Sony présente le PRS-700, un eReader tactile

Romain Heuillard
Publié le 12 novembre 2008 à 15h49
En attendant que le papier électronique passe à la couleur, Sony fait évoluer sa gamme de livres électroniques (ou eReader) en présentant le PRS-700. Ce dernier se démarque de ses prédécesseurs par la présence d'une surcouche tactile.

000000F001763562-photo-sony-prs-700.jpg

Il abandonne par conséquent bon nombre de boutons et se contente de quelques touches pour les fonctions de base (page précédente, page suivante, menu, retour, recherche). Il fait néanmoins toujours appel à l'indispensable technologie d'encre numérique (eInk) qui assure une excellente autonomie et un bon confort visuel. L'écran n'a effectivement besoin d'énergie que lorsqu'il change d'état, le temps de faire apparaître ou disparaître les minuscules billes d'encres qui ne nécessitent aucun rétro-éclairage et qui sont parfaitement lisibles en plein soleil, tout comme du vrai papier.

Toutefois, bien qu'elle apporte un avantage non négligeable en terme d'ergonomie, l'ajout d'une surcouche tactile ferait perdre à ce livre électronique de sa superbe par rapport à l'écran de ses ainés. L'absence de rétro-éclairage est par ailleurs compensé sur ce modèle par un certain nombre de diodes disposées sur le côté qui permettent de lire dans l'obscurité. Il abandonne le WiFi au profit d'emplacements SD, MemoryStick et d'une connectique USB. Intégrant un lecteur MP3 et un lecteur de livres audio, il dispose aussi d'une sortie jack 3,5 mm.

Son écran SVGA (800 x 600 pixels) à 8 niveaux de gris mesure 6 pouces de diagonale (dimensions proches d'une feuille A5). Sa batterie lui permet d'afficher 7 500 pages différentes. Il supporte les formats BBeB Book, PDF, RTF et Adobe Digital Editions, le MP3 et l'AAC pour la musique ou encore le JPEG et le PNG pour les images. Enfin, le Sony PRS-700 pèse environ 300 grammes, mesure tout juste 1 cm d'épaisseur et est livré avec un étui de protection en cuir. Il est d'ores et déjà commercialisé aux États-Unis au prix public conseillé de 400 dollars. Rappelons enfin que Sony a lancé une première initiative autour du livre électronique en France il y a quelques semaines.
Romain Heuillard
Par Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.