Une nouvelle faille de sécurité détectée sur Windows XP

29 novembre 2013 à 12h27
0
Alors que la fin du support de Windows XP approche à grand pas, une nouvelle faille de sécurité vient d'être relevée au sein de l'OS. Microsoft tire une fois de plus le signal d'alarme.

00FA000004201176-photo-windows-xp-mode.jpg
La firme de Redmond mène depuis de nombreux mois une véritable campagne pour motiver les utilisateurs de Windows XP à passer à une version supérieure de l'OS. De très nombreux utilisateurs de Windows emploient, en effet, encore cette version, alors qu'elle ne bénéficiera plus de mises à jour à partir du 8 avril 2014, et laissera aux pirates mal intentionnés tout le loisir d'exploiter les failles non colmatées. Et ce n'est pas la récente découverte de l'entreprise qui va rassurer les possesseurs d'une machine sous Windows XP.

Dans un bulletin de sécurité publié mercredi, Microsoft met en effet en avant une nouvelle faille découverte au sein de Windows XP et de Windows Server 2003. Présente dans le noyau des logiciels, cette vulnérabilité permet d'exécuter du code arbitraire en vue de provoquer une élévation des privilèges.

Une démarche qui permet donc à un pirate de prendre le contrôle d'une machine à distance, mais sous certaines conditions seulement : il faut notamment que l'utilisateur de la machine provoque lui-même l'exécution du code, en ouvrant un fichier PDF vérolé, par exemple. En ça, Microsoft estime que des attaques liées à cette faille sont « ciblées et limitées », mais met tout de même en garde les possesseurs d'un ordinateur utilisant Windows XP ou Windows Server 2003.

L'entreprise ajoute travailler sur une mise à jour de sécurité pour combler la faille : cette dernière n'est par ailleurs pas différente de nombreuses autres déjà découvertes et corrigées au sein des différentes versions de Windows. Néanmoins, Microsoft insiste bien sur le fait que seule la version XP est ici concernée : on imagine que la société va mettre les bouchées doubles ces prochains mois pour continuer à sensibiliser les utilisateurs de cette version des risques encourus.

Rappelons enfin qu'en octobre 2013, plus de 31% des machines à travers le monde étaient encore dotées de Windows XP.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top