HPC : Bull a réalisé 5,6 millions d'euros de bénéfice net en 2008

01 juin 2018 à 15h36
0
0082000001920380-photo-bull-logo.jpg
Bull n'a pas éclaté. Le leader européen du calcul haute performance (HPC) vient de publier ses résultats annuels. Bull a réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 1,1328 milliards d'euros (+1,4% sur un an) et en a tiré un bénéfice net de 5,6 millions d'euros (+21,7%). Le groupe emploi désormais 7978 personnes dans le monde.

Principale source de revenus pour la société, les « Services & Solutions » représentent désormais 43,6% du CA (+14,7%), tandis les « Hardware & Systems » en représentent près de 30%. Des résultats qui s'expliqueraient en partie par la montée en puissance du calcul haute performance, un élément de compétitivité important pour la modélisation de systèmes complexes (aéronautique, énergie, climatologie, sciences de la vie, finance, traitement de l'information, développement durable et économies d'énergie). Une bonne santé qui compense le recule des activités de maintenance (-6,8%), qui ne représentent plus que 17,5% du CA, notamment en raison de l'arrêt d'un certain nombre de systèmes propriétaires. La trésorerie nette de Bull s'établit désormais à 302 millions d'euros (fin 2008), comparés aux 192,5 millions d'euros de 2007, notamment en raison de plusieurs cessions de créances.

« (...)nous poursuivons le recentrage systématique de notre portefeuille d'activités », explique Didier Lamouche, le PDG, qui cite en exemple la cession des activités Medicaid aux États-Unis et l'achat de la société science + computing, « l'un des leaders allemands du calcul scientifique. (...) Grâce à ce repositionnement fort, notre portefeuille d'activités se consolide sur nos principaux moteurs de croissance que sont le HPC, le stockage sécurisé et les activités de Services », poursuit-il.

00FA000001920404-photo-bull2.jpg
Bull a réalisé plus de 50% de son CA en France, cette année. Genci a, par exemple, passé commande pour un des plus puissants supercalculateurs hybrides d'Europe et la Direction des Applications militaires du CEA a signé pour la réalisation de Tera 100, le premier supercalculateur pétaflopique conçu en Europe, destiné au Programme de simulation nucléaire français. Reste que le supercalcul est encore très énergivore. Bull qui s'est engagé pour une informatique verte, s'est donc allié à l'initiative « Climate Savers Computing », une organisation mondiale à but non lucratif, dont le principal objectif est de réduire de moitié la consommation des systèmes informatiques à l'horizon 2010.

0096000001920384-photo-climate-savers-smart-computing.jpg
Pour cela, le groupe devra faire un effort sur ses dépenses en recherche et développement. En effet, en 2008, elles n'ont représenté que 2,3% du CA à 23 millions d'euros contre 3,7% en 2007. Une baisse qui s'expliquerait à nouveau par « la réduction de l'effort consacré aux technologies propriétaires dont les ventes baissent ». Bull se consacrerait désormais en priorité aux serveurs HPC, à l'Open Source, au stockage et à la sécurité.

0082000001920408-photo-hpc-bull.jpg
Concernant l'avenir, la firme reste prudente, comme le concède Didier Lamouche: « le contexte extrêmement incertain nous conduit à la prudence dans la formulation de nos objectifs et à une extrême vigilance dans notre gestion. Nous poursuivrons en 2009 les réductions de coûts adéquates et accélérerons notre travail de transformation autour de nos axes stratégiques avec une focalisation toute particulière sur la poursuite de l'amélioration de nos marges "Services" et la génération de cash ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Haut de page