YouTube veut vendre les produits présents dans les vidéos... un futur bien sombre pour la plateforme

12 octobre 2020 à 13h15
20

Le service de streaming vidéo teste actuellement l'intégration d'une plateforme e-commerce afin d'acheter plus facilement les produits mis en avant dans les vidéos.

YouTube se prépare selon Bloomberg à concurrencer directement Amazon et Alibaba.

YouTube prépare une boutique liée aux vidéos postées sur la plateforme

Le géant de la vidéo à la demande est actuellement en train de tester une plateforme de e-commerce directement intégrée aux vidéos et qui permettrait aux utilisateurs de passer commande d'un produit sans quitter le site.

Les vidéastes seraient mis à contribution et pourraient, s'ils le souhaitent, indexer les produits présentés dans leurs contenus. YouTube serait alors en mesure de proposer une option d'achat qui permettrait en quelques clics de réaliser son achat. Par exemple, une option sur le test vidéo d'un produit high-tech proposerait ensuite de l'acheter rapidement en utilisant les informations personnelles renseignées dans son compte Google.

Google aurait passé d'ailleurs un partenariat avec la plateforme de commerce électronique Shopify pour développer sa boutique en ligne, mais l'on n'en sait pas plus sur l'interface de cette dernière ou la date de lancement.

Google veut peser sur le secteur du e-commerce pour compenser la chute du marché de la pub

Si cette plateforme e-commerce est lancée globalement, YouTube pourrait rapidement et fortement augmenter ses revenus. Le service de streaming pourrait ainsi récupérer une partie de l'argent dépensé par ses utilisateurs sous la forme d'une commission. YouTube a déjà lancé une option pour s'abonner et soutenir ses créateurs de contenu préférés et sur laquelle l'entreprise ponctionne 30% des revenus.

De manière plus générale, Google cherche depuis quelques mois à se renforcer sur le secteur du e-commerce sur lequel il n'est quasiment pas présent. On a appris en mai dernier que le moteur de recherche testait un système de recommandations sous la forme de vidéos YouTube accompagnées de liens renvoyant l'utilisateur vers Google Shopping pour finaliser son achat.

Aujourd'hui, le service de streaming repose quasi-exclusivement sur la publicité en ligne. Chaque vidéo est accompagnée d'une ou plusieurs annonces et le service a intensifié le nombre de publicités diffusées, notamment pour les vidéos de plus de huit minutes qui ont vu apparaître durant l'été des mid-rolls, des annonces placées dans la vidéo.

Le marché de la publicité a toutefois souffert depuis le début de la pandémie de COVID-19, notamment dans les secteurs du tourisme et du commerce physique qui représentent une part importante du business publicitaire de Google. À l'inverse, le commerce en ligne a explosé avec le confinement ce qui aurait incité l'entreprise américaine à accélérer sur le sujet.

Source : Bloomberg

Modifié le 12/10/2020 à 13h49
20
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

God of War bénéficiera d'un meilleur framerate et du cross-save sur PS5
Xbox Series X | S : les fonds d'écran dynamiques et d'autres éléments présentés en vidéo
Itinérance Orange et Free : l'ARCEP maintient la prolongation, au grand dam de Bouygues et SFR
En 2021, Opel va tester sur les routes son nouveau Zafira Life fonctionnant à l'hydrogène
Bon plan VPN : notre sélection des meilleures offres CyberGhost, NordVPN et Surfshark de la semaine
Shure présente son microphone MV7, petit frère de la légende SM7B
Bon plan : 3 mois d'abonnement offerts à Amazon Music Unlimited
PS5 : Destruction AllStars ratera le lancement de la console et sortira en février
Indispensable pour le télétravail, l'imprimante Canon Pixma MG 3650S est en promo !
L'iPhone 12 et 12 Pro partagent bon nombre de pièces... et une réparabilité moyenne
scroll top