Calculs distribués: projet FightAIDS@home renforcé

Par
Le 21 novembre 2005
 0
On aurait pu croire le projet abandonné, car peu d'information filtrait à son sujet et pourtant il n'en est rien et nous avons enfin eu la preuve aujourd'hui que FightAIDS@home n'était pas tombé aux oubliettes. Pour rappel, FightAIDS@home est un projet de calculs distribués qui a pour but d'aider la recherche scientifique pour trouver de nouveaux traitements contre le VIH, le virus directement responsable du SIDA (Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise). Similaire au projet distribué pour aider la recherche contre le cancer, le « FightAIDS@home », soutenu par des chercheurs et des laboratoires, prend la forme d'un logiciel qui emploie les ressources non-utilisées de votre PC pour « simuler » l'influence que pourrait avoir certaines molécules à la base de nouveaux « médicaments candidats » pour contrer le VIH et ses différentes souches mutantes.

00fa000000110455-photo-fightaids.jpg


Aujourd'hui, nous avons appris que la World Community Grid, qui a déjà lancé un projet de calculs distribués dédié à l'exploration des protéines présentes dans le corps humain et sur lesquelles certains médicaments peuvent agir, s'associe au projet FightAIDS@home pour faire accélérer et recouper leurs recherches. Si vous souhaitez participer à ce projet, il vous suffit de consulter et de télécharger le logiciel qui l'accompagne.

Au sujet des projets de calculs distribués liés à la recherche médicale, sachez que le projet poursuit son petit bonhomme de chemin et que le projet arrive à son terme et fermera ses serveurs le 16 décembre prochain. Ce type de projets n'ont de cesse de gagner en popularité et certaines firmes comme 17 ou Microsoft s'y intéressent de près (voir cette brève).

Pour rappel, l'épidémie de SIDA concerne plus 40,3 millions de personnes, qui vivent avec le virus. Le nombre de personnes décédées en 2005 à cause du SIDA s'élève à 3,1 millions (18% des victimes étaient des enfants de moins de 15 ans). Il est important d'aider et de soutenir la recherche et de continuer à se protéger pour enrayer la pandémie.
Modifié le 18/09/2018 à 15h00

Les dernières actualités

scroll top