Le Bluetooth 4.0 mise sur la consommation électrique

21 décembre 2009 à 09h20
0
00B4000001956416-photo-logo-bluetooth.jpg
Après le Bluetooth 3.0, qui fait appel au WiFi pour assurer le transfert de fichiers volumineux, la prochaine évolution de cette norme radio destinée à des échanges à courte portée misera sur l'économie d'énergie, a annoncé en fin de semaine dernière le Bluetooth Special Interest Group. Le Bluetooth 4.0, dont les premières spécifications viennent d'être approuvées, intègrera un mode baptisé Bluetooth Loew Energy, à la consommation réduite, qui devrait ouvrir au Bluetooth la voie vers de nouveaux usages et de nouvelles gammes d'appareil.

Au sein de ce mode, deux profils seront proposés. Le premier, de type dual mode, fonctionnera comme le Bluetooth que l'on connait aujourd'hui, avec des échanges bidirectionnels entre un téléphone par exemple et une oreillette. Le second sera de type single mode, employé pour des communications à sens unique, entre un capteur et un ordinateur par exemple. Il pourrait donc être employé pour assurer la liaison entre un podomètre et un baladeur, ou entre les roues et l'ordinateur de bord d'une voiture.

Dans sa version low energy, le Bluetooth 4.0 devrait permettre d'assurer des transferts de l'ordre de 1 Mbps, avec des paquets d'une taille comprise entre 8 et 27 octets. Toujours axé sur la bande des 2,4 GHz, il reposera sur le principe de l'étalement de spectre par saut de fréquence et garantira, selon le Bluetooth SIG, une latence de l'ordre de 3 millisecondes. Au sein du réseau personnel, les adresses seront encodées sur 32 bits, de façon à autoriser la connexion simultanée d'un grand nombre d'appareils.

Cette nouvelle spécification, qui tire notamment parti des travaux de Nokia autour de sa technologie Wibree, devrait pouvoir être implémentée au sein des circuits Bluetooth actuels, laisse entendre le consortium en charge de son développement. Les premiers produits compatibles devraient voir le jour aux alentours de l'été 2010.

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page