui lui confère à n'en pas douter un certain pouvoir de persuasion. Pouvoir qui risque de se révéler insuffisant face aux pressions des Walmart et autres distributeurs, qui ne souhaitent pas particulièrement voir iTunes pénétrer dans un marché estimé à quelque 23 milliards de dollars par an.

Comme pour la musique, Apple utiliserait ses propres systèmes de protection contre la copie (DRM) et les utilisateurs de baladeurs iPod ne pourraient se tourner que vers l'iTunes Music Store pour se procurer leurs films puisque les autres plateformes de téléchargement délivrent des produits qui ne sont pas compatibles avec l'iPod.

Un certain nombre de questions reste en suspens, même si Variety évoque l'arrivée des films sur iTunes pour la fin de l'année. Quid de la résolution de ces films par exemple ? Seront-ils limités au 320 x 240 des iPod vidéo ? Dans ce cas, la qualité serait bien trop dégradée pour que les consommateurs achètent les films dans l'idée de les regarder sur un grand écran. Serait-il possible de graver sur CD ou DVD les films téléchargés, ce à quoi se refuse la plupart des studios ? Impossible pour le moment de répondre à ces questions, mais quoi qu'il en soit, les films devraient prochainement faire leur entrée sur iTunes. Enfin, nouvelle rumeur, attisée par ces pourparlers : Apple préméditerait-il un nouveau baladeur, doté d'un écran plus large, mieux adapté à la lecture de films ?
Modifié le 18/09/2018 à 15h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ubisoft détaille le premier MP Pack pour  GRAW
GeForce 7600 en AGP : pour la rentrée ?
EasyShare P712, Kodak signe son 3e bridge avancé
Dis Gigabyte, comment on fait une carte mère ?
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mardi ?
Opera 9.0 finale en français et en téléchargement
  Rome TW Alexander  s'illustre une dernière fois
Yahoo et Windows Live Messenger 8 disponibles
  Grand Raid Offroad  : développement stoppé
Lancements simultanés pour les Messengers de Yahoo et Microsoft
Haut de page