LVMH fait condamner eBay à 38 M€ d'amende

30 juin 2008 à 18h09
0
00FA000001417792-photo-ebay.jpg
LVMH fait monter les enchères. Le groupe de luxe vient de remporter une bataille importante sur le terrain de la vente en ligne. Il a fait condamner le site d'enchères en ligne, eBay, à une amende de plus de 38 millions d'euros pour diffusion de produits contrefaits et violation du principe de distribution sélective. Un montant qui illustre plutôt « le prestige des plaignants que de réels dommages » d'après le site qui compte d'ailleurs faire appel « dans les heures qui viennent ».

Après 18 mois de procédure, le tribunal de commerce de Paris estime finalement qu'« eBay a commis des fautes en manquant à ses obligations de s'assurer que ses activités ne généraient pas des actes illicites ». Les juges ont déclaré que le site d'enchères ne pouvait se considérer seulement comme un hébergeur au sens de la loi. En réponse à ses accusations, Alexandre Menais, directeur Europe de la relation avec les marques chez eBay, souligne le caractère disproportionné de cette décision de justice, allant même jusqu'à le qualifier « d'indécent ». Pour lui, « les décisions d'aujourd'hui ne portent pas sur le combat contre la contrefaçon qui n'est qu'un prétexte », il s'agit plutôt pour LVMH « de poursuivre des pratiques commerciales malhonnêtes, visant à exclure toute concurrence, et ce, au détriment de la liberté de choix des consommateurs ». Concernant la vente de parfums et cosmétiques, le groupe de luxe se voit effectivement reconnaître le droit de choisir ses distributeurs...

La plainte de LVMH portait sur deux volets, celui de la vente de produits contrefaits de ses filiales Louis Vuitton Malletier et Dior Couture et celui de la diffusion de parfums et cosmétiques de ses filiales Kenzo, Givenchy, Dior et Guerlain.

Avant LVMH, Hermès avait aussi obtenu gain de cause face à eBay, le site ayant été condamné début juin par le tribunal de grande instance de Troyes à payer 20.000 euros de dommages et intérêts au groupe de luxe. « Une condamnation qui ne concernait que la contrefaçon et non les circuits de distribution », explique Alexandre Menais. Depuis, le groupe aurait fait nombre d'efforts pour limiter ce type de pratiques. « Chaque acheteur peut par exemple signaler un produit contrefait afin qu'il soit retiré, nous avons également supprimé les enchères de courtes durées (2 à 3 jours) et garantissons jusqu'à 1000 euros de protection aux acheteurs lésés », poursuit-il.

En plus de ces 38 millions d'euros et de 250.000 euros de frais de procédures à rembourser au groupe LVMH, le tribunal ordonne à eBay de faire cesser et interdire la diffusion des marques de parfums et cosmétiques Dior, Kenzo Guerlain et Givenchy, sous astreinte de 50.000 euros de pénalités par jour de retard. Une menace qui ne convainc pas eBay de retirer les produits concernés puisque le site « compte faire appel », a plusieurs fois répété Alexandre Menais, cet après-midi en conférence de presse. « Nous ne lâcherons pas, nous sommes là pour rester ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top