Une nouvelle faille de sécurité détectée sur Windows XP

le 29 novembre 2013
 0
Alors que la fin du support de Windows XP approche à grand pas, une nouvelle faille de sécurité vient d'être relevée au sein de l'OS. Microsoft tire une fois de plus le signal d'alarme.

00FA000004201176-photo-windows-xp-mode.jpg
La firme de Redmond mène depuis de nombreux mois une véritable campagne pour motiver les utilisateurs de Windows XP à passer à une version supérieure de l'OS. De très nombreux utilisateurs de Windows emploient, en effet, encore cette version, alors qu'elle ne bénéficiera plus de mises à jour à partir du 8 avril 2014, et laissera aux pirates mal intentionnés tout le loisir d'exploiter les failles non colmatées. Et ce n'est pas la récente découverte de l'entreprise qui va rassurer les possesseurs d'une machine sous Windows XP.

Dans un bulletin de sécurité publié mercredi, Microsoft met en effet en avant une nouvelle faille découverte au sein de Windows XP et de Windows Server 2003. Présente dans le noyau des logiciels, cette vulnérabilité permet d'exécuter du code arbitraire en vue de provoquer une élévation des privilèges.

Une démarche qui permet donc à un pirate de prendre le contrôle d'une machine à distance, mais sous certaines conditions seulement : il faut notamment que l'utilisateur de la machine provoque lui-même l'exécution du code, en ouvrant un fichier PDF vérolé, par exemple. En ça, Microsoft estime que des attaques liées à cette faille sont « ciblées et limitées », mais met tout de même en garde les possesseurs d'un ordinateur utilisant Windows XP ou Windows Server 2003.

L'entreprise ajoute travailler sur une mise à jour de sécurité pour combler la faille : cette dernière n'est par ailleurs pas différente de nombreuses autres déjà découvertes et corrigées au sein des différentes versions de Windows. Néanmoins, Microsoft insiste bien sur le fait que seule la version XP est ici concernée : on imagine que la société va mettre les bouchées doubles ces prochains mois pour continuer à sensibiliser les utilisateurs de cette version des risques encourus.

Rappelons enfin qu'en octobre 2013, plus de 31% des machines à travers le monde étaient encore dotées de Windows XP.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
scroll top