Danger Mouse vend un CD vierge en guise d'album

le 19 mai 2009 à 12h39
0
000000DC02079794-photo-photo-issue-du-livre-de-dark-night-of-the-soul.jpg
À l'instar de Radiohead et d'autres membres éminents de la Featured Artists Coalition, Danger Mouse est en froid avec sa maison de disques EMI, qui lui interdit de commercialiser son dernier album Dark Night of the Soul en raison d'un différend juridique. Il est donc sur le point de vendre un livre d'une centaine de pages de photos de David Lynch, accompagné d'un CD vierge... « À utiliser comme bon vous semble. »

En incitant clairement ses acheteurs à télécharger illégalement son album, la moitié de Gnarls Barkley emboite ainsi le pas à Radiohead, qui s'était séparé d'EMI avant de proposer une méthode de distribution innovante, consistant à vendre son album à prix libre. Loin de l'idée de léser l'acheteur, le coffret indique bien que « pour des raisons juridiques, le CD-R fourni ne contient pas de musique », et qu'il appartient à son acheteur d'en faire l'usage qu'il souhaite. Le site du projet révèle par ailleurs que « Danger Mouse reste très fier de Dark Night of the Soul et qu'il espère que ceux qui auront la chance de l'écouter, par quelque moyen que ce soit, seront aussi enthousiaste qu'il ne l'est ».

Des problèmes de droits seraient de nouveau à l'origine du conflit, quelques années après que l'artiste ait appelé au piratage massif de son propre album Grey Album. Ce dernier reprenait effectivement des samples issus de l'album White Album des Beatles, pour lequel sa propre maison de disque EMI ne lui avait pas cédé les droits. Depuis ce Grey Tuesday de février 2004, EMI a toutefois distribué des disques auxquels
00DC000002079808-photo-site-internet-de-dark-night-of-the-soul.jpg
Danger Mouse a collaboré notamment sous les nom de Gorillaz et de Gnarls Barkley, avec les succès qu'on connait.

Annoncé le 1er avril dernier, le projet Dark Night of the Soul réalisé en collaboration avec le groupe Sparklehorse, le célèbre cinéaste David Lynch, et d'autres invités de marque comme Iggy Pop, The Strokes ou encore The Pixies, avait comme un air de poisson d'avril. Le livre et son CD vierge accompagnés d'un poster sont pourtant aujourd'hui en vente pour 50 dollars, la musique étant disponible en streaming sur le site internet de la radio américaine NPR.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Red Dead Online : des amoncellements de chevaux morts apparaissaient sur la map
Jaguar Land Rover a enregistré une perte record de 3,6 milliards en 2018
Google déploie la nouvelle interface utilisateur de ses Smart Display
Insolite : un robot pour vous frapper quand vous jouez en VR (c'est plus réaliste!)
Bientôt des places de parking exclusivement réservées aux véhicules propres ?
VivaTech 2019 - Qwant et Microsoft s'associent pour rivaliser face à Google
Dota 2 : éviter les joueurs toxiques pourrait bientôt impliquer un abonnement
Spotify va tester son premier accessoire à destination des voitures
⚡ Bon plan : Ausdom Casque Bluetooth Réduction Bruit Active à 34,99€ au lieu de 49,99€
Test Rage 2 : un monde ouvert générique, prétexte à un FPS enivrant
Wing, la compagnie de drones d'Alphabet, va débuter ses premières livraisons en juin
AMD : certaines spécifications des puces EPYC 64 & 32 Cores en fuite
La définition d'un kilogramme change à partir d'aujourd'hui
Malgré le blocage américain, l’Europe ne veut pas exclure Huawei
L'assistant Nissan ProPILOT 2.0 autorise la conduite sans les mains sur autoroute
scroll top