Ransom A : le troyen qui demandait une rançon

0
00122955-photo-virus-spyware.jpg
Découvert par le spécialiste en sécurité informatique Sophos, le troyen Ransom-A menace sa victime de détruire un fichier toutes les 30 minutes sur sa machine jusqu'à ce qu'elle ait accepté de verser une rançon de 10,99 dollars au pirate à l'origine de l'attaque. Aussi incongru que cela paraisse, ce type d'attaques n'est pas une première et Sophos a même trouvé un qualificatif pour ce type de menace informatique : les « ransomwares ».

En mars dernier, l'éditeur avait déjà mis la main sur un troyen capable de crypter les données contenues sur la machine de l'utilisateur, et proposant de les décrypter en échange d'un virement de 300 dollars. La dernière trouvaille en date de Sophos est moins subtile, puisqu'il est ici question de destruction pure et simple, et moins exigeante, puisqu'elle se contente d'un peu plus de 10 dollars. La menace n'est qu'à moitié mise à éxécution puisque les données supprimées sont en réalité camouflées et cryptées sur le disque dur.

Après quelques images de nature pornographique, Ransom-A finit selon Sophos par afficher un message menaçant à sa victime : « Ecoute moi, enfo**é. Cet ordinateur est-il important ? Il vaudrait mieux qu'il ne le soit pas. Est-ce un ordinateur d'entreprise ? Il ne vaudrait mieux pas (..) », avant d'expliquer que des fichiers vont disparaitre tant qu'un code de désactivation n'a pas été entré. Pour obtenir ce code, il suffit simplement de transférer 10,99 dollars au pirate responsable de l'attaque via Western Union. Afin de déstabiliser encore plus la victime et lui ôter toute espoir de régler la situation, Ransom-A affiche un message moqueur lors du recours à la combinaison de touches CTRL + ALT + SUPPR.

De façon assez insolite, l'auteur de Ransom-A propose même une assistance par email à ses victimes qui éprouveraient des difficultés à le désinstaller après s'être acquitté de la rançon ! Plus sérieusement, de la même façon que les attaques de phishing s'appuient sur la naïeveté de certains internautes peu au fait des usages sur Internet, cette tentative de rançon par troyen interposé montre que les pirates ne sont jamais à court d'idées lorsqu'il s'agit de jouer sur les émotions de leurs victimes pour arriver à leurs fins.
Modifié le 18/09/2018 à 15h03
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top