Soumis à des pertes records, Softbank licencie 10% de sa main-d'œuvre mondiale

05 mai 2020 à 10h10
0
Softbank

La crise incite le groupe à repenser sa stratégie d'investissements.

En quelques mots

  • Frappé par la crise du COVID-19, SoftBank taille dans sa masse salariale. SoftBank Group International a licencié 10% de sa main-d’œuvre, une décision qui fait partie d’une stratégie d'optimisation visant à rendre l’entreprise plus efficace. Le conglomérat japonais, célèbre pour ses investissements tous azimuts menés par son Vision Funds, doté d’un portefeuille de 100 milliards de dollars, a été frappé de plein fouet par la crise entraînée par le Coronavirus. Il pense perdre 900 milliards de yens (environ 7,7 milliards d’euros) cette année.
  • Deux pépites de SoftBank, Uber et WeWork, sont dans le rouge. Uber, dans laquelle le groupe japonais a investi plusieurs milliards de dollars, a récemment annoncé que le nombre de trajets commandés sur l’application dans le monde entier avait chuté de 80% au cours des dernières semaines. WeWork, autre gros pari de Softbank, a de son côté annoncé le licenciement de plusieurs centaines d’employés ce lundi, après avoir cessé de payer la location de certains de ses locaux pour cause de difficultés financières.
  • Cure d'austérité à prévoir pour les investissements SoftBank. Ces deux entreprises étaient déjà structurellement déficitaires avant le début de la crise, mais tant que l’économie mondiale tournait à plein régime, elles pouvaient se permettre de miser sur leur croissance future pour faire oublier leurs déficits présents. À l’heure où l’avenir économique s’assombrit, cela devient plus difficile. Un raisonnement similaire peut s’appliquer à Softbank. L’entreprise n’hésitait pas à distribuer les milliards en misant sur le fait que l’un de ces investissements rapporte suffisamment pour compenser les pertes entraînées par les autres, mais les choses pourraient être en train de changer. Masayoshi Son, fondateur et CEO du groupe, a déclaré à Forbes qu’il avait commis des « erreurs tactiques ». Il est donc probable que le groupe mette le frein sur la planche à billets dans les mois à venir.
Modifié le 07/05/2020 à 15h31
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top