Test Asus ROG STRIX XG27UCS : un écran gamer 4K Fast-IPS à 160 Hz pour un prix raisonnable !

Matthieu Legouge
Par Matthieu Legouge, Spécialiste Image.
Publié le 20 mai 2024 à 11h26
Asus a ajouté de nouvelles références à son catalogue © Asus
Asus a ajouté de nouvelles références à son catalogue © Asus

À côté de ses écrans OLED à venir et de leur fonctionnalité Dual Hz présentée au CES en début d’année, Asus a ajouté à son catalogue de nouvelles références dans sa série ROG Strix. Deux propositions similaires sur le papier, à quelques différences près, avec les Asus ROG Strix XG27UCS et XG27ACS. C’est au premier que nous nous intéressons aujourd’hui, un écran 4K/160 Hz avec une dalle Fast IPS et une certification HDR, le tout à un tarif qui ne dépasse pas la limite du raisonnable.

Les plus
  • De la 4K/160 Hz à un prix raisonnable
  • Une image fine aux couleurs vibrantes
  • Input lag au plus bas
  • Dalle Fast IPS réactive
  • HDMI 2.1, idéal pour le jeu sur console
Les moins
  • Faible contraste
  • Expérience HDR banale
  • Manque d'homogénéité sur les bords
  • 15 W seulement pour l'USB-C avec DP Alt Mode et Power Delivery

Avec ses deux nouveaux écrans gaming, Asus tente d’apporter une solution à bon prix tout en conservant un maximum de performances, et ce, sans sacrifier la qualité d’image. Il faut dire que le fabricant taïwanais n’en est pas à son coup d’essai et propose généralement des écrans avec un bon rapport qualité/prix pour compléter son catalogue où les modèles haut de gamme occupent tout de même pas mal d’espace. Les XG27UCS et XG27ACS sont ainsi construits sur la même base, tous deux dotés d’une dalle Fast IPS, à la différence que l’une propose une définition 4K UHD à 160 Hz, et QHD à 180 Hz pour l’autre. Côté tarif, Asus demande 579 € pour le modèle que nous avons en test, et 379 € pour le second.

L'Asus ROG STRIX XG27UCS © Matthieu Legouge pour Clubic

Un design repensé… pour accueillir un smartphone

Cet écran XG27UCS ne déroge pas à la règle et reste dans la même lignée que ses prédécesseurs. La construction comme les finitions sont impeccables, il n’y a pas grand-chose à redire, si ce n’est que ce modèle tape moins à l’œil que d’autres écrans Asus qui mettent le paquet sur l’éclairage RGB et sont livrés avec un pied et un design globalement plus typés gaming, comme c'est le cas de la gamme ROG Swift, avec des écrans comme le PG27AQDM que nous avons testé dans nos colonnes.

Un design simple, mais reconnaissable malgré tout © Matthieu Legouge pour Clubic

Le design reste malgré tout assez marqué, avec les inscriptions de la marque un peu partout sur le pied et à l’arrière de l’écran, ainsi que le logo Asus ROG que l’on a l’habitude de voir illuminé, ce qui n’est pas le cas sur le XG27UCS.

Le support pour smartphone est suffisamment large et profond pour accueillir un modèle aux dimensions généreuses © Matthieu Legouge pour Clubic

C’est le pied central qui fait office de nouveauté sur les deux écrans fraichement sortis. Avec sa base rectangulaire, il intègre un support pour smartphone, sous la forme d’une simple fente à l’avant du pied. L’idée d’Asus n’est autre que de laisser l’utilisateur profiter de l’écran de son smartphone tout en jouant. On peut donc imaginer que cela rend plus simple la consultation d’une soluce, d’un tuto en vidéo pour être guidé dans le jeu, et bien d’autres infos. On pense par exemple à l’application qui accompagne Red Dead Redemption 2, permettant d’afficher la carte du jeu sur mobile et tablette.

Le socle apporte une bonne stabilité, sans occuper pour autant tout l'espace sur le bureau © Matthieu Legouge pour Clubic

Pour le reste, le socle du moniteur lui apporte une bonne stabilité, et a l’avantage d’occuper peu d’espace sur le bureau. On profite d’un passage de câble à travers le pied, indispensable pour une installation propre. Enfin, le cadre de l’écran est on ne peut plus fin, et la bordure inférieure est un peu plus épaisse. Concernant l’ergonomie, le XG27UCS nous offre tout ce que l’on attend d’un écran moderne avec suffisamment de réglages, ainsi qu’un mode portrait. Cerise sur le gâteau, le cercle rouge autour du pied nous permet de retrouver facilement notre réglage favori à l’aide d’une graduation.

Un joystick permet de contrôler l'OSD, suivi par 4 boutons raccourcis © Matthieu Legouge pour Clubic

4 boutons bien utiles © Matthieu Legouge pour Clubic

Connectiques et ergonomie logicielle

Comme vous pouvez le voir en consultant la fiche technique, en début d’article, le XG27UCS propose une connectique assez simple, composée d’un port HDMI 2.1, d’un DisplayPort 1.4, et d’un port USB-C avec DP Alt Mode et Power Delivery, jusqu’à 15 W seulement. Le moniteur n’étant pas équipé de haut-parleurs, on apprécie de retrouver une sortie mini-jack pour y connecter un éventuel casque.

Hormis le mode sRGB, les autres modes donnent accès aux réglages fins de l'image © Matthieu Legouge pour Clubic

Pour plus de confort, il est également possible d'utiliser l'application "Asus Display Widget Center" qui permet de prendre contrôle de l'OSD depuis son ordinateur © Matthieu Legouge pour Clubic

Malgré la connectique limitée en nombre, Asus a fait un bon choix en proposant de l’HDMI 2.1, donnant la possibilité aux joueurs consoles d’apprécier cet écran 4K en poussant le refresh rate à 120 Hz. L’USB-C permet quant à lui de connecter son laptop, ou encore son smartphone lorsqu’il repose sur le support, ce qui assurera sa charge durant l’usage. En revanche, la fonction Power Delivery étant limitée à 15 W, cela ne sera pas suffisamment pour alimenter votre laptop.

Nos mesures : une image juste, pour des noirs fades

Asus nous livre un écran qui fait preuve d’un bon étalonnage d’usine avec son XG27UCS. Avec un signal SDR et le mode d’image sRGB, l’image se veut juste et relativement fidèle. La température moyenne de couleur est proche de notre valeur cible (6 500 K), l’échelle de gris est impeccable, tandis que la courbe gamma est très proche de la courbe de référence.

Nos mesures © Matthieu Legouge pour Clubic

Ce qui pèche avec cette dalle Fast-IPS, c’est le contraste. La luminance du noir ne descend en effet pas très bas, ce qui est néanmoins courant sur ce type de dalle, on se retrouve alors avec un taux de contraste de 906:1, inférieur au rapport de 1000:1 annoncé par Asus. C’est dommage, car on trouve de nos jours des dalles IPS qui vont légèrement plus haut avec des rapports qui montent parfois à 1300:1. Notons aussi que le pic lumineux en SDR est de 468 cd/m², une excellente valeur qui débouche sur une image pleinement visible même en pleine journée, avec l’aide d’un revêtement antireflet qui joue parfaitement son rôle.

© Matthieu Legouge pour Clubic

Les couleurs sont bien respectées dans l’ensemble avec un Delta E moyen qui s’établit à 1,65, bien inférieur au seuil de 3, au-delà duquel il commence à être possible de percevoir les dérives chromatiques. Seul le bleu montre une légère dérive avec un Delta E légèrement supérieur à 4.

Avec un signal HDR cette fois-ci, l’écran s’en sort parfaitement. Le Delta E moyen est alors de 1,18, sans qu’aucune dérive ne soit à déplorer.

© Matthieu Legouge pour Clubic

Ce moniteur Asus prend en charge les signaux HDR10 et bénéficie d’une certification VESA DisplayHDR 400. Vous savez sans doute déjà ce que l’on pense de ce niveau minimal de certification, trop insuffisant pour réellement désigner des écrans qui rendent honneur aux contenus HDR. Malgré tout, l’Asus ROG Strix XG27UCS en offre un peu plus que d’autres moniteurs que nous avons pu tester, avec le même niveau de certification.

© Matthieu Legouge pour Clubic
© Matthieu Legouge pour Clubic

D’abord grâce à un pic lumineux plus élevé, mesuré à 567 cd/m², et aussi avec une couverture colorimétrique assez large. On bénéficie par conséquent d’une image un peu plus dynamique en activant l’HDR, bien qu'elle manque indiscutablement de profondeur. Remarquez également que la courbe de luminance n’est pas lissée une seule seconde, un comportement qui induit une perte de détails dans les hautes lumières. Hélas, malgré cette luminosité qui surpasse ce que la norme VESA prévoit, le XG27UCS n’a pas les armes pour procurer une expérience HDR digne de ce nom.

sRGB
DCI-P3

La couverture colorimétrique est néanmoins très bonne pour un écran de ce calibre. L’espace sRGB est naturellement couvert dans sa presque intégralité, tandis que le DCI-P3 est à la hauteur des annonces d’Asus et de nos attentes puisqu’il est représenté à 95,1 %.

Sans être véritablement mauvaise, l’uniformité de la dalle est toutefois discutable, notamment sur les bords, à gauche et à droite. C’est clairement le lot de la majorité des dalles à rétroéclairage Edge-LED qui ne bénéficie pas d’options de local dimming.

Performances et qualité d'image

Comme nous l’avons vu ci-dessus, l’Asus ROG Strix XG27UCS a quelques faiblesses qui nous semblent toutefois logiques vu son positionnement tarifaire. Il a néanmoins aussi pas mal d’atouts, à commencer par sa belle palette de couleurs, ses angles de vision bien ouverts, sa luminosité plus que correcte, mais aussi par sa définition et son excellente densité de pixels.

Les contrastes ne sont pas extraordinaires, on s'en contentera © Matthieu Legouge pour Clubic

D’aucuns diront qu’on y voit que du feu entre une définition 4K UHD et du QHD sur une même diagonale de 27 pouces. En réalité, la différence est surtout visible en usage bureautique et créatif, quand bien même il sera nécessaire de recourir à une mise à l’échelle pour que le texte s’affiche avec une taille suffisante. L’image est globalement plus fine et plus nette, ce qui est également vrai avec les contenus vidéo et les jeux vidéo. Finalement, le choix entre deux moniteurs comme ce XG27UCS et le XG27ACS se fera surtout en fonction de votre carte graphique, pour la simple et bonne raison que celle-ci doit être suffisamment puissante pour faire tourner les jeux en 4K avec une fluidité qui répond à vos besoins.

© Matthieu Legouge pour Clubic

L'image est fine et nette © Matthieu Legouge pour Clubic

En parlant de fluidité, Asus propose une fréquence de rafraichissement maximal de 160 Hz sur cet écran. Disons que pour de la 4K, la sensation de fluidité est déjà honorable, surtout en considérant le prix de ce modèle. À l’heure actuelle, pour disposer d’un écran gamer 4K qui monte au-delà, c’est vers l’OLED qu’il faut se tourner, avec un refresh rate qui atteint 240 Hz. Asus a par ailleurs d’autres atouts à mettre en avant pour améliorer l’expérience de jeu, notamment pour les joueurs compétitifs. Nous avons ainsi pu constater que le ghosting est peu visible sur cette dalle Fast-IPS, si bien que l'on comprend mieux le choix d'Asus de ne pas proposer de réglage d’overdrive.

Les effets de ghosting sont réduits grâce à la technologie ELMB-Sync, ce qui est fort appréciable© Matthieu Legouge pour Clubic

Le fabricant propose également sa technologie ELMB-Sync, un procédé de rétroéclairage stroboscopique qui permet de réduire les effets de ghosting et d’autre flou de mouvements. La différence avec ce que peuvent proposer d’autres constructeurs, c’est la possibilité d’activer cette fonction tout en conservant la fréquence de rafraichissement variable, avec le G-Sync ou le FreeSync. Cette fonctionnalité pourra notamment vous être utile si vous êtes friands de jeux extrêmement rapides où vous remarquez un flou de mouvement trop important. Dans les faits, nous n’en avons pas vraiment ressenti le besoin lors de notre test d'autant que son activation réduit la luminosité de l’écran.

La consommation électrique est raisonnable © Matthieu Legouge pour Clubic

Cet XG27UCS affiche également d’excellentes performances en ce qui concerne l’input lag. Avec notre boitier de mesure habituel, nous l’avons relevé à 8,4 ms. Cette valeur compte parmi les plus basses que nous ayons mesuré sur un écran gaming, au coude à coude avec le MSI Oculux NXG253R, l’Asus ROG Strix XG27UQR, ou encore le Corsair Xeneon 32QHD165, qui ont tous été flashés à 8,5 ms, là où la moyenne tourne plus autour des 14 ms.

Consommation électrique

L’écran d’Asus fait preuve d’une consommation électrique raisonnable, dans le sens où celle-ci se situe dans la moyenne des écrans testés jusque-là. En ayant recours à notre protocole habituel, nous évaluons sa consommation relative à 87 W/m².

Asus ROG STRIX XG27UCS : l'avis de Clubic

Conclusion
Note générale
8 / 10

Avec son écran ROG Strix, Asus rend possible le jeu en 4K à prix raisonnable. Le positionnement tarifaire du XG27UCS est en effet le plus grand avantage de cet écran, d’une part car il y a finalement assez peu de références sur le marché qui propose la 4K sur 27 pouces (avec une densité de pixels qui a un réel impact sur l’image), et d’autre part, car il réunit selon nous un excellent niveau de performances pour un prix avantageux.

Cela reste bien entendu un produit à choisir avec soin, en fonction de votre carte graphique et de vos exigences en matière de fluidité ou d’immersion. Concernant ce dernier point, il est certain que le principal point faible de cette dalle IPS n’est autre que son faible taux de contraste, avec des noirs un peu trop fades à notre goût, tandis que l’expérience HDR n’a qu’un intérêt limité.

Mis à part ces deux points dont la présence est somme toute logique pour un écran qui tente peut-être d’en faire un peu trop à la fois, nous avons été séduits par l’offre d’Asus grâce à une image aux couleurs riches et fidèles, mais aussi grâce à une définition 4K très appréciable au quotidien pour un usage polyvalent, entre gaming, bureautique ou création graphique. Pour celles et ceux qui ne seraient pas tentés par l’expérience 4K, ou qui préfèrent miser sur une meilleure fluidité en fonction de leur machine de jeu, nous vous conseillons de vous pencher sur le ROG Strix XG27ACS qui est très proche de notre modèle de test, à la différence qu’il propose une définition en 1440p.

Les plus
  • De la 4K/160 Hz à un prix raisonnable
  • Une image fine aux couleurs vibrantes
  • Input lag au plus bas
  • Dalle Fast IPS réactive
  • HDMI 2.1, idéal pour le jeu sur console
Les moins
  • Faible contraste
  • Expérience HDR banale
  • Manque d'homogénéité sur les bords
  • 15 W seulement pour l'USB-C avec DP Alt Mode et Power Delivery
Sous-notes
Qualité d'image
8
Design et ergonomie
7
Performances
8
Polyvalence
8

Toutes les mesures réalisées dans le cadre de ce test ont été enregistrées avec le logiciel CalMAN Ultimate, une sonde X-Rite i1 Display Pro Plus et un boîtier de mesure d'Input Lag Leo Bodnar.

Fiche technique Asus ROG STRIX XG27UCS

Résumé
Taille d'écran27 pouces
Résolution3840 x 2160 px
Format d'écran16/9
Type de dalleIPS
Technologie d'affichageAnti-lumière bleue, Flicker-Free, AMD FreeSync, Adaptive-Sync, Compatible G-SYNC
HDRVESA DisplayHDR 400, HDR10
Fréquence de rafraîchissement160Hz
Temps de réponse1ms
Type d'écranLED
Affichage
Taille d'écran27 pouces
Résolution3840 x 2160 px
Format d'écran16/9
Densité de pixels163 ppp
Type de dalleIPS
RétroéclairageLED
Dalle mate antirefletOui
Technologie d'affichageAnti-lumière bleue, Flicker-Free, AMD FreeSync, Adaptive-Sync, Compatible G-SYNC
HDRVESA DisplayHDR 400, HDR10
Luminosité400 cd/m²
Contraste1000:1
Profondeur de couleur10 bit
Fréquence de rafraîchissement160Hz
Temps de réponse1ms
Écran
Type d'écranLED
Écran largeOui
Écran incurvéNon
Sans borduresOui
Compatible 3DNon
Écran tactileNon
Ergonomie
Angle d'inclinaison avant+20°
Angle d'inclinaison arrière-5°
Écran pivotableOui
Pied réglable en hauteurOui
Pied amovibleOui
Fixation VESA100 x 100 mm
Connectique
Entrées vidéoDisplayPort 1.4, HDMI 2.1
Sorties audioPrise casque Jack 3.5mm
Connecteur(s) additionnelsUSB Type C
Caractéristiques physiques
Largeur614.8mm
Hauteur512.8mm
Hauteur (Max)622.8mm
Profondeur218.8mm
Largeur (sans pied)614.8mm
Hauteur (sans pied)367mm
Profondeur (sans pied)60.1mm
Poids6.57kg
Alimentation
Classé énergieF
Consommation26W
Consommation en veille0.5W
Alimentation interneOui
Par Matthieu Legouge
Spécialiste Image

Pigiste pour Clubic depuis 2018, j’ai d’abord pris la plume pour parler d’actualités, avant de me spécialiser peu à peu sur les catégories PC & Gaming, notamment les écrans et périphériques, ainsi que l’image et le son, plus particulièrement tout ce qui touche au Home Cinema : les téléviseurs, vidéoprojecteurs et barres de son.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.