Windows XP baisse toujours et passe cette fois sous les 15%

01 décembre 2014 à 16h27
0
Les statistiques de NetMarketShare portant sur le mois de novembre confirment le rapide déclin de Windows XP et une croissance de Windows 7 et 8.x.

Pendant longtemps, la part de marché de Windows XP restait quasi immuable et représentait au moins un tiers du marché des systèmes d'exploitation. Toutefois, la fin du support officiel en avril dernier et les offres de mise à jour négociées par Microsoft auprès des constructeurs ont permis de faire considérablement baisser ce taux d'adoption.

07786665-photo-os.jpg


Depuis le mois de septembre, la part de Windows XP est successivement passée de 23,87% à 17,18% en octobre, et 13,57% le mois dernier. Il faut dire que Microsoft ne propose plus aucune mise à jour ni ne corrige plus aucune vulnérabilité. Les consommateurs et les entreprises se tournent alors vers les éditions toujours prises en charge par l'éditeur.

Windows 7 continue ainsi de progresser avec une part de 53,71% contre 53,05% le mois précédent. Notons que combinés, Windows 8 (6,55%) et Windows 8.1 (12,1%) affichent un taux plus important que Windows XP. En théorie, la dernière mouture de Microsoft pourrait donc obtenir une part de 18,65% si les PC étaient correctement mis à jour.

Au global, la part de Windows est de 91,48% contre 7,3 pour OS X et 1,25% pour Linux.

Retour en vidéo sur Windows 10, la prochaine édition du système de Microsoft.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Messagerie : Microsoft confirme le rachat de l'application Acompli
Tunisie : forte hausse des tarifs via Free
Infos US de la nuit : Croissance de 26% pour les smartphones en 2014, vers une baisse en 2015
Samsung offre une autre chance au patron de sa branche mobile
Sonim XP7 : un smartphone Android ultra solide
Amazon accélère sur le remplacement de l'homme par la machine
Des pirates publient 4 blockbusters inédits de Sony sur Internet
Intel rachète le spécialiste de la sécurité PasswordBox
Flic : le plus simple mais le plus pratique des objets connectés, un bouton
Les logiciels et les services confirment leur (petite) croissance
Haut de page