SlySoft contourne de nouveau la protection BD+

30 décembre 2008 à 12h25
0
00F0000001841134-photo-logo-anydvd-hd.jpg
Le jeu du chat et de la souris reprend de plus belle. SlySoft, l'éditeur du logiciel de copie de sauvegarde AnyDVD HD, revendique que la dernière version de son logiciel permet de nouveau de décrypter tous les Blu-ray commercialisés, y compris ceux protégés par la dernière version du verrou BD+.

SlySoft avait contourné une première fois la protection BD+, avant qu'elle ne soit mise à jour en conséquence par Macrovision, protégeant les nouveaux Blu-ray. La mise à jour d'AnyDVD HD publiée hier, désormais en version 6.5.0.3, décrypte de nouveau tous les Blu-ray actuellement commercialisés et permet donc d'effectuer des copies de sauvegarde ou de lire à la volée les films sur des écrans qui ne sont pas certifiés HDCP (High-bandwidth Digital Content Protection).

Une nouvelle manche s'engage alors pour Macrovision, détenteur de la technologie BD+, qui va devoir trouver une nouvelle protection et ainsi mettre un nouveau coup d'épée dans l'eau ? SlySoft devra néanmoins se remettre à l'ouvrage dès la mise en place de cette hypothétique nouvelle protection. La société change en conséquence sa politique de mises à jours : dès le 1er janvier 2009, le programme de mises à jours gratuites pour l'achat d'un de leurs logiciels sera abandonné au profit d'un programme d'abonnement annuel, à l'image de ce que proposent les éditeurs de logiciels anti-virus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top