Windows 10 : Microsoft élimine les derniers bugs critiques de la mise à jour de mai 2021 à venir

Windows © Wachiwit / Shutterstock.com
Wachiwit / Shutterstock.com

Un bug qui faisait crasher les ordinateurs utilisant la technologie « Intel Rapid Storage » a été corrigé dans la mise à jour de mai de Windows 10.

C’est grâce au programme Windows Insider, qui permet à des utilisateurs d’installer les futures mises à jour en avance pour les tester, que le bug a pu être repéré et donc corrigé avant le déploiement général de cette nouvelle version.

Un bug critique mais marginal

C’est un cycle auquel les utilisateurs de Windows sont habitués : Microsoft déploie des mises à jour pour corriger des bugs et finit par en introduire de nouveaux. Certains membres du programme Insider en ont fait l’amère expérience après que le correctif KB5001391 pour la mise à jour de mai, nommée 21H1, a causé crashs et redémarrages en série chez certains testeurs.

Aux origines de cette série de bugs, une technologie appelée « Intel Rapid Storage », dont certaines versions avaient déjà posé problème lors d’une mise à jour de Windows 10 en mai 2019. Seule une petite frange des utilisateurs a été touchée par cette nouvelle erreur, baptisée « BAD_POOL_CALLER » et provoquant l'apparition des fameux « écrans bleus de la mort » bien connus des utilisateurs Windows.

Le grand public n’aura donc pas à souffrir de ce bug, ni d’autres problèmes liés à des pilotes audios, puisque Microsoft a rapidement réagi en les corrigeant.

Une mise à jour en mai, en attendant Sun Valley

Même si ces bugs peuvent inquiéter, il y a peu de chances pour que les utilisateurs connaissent de gros soucis lorsque la mise à jour arrivera courant mai. Déjà parce que celle-ci est basée sur la mise à jour d’octobre 2020, mais aussi parce qu’elle reste mineure, avec peu de changements au programme.

Une amélioration côté utilisateur sera tout de même à noter : Windows Hello prendra désormais en charge plusieurs caméras, et il sera possible d’utiliser sa caméra externe pour s’identifier plutôt que la caméra interne de l’ordinateur s’il en possède une. Le reste concernera principalement les entreprises, avec des gains de performance pour Microsoft Defender Application Guard au niveau du temps d’ouverture des fichiers et pour les filtres WMI, en particulier dans le cadre du télétravail.

Une mise à jour peu excitante côté utilisateur donc, qui contiendra tout de même des patchs de sécurité. Cette frugalité pourrait s'expliquer par l’arrivée supposée, cet automne, d’une grosse mise à jour baptisée « Sun Valley » qui apporterait de gros changements à Windows 10, aussi bien graphiques que fonctionnels.

Source : Windows Latest

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft Visual Studio 2022 est disponible en preview
Qwant et Goodeed, solution de publicité solidaire, deviennent partenaires
Windows 11 : la mise à niveau sera très certainement gratuite
Antivirus : Pourquoi ce deal Norton 360 Deluxe est imbattable !
Vous pouvez grouper les onglets sur Safari pour iOS et macOS
Windows 11 : le positionnement automatique des fenêtres va devenir un jeu d'enfants
Windows 11 : zoom sur l'Explorateur de fichier et le Gestionnaire de tâches arrondis
Windows 11 : la barre de tâches pourra adopter trois tailles
Windows 11 proposera les plus beaux fonds d'écran par défaut depuis... Windows (enfin selon nous)
Windows 11 : vous pourrez réactiver le menu Démarrer Live Tiles de Windows 10
Haut de page