Hydrogène : Stellantis veut entrer au capital d'une filiale de Michelin, avec quel(s) objectif(s) ?

23 décembre 2022 à 17h05
3
© MikeDotta / Shutterstock
© MikeDotta / Shutterstock

Stellantis va devenir actionnaire de Symbio, société spécialisée dans l'hydrogène.

Le constructeur automobile est entré en négociations exclusives avec les deux propriétaires de Symbio.

Stellantis discute avec Faurecia et Michelin

Alors que dans le domaine du renouvelable, le secteur automobile parle beaucoup des véhicules électriques, un autre type d'énergie est pour sa part moins souvent cité : l'hydrogène. Une solution pour une énergie plus propre que veut explorer Stellantis.

Le constructeur vient en effet d'annoncer le début de négociations exclusives avec Michelin et Faurecia, les deux acteurs qui détiennent la coentreprise Symbio. Son objectif est de « prendre une participation au capital de Symbio, leader de la mobilité hydrogène zéro émission ». Ces discussions devraient s'achever lors du premier semestre 2023, pour permettre à Stellantis de « jouer un rôle majeur » dans le secteur.

« La feuille de route technologique de Symbio s'intègre parfaitement aux plans de Stellantis concernant le déploiement de solutions hydrogène en Europe et aux États-Unis », a expliqué le directeur général Carlos Tavares.

De grandes ambitions jusqu'en 2028

Symbio, qui produit des piles à combustible, est déjà un fournisseur de Stellantis. L'objectif de la firme est d'accélérer le développement et la vente de véhicules à faibles émissions, sans pour autant renoncer aux véhicules électriques pour autant.

« Chez Michelin, nous sommes convaincus que les piles à hydrogène contribueront largement à décarboner la mobilité ainsi que d’autres secteurs. […]. L’entrée de Stellantis dans le capital de Symbio renforcerait cette conviction et nous permettrait d’accélérer le formidable élan industriel que nous avons impulsé avec Faurecia », a commenté le P.-D.G. de Michelin, Florent Menegaux.

Et les ambitions sont d'ampleur, puisque Symbio veut être à l'horizon 2028 en capacité de produire annuellement 100 000 systèmes, ce qui devrait par ailleurs entraîner la création de 1 000 emplois sur le territoire hexagonal. Stellantis a déjà montré des ambitions dans le domaine en commercialisant ses premiers utilitaires à hydrogène de taille moyenne en fin d'année dernière. Le groupe, issu de la fusion de Peugeot-Citroën et de Fiat-Chrysler, veut réaliser dès 2024-2025 des solutions hydrogènes pour les utilitaires de grande taille.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

TNZ
Mouaif … ils feraient mieux de faire leur propre techno hydrogène plutôt que d’aller planter des boites avec des partenariats foireux.<br /> Stelantis, ça reste un p’tit soldat boursier à la base.
fg03
Mouais. Pas convaincu.<br /> Sur le papier ça va surement affolé les boursicoteurs.<br /> Dans la réalité, un plein d’hydrogène coutera plus cher qu’un plein d’énergie fossile. A moins de nier l’évidence, l’hydrogène ne se trouve pas comme ça dans la nature sans transformation couteuse en energie.<br /> Peut-être que la France et l’Europe ont un grand plan hydrogène en tête pour contrer l’hégémonie asiatique sur les batteries, mais ce sera au prix d’un bilan energétique assez désastreux et d’un cout à la pompe qui flambera.<br /> Enfin bon… on ne parle pas de la seconde vie des batteries électriques car là encore c’est commer pour la maintenance des centrales nucléaires… un chèque en blanc que nos impôts paieront par la suite
PierreLemoine
Tu as raison Symbio est un partenaire foireux, Stellantis est le seul client de Symbio. C’est une boite subventionnée, un prétexte pour licencier chez Forvia, Michelin et maintenant Stellantis.
Voir tous les messages sur le forum