Avis Amazon Prime Video : entre modernisation et hausse de prix

06 septembre 2022 à 12h00
40
Prime Video Clubic © Clubic.com

Prime Video est sans aucun doute le service de streaming vidéo qui a connu le plus de modifications et d'évolutions ces dernières années. La preuve, moins d'un an après avoir rédigé cet avis, nous sommes déjà obligés de l'actualiser tant de choses ont changé sur le fond et la forme. En cette fin 2022, voyons donc comment Amazon a musclé son jeu pour répondre à une concurrence toujours plus nombreuse.

Prime Video
  • Prix d'abonnement assez raisonnable
  • Accès direct à d'autres services
  • La fonctionnalité X-Ray
  • Catalogue d'œuvres originales encore un peu timide
  • Interface pas toujours parfaite et unifiée
  • Quelques petits bugs

Il n'y a pas si longtemps encore, posséder un abonnement à Prime Video ne suscitait pas nécessairement l'envie de son entourage. Il faut dire que malgré un prix d'abonnement assez raisonnable, l'offre du géant du e-commerce n'était pas spécialement fournie ni dotée d'une interface incroyable. Mais tout ça a bien changé ces derniers mois.

Aujourd'hui, Prime Video a non seulement revu son interface (partout sauf sur desktop au moment de rédiger ces lignes) pour coller aux standards modernes, mais a également sérieusement fait grimper son prix. Place à 6,99 euros par mois (contre 5,99 euros avant) ou même 69,90 euros par an (contre 49 euros avant). Un prix qui reste relativement raisonnable comparé à Netflix et Disney+ notamment (qui ne cessent d'augmenter aussi), mais qui risque malgré tout de ne pas passer auprès de tous.

Raison de plus pour refaire un tour du propriétaire afin de voir si cette hausse est justifiée. Aujourd'hui, Prime Video propose un catalogue plutôt solide composé de quelques films et de séries originales sympathiques, et affiche toujours sa volonté d'accélérer la cadence dans les prochaines années. La plateforme se rapproche doucement de Netflix en termes de contenus et a aussi son propre mastodonte de fantasy depuis l'arrivée récente du Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir. N'oublions également pas le récent rachat de MGM et de tout le contenu qui y est associé. Le service de SVoD parvient aussi à se distinguer de la concurrence en proposant la fonctionnalité exclusive X-Ray, l'accès à d'autres services dans son interface (y compris du football), la location et même l'achat d'œuvres.

Interface et ergonomie : (re)passons le tout au rayon X

Initialement, comme pour notre avis concernant Netflix par exemple, nous nous basions uniquement pour cette partie sur l'interface de la version Web de Prime Video. Il s'agit de la version la plus fournie en termes d'options et la plus utilisée par les abonnés. Jusqu'à récemment, les versions mobiles et TV en reprenaient l'apparence. Mais plus maintenant.

Ainsi, si vous comptez utiliser le service ailleurs que sur votre navigateur web, nous consacrons des encarts dédiés à la nouvelle interface des autres moutures du service plus bas. Cependant, si les différences visuelles y sont assez flagrantes et permettent de moins agresser les yeux, elles ne changent finalement que peu l'expérience globale.

Dans tous les cas, une fois connecté, tout commence sans surprise par la sélection d'un profil. Il est possible d'en créer de nouveaux et de changer les noms et photos de chacun.

Prime Video © Capture d'écran

Nous arrivons ensuite sur la page d'accueil. De bas en haut, en omettant les menus en-tête que nous évoquerons dans un instant, Prime Video commence avec un bandeau déroulant proposant diverses œuvres récentes et populaires. Ce bandeau propose dans certains cas quelques boutons ainsi qu'une prévisualisation vidéo pour vous donner une idée rapide de ce que vous vous pourriez regarder. Le bandeau dédié au Pass Ligue 1 et aux prochains matchs de football a lui disparu, et s'enchaînent alors les plus classiques sections de recommandations personnalisées, de programmes Amazon Original et autres exclusivités de la plateforme.

Toujours plus bas se trouve la section « Continuez à regarder » qui regroupe les séries et films en cours de visionnage par l'utilisateur, suivie de toujours plus de recommandations par genres, popularité, etc. Notez que si cet affichage de recommandations vous semble peu pratique, le bouton « Catégories » en haut de la page, présente de nombreux genres cinématographiques de manière plus compacte. Un bandeau propose également de s'abonner à des chaînes, dont nous allons parler un peu plus loin.

Prime Video © Capture d'écran
Prime Video © Capture d'écran

Passons aux menus tout en haut. À côté de l'Accueil se trouve la Boutique. C'est ici que sont regroupés les films (mais pas de séries) disponibles à la location ou à l'achat. Ils sont classés par catégories.

Prime Video © Capture d'écran

Comme ailleurs dans l'interface, cliquer sur un film vous donne accès à différentes informations basiques (synopsis, trailer, note IMDb, durée, qualité vidéo, âge, casting, genre, etc.) et plusieurs boutons permettant de faire votre choix concernant votre acquisition et la qualité vidéo souhaitée. Pour en savoir un peu plus sur cette offre de VoD, rendez-vous dans la partie catalogue de cet article.

Prime Video © Capture d'écran

Passons au menu Chaînes. C'est ici que Prime Video regroupe toutes les œuvres qui peuvent être streamées en souscrivant à un abonnement supplémentaire à des services tiers. Vous pouvez par exemple vous abonner à OCS et profiter de son contenu tout en restant dans l'interface de Prime Video. Notez qu'ici, la plupart des plateformes proposent des offres d'essais gratuites, certaines offrant même les premiers épisodes de certaines séries. Le Pass Ligue 1 se trouve ici.

Prime Video © Capture d'écran

On remarque également un bouton « Guide des chaînes » en haut à droite. Celui-ci affiche, façon programme télé, ce que diffusent heures par heures les chaînes facultatives qui proposent du contenu en direct.

Prime Video © Capture d'écran

Terminons notre tour des menus sur desktop avec « Mon espace ». Comme son nom l'indique, c'est là que se trouvent les films et séries (regroupés ou agréablement séparés, au choix, contrairement à Netflix qui regroupe toujours tout) que l'utilisateur à ajouté à sa bibliothèque avec le bouton idoine situé sous chaque œuvre. Un onglet permet également de retrouver ses achats et locations, tandis qu'il est possible de trier les œuvres par date d'ajout ou par ordre alphabétique.

Prime Video © Capture d'écran

Concentrons-nous désormais sur les options. Celles-ci sont accessibles dans le menu déroulant tout en haut à droite, après avoir cliqué sur son image de profil (laquelle permet également d'en changer ou de se déconnecter).

Prime Video © Capture d'écran

Dix sous-menus vous y attendent, et sont présentés assez clairement. « Votre Compte » permet, via Amazon, de consulter ou modifier vos informations (nom, email, mot de passe…) et votre abonnement (formule et modes de paiement). « Chaînes » et « Commandes » permettent de garder une trace de vos abonnements et achats facultatifs. Dans « Lecteur », vous pouvez activer ou non la lecture automatique de la prochaine vidéo quand vous avez terminé un épisode, ainsi que les bandes-annonces. « Contrôle parental » propose sans surprise de définir un code PIN pour restreindre des achats ou la lecture de contenu en fonction d'âges ou d'appareils définis.

Prime Video © Capture d'écran

Ensuite, « Sous-titres » vous propose de régler des profils que vous pourrez ensuite retrouver sur vos appareils. Couleur du texte, de l'arrière plan, taille, police, opacité… Il y a de quoi faire. Ensuite, « Vos appareils » permet d'en enregistrer un nouveau ou à l'inverse de couper l'accès à Prime Video à d'autres. « Langue » permet simplement de régler la langue du site, et enfin, avec « Historique de lecture » et « Vidéos masquées » vous retrouverez et gèrerez l'affichage de vos contenus.

Prime Video Mobile 1
Prime Video Mobile 1
Prime Video Mobile 3

Toutes ces options ne sont pas présentes sur mobile, mais les moutures Android et iOS proposent des options (illustrées ci-dessus) concernant la qualité de lecture et de téléchargement afin d'utiliser plus ou moins de données. Si vous voulez limiter le streaming et/ou le téléchargement aux connexions Wi-Fi, c'est également possible. On apprécie enfin la possibilité de télécharger et de supprimer automatiquement ou non des épisodes.

Prime Video © Capture d'écran

Ne reste plus qu'à évoquer l'interface de lecture. Notons d'emblée que dans certains cas, à l'instar d'Apple TV+ notamment, Prime Video impose un petit trailer présentant d'autres programmes au moment de lancer l'œuvre sélectionnée par l'utilisateur. Cette publicité intégrée peut être un peu pénible à l'usage, mais il est heureusement possible de la passer.

On trouve par ailleurs des classiques barres de défilement et de volume, des boutons +/- 10 secondes ou encore ceux permettant de changer la langue de l'audio et des sous-titres. Un bouton permet aussi de modifier la qualité de streaming à la volée selon trois réglages, quand la concurrence se propose de le faire uniquement de manière automatique.

Dans le cas des séries, des boutons « Passer l'intro » et « Episode suivant » sont également de la partie.

Prime Video © Capture d'écran

Evoquons enfin la fonctionnalité X-Ray, présente dans l'interface de lecture et assurément principale spécificité de Prime Video par rapport à la concurrence. Disponible avec de nombreuses œuvres de la plateforme (mais pas toutes), le bouton X-Ray permet d'afficher en overlay, à tout moment de la diffusion d'un film ou d'une série, différentes informations parmi lesquelles les acteurs et actrices présents à l'écran, ou le nom et l'artiste de la musique jouée à ce moment là.

Prime Video © Capture d'écran

Cliquez sur « Afficher tout », ou sur un élément précis, vous ouvre alors une plus grande fenêtre avec davantage de détails. Il est ainsi possible d'en apprendre plus sur une personne ou de se rendre à un moment précis d'un film lorsque une musique est jouée. Pratique pour ne pas avoir à sortir Shazam ou Google sur son téléphone.

Prime Video © Capture d'écran

Et cette nouvelle interface alors ?

Proposée uniquement sur terminaux mobiles, téléviseurs ou encore clés et box multimédia, la nouvelle interface de Prime Video s'inspire clairement de ce que proposent les autres depuis un moment. L'accueil fait tout d'abord la part belle à un bandeau de promotion encore plus imposant tout en haut, tandis que les œuvres du moment et les exclusivités de la plateforme sont mieux mises en avant avec des vignettes interactives. Toujours en haut, quatre menus « Tous Publics », « Films », « Séries » et « Sport » permettent également de rapidement filtrer du contenu selon son envie du moment.

Amazon Mobile 4
Amazon Mobile 5

Concernant les classiques boutons Accueil, Boutique, TV en direct, Téléchargements (ou mon Espace) et Rechercher, ils se trouvent maintenant en bas (sur mobile) ou à gauche (sur TV). C'est mieux, notamment sur TV, mais l'encart sous forme de ligne « Continuer à regarder » permettant de reprendre ses séries en cours se trouve en revanche bien trop bas dans l'interface, occulté par trop de recommandations. Dans les options, il est toujours question de devoir passer par l'interface web du service pour opérer la majorité des changements (sous-titres, gestion du compte…etc.). Cependant, des options pour empêcher la lecture automatique des épisodes sont là.

Prime Video Mobile 7
Prime Video Mobile 8

Enfin, nouvelle interface ou pas, Prime Video a toujours des soucis de cohérence dans son affichage. Les films et séries en favoris sur mobile se trouvent dans la liste de favoris après avoir appuyé sur son portrait, quand sur Nvidia Shield par exemple il faudra aller dans « Mon Espace ». De plus, des œuvres ajoutées en favoris précédemment sont toujours présentes dans cette liste même si l'œuvre a depuis été supprimée du catalogue. Impossible évidemment de les lancer.

Prime Video SHIELD © Capture d'écran

Bref, cette nouvelle interface est un peu plus moderne dans son organisation et dans son apparence, mais rien de révolutionnaire à l'horizon. Il reste également encore un peu de travail d'uniformisation ou de traduction.

Catalogue : à boire et à manger jusqu'à exploser, mais à quel prix ?

Passons désormais au catalogue de Prime Video. Comme nous l'avons vu dans la partie interface, le service propose d'abord un accès à des séries et des films à ses abonnés (ces œuvres, dont certaines valent véritablement le coup d'œil, disposent d'un logo « prime » bleu en haut à gauche de leur vignette). D'ailleurs, si vous vous demandez quelles sont les meilleures séries originales signées Prime Video, un article dédié est là pour vous.

Veilleur d'écran[s] originals Amazon Prime Video

Vous êtes abonné à Amazon Prime Video mais vous ne savez pas quoi y regarder ? Voilà qui tombe à pic : ce dossier se propose de sélectionner les meilleures séries originales du service de SVoD… Lire la suite

Outre cet accès classique, certains films marqués d'un logo orange sur leur vignette (ou d'une mention « Acheter ou Louer ») ne sont accessibles qu'après avoir payé un coût de location ou d'achat, comme pour n'importe quel service de VoD. Le prix à payer dépend également de la qualité de vidéo souhaitée (SD, HD ou UHD, à partir de 2,99 euros jusqu'à 13,99 euros). Dans le cas de la location, vous avez 30 jours pour commencer à regarder votre film et 48 heures pour le voir ou le revoir une fois la lecture commencée.

Prime Video © Capture d'écran

Enfin, également indiqués avec un orange, Prime Video propose de s'abonner à plusieurs dizaines de bouquets supplémentaires pour en profiter directement dans son interface. Ces services concurrents ou complémentaires proposent différents contenus pour des coûts variés (OCS, StarzPlay, FilmoTV, MGM…), et certains proposent d'ailleurs des offres d'essai gratuites. Impossible également de ne pas relever le Pass Ligue 1 qui, comme son nom l'indique, permet pour 12,99 euros par mois de regarder en direct et en replay des matchs de football de la Ligue 1.

Tout cela demande un certain temps de compréhension, mais heureusement, ces derniers mois, Amazon a fait un véritable effort pour indiquer plus clairement de quoi il retourne, et ce, pour chaque proposition. Même chose sur les réseaux sociaux, où Prime Video s'inspire fortement de la stratégie de Netflix depuis plusieurs mois pour faire la promotion de ses futurs contenus via des posts à la fois informatifs et humoristiques.

Accessibilité et fonctionnalités : quelques exclusivités bienvenues

Sans surprise, Prime Video est disponible à peu près partout en plus de sa version desktop, compatible avec tous les navigateurs Internet modernes. Notez cependant que Vivaldi n'assure pas le support de la HD, le service réclamant alors de mettre à jour le navigateur, pourtant basé sur Chromium, alors qu'il l'est déjà…. Cette critique est toujours valable un an après l'avoir formulée.

Prime Video est proposé sous forme d'applications sur la grande majorité des Box Internet, Smart TV et lecteurs Blu-Ray, sur les lecteurs multimédia (NVIDIA Shield, Apple TV, Fire TV, Fire Stick, etc.), les consoles de jeu (sauf la Nintendo Switch), iOS et Android, Windows, ou encore les tablettes Fire. Le Chromecast n'est bien entendu pas oublié, et un bouton pour caster votre contenu est proposé partout.

Notez qu'il est possible de diffuser jusqu’à trois vidéos en même temps en utilisant le même compte Amazon, et la même vidéo sur deux appareils au maximum simultanément.

Inutile de revenir sur la fonctionnalité X-Ray détaillée dans la section Interface ci-dessus, précisons simplement une fois encore son intérêt, surtout face à une concurrence qui en est dépourvue. De même, rappelons une dernière fois que les versions mobiles (et la version Windows) permettent de télécharger en local du contenu pour pouvoir en profiter par la suite même sans connexion Internet.

Prime Video © Capture d'écran

Dans son service, Amazon propose également Watch Party, une interface permettant de regarder avec plusieurs personnes un film ou une série de manière synchronisée, et permettant aux utilisateurs de discuter à l'écrit via un chat placé à côté. La fonctionnalité s'active via un bouton dédié dans l'interface, et il suffit alors d'entrer un nom et de créer puis partager sa Watch Party via un lien ou un QR Code.

Sans surprise, pour rejoindre une Watch Party il faudra être également abonné à Prime Video et aux autres bouquets nécessaires ou avoir loué/acheté l'œuvre si elle vient de la partie VoD.

Prime Video © Capture d'écran

Qualité audiovisuelle et service client

Pour le contenu récent, Prime Video propose désormais systématiquement une qualité UHD ; le HDR ou encore le Dolby Atmos sont aussi au rendez-vous de temps en temps. Bien entendu, il faudra disposer du matériel compatible pour pouvoir en profiter ou se contenter des classiques 1080p/5.1/stéréo le cas échéant. Par ailleurs, la qualité de compression vidéo semble être l'une des meilleures du marché, mais cela a un prix : sur l'application NVIDIA Shield notamment (appareil que j'utilise le plus pour Prime Video), la qualité vidéo est vraiment convaincante, mais il faudra une solide connexion Internet pour en profiter et faire avec quelques bugs qui sont aujourd'hui heureusement de plus en plus rares (buffering parfois lent, crash de l'application, obligation de relancer l'appli de temps en temps pour qu'elle fonctionne à nouveau…).

Prime Video propose différents moyens pour aider les utilisateurs à régler les soucis rencontrés. Une riche section aide peut être trouvée en cliquant sur son profil ou via un bouton dans la fiche de chaque œuvre. Des questions/réponses par catégories y sont proposées, tandis qu'un bouton « Contact » propose de joindre un conseiller par email, chat ou téléphone. Dans le cas du chat par exemple, la fenêtre temporelle pour contacter quelqu'un (entre 6 h et 00 h) et le temps de réponse (quelques secondes) est tout à fait satisfaisant.

Prime Video © Capture d'écran

Qualité/contenu/prix : une offre qui reste difficile à battre

Malgré sa récente augmentation de prix, Prime Video demeure probablement l'offre de SVoD la plus rentable du marché. Rappelons que l'accès à la plateforme est en fait compris dans l'abonnement Amazon Prime, qui propose notamment la livraison rapide et gratuite pour de nombreux produits sur Amazon, l'accès à Amazon Prime Musique, une version allégée d'Amazon Music Unlimited, Deliveroo Plus et différents bonus et avantages sur Twitch ou d'autres services du géant.

Non seulement cet abonnement est l'un des seuls à proposer encore une solide offre d'essai de 30 jours, mais en plus, le prix d'abonnement est relativement « doux », notamment comparé à la concurrence. Pour 6,99 euros par mois ou 69,90 euros par an (les étudiants profitent également d'une réduction de 50 %), le seul accès à Prime Video se montre rentable. D'autant que cela inclut automatiquement des technologies souvent facturées plus cher ailleurs, comme la qualité vidéo UHD.

Le catalogue de films et de séries, entre contenus « anciens » et nouveautés, est relativement riche (et recèle quelques pépites), promettant aisément de vous occuper quelques mois. Et pour les gros consommateurs qui n'ont pas peur de dépenser un peu plus d'argent, les parties VoD ou chaînes supplémentaires intégrées à l'interface sont assurément pratiques.

L'avis de Clubic

Malgré une première accélération, Prime Video n'a toujours pas le volume de créations originales de Netflix (où quantité ne rime pas toujours avec qualité soit dit en passant) pour alimenter son catalogue. La plateforme dispose toujours de moins de films et de séries phares. Cependant, quelques œuvres valent véritablement votre temps, et une vague de projets ambitieux menés par Le Seigneur des Anneaux sont dans les tuyaux. Nul doute que d'ici quelques années, si Amazon se donne toujours les moyens de ses ambitions, son catalogue sera aussi riche que celui de son principal concurrent.

Pour « seulement » 6,99 euros par mois, l'investissement a tout de même du sens dès aujourd'hui, d'autant que l'expérience est enfin plus agréable sur mobile, téléviseurs et boitiers multimédia. S'abonner à d'autres bouquets ou utiliser la partie VoD ne regardera en revanche que vous, dépassant alors le cadre de cet avis sur Prime Video dans sa version la plus classique.

SI l'on attend toujours l'arrivée de la nouvelle interface sur desktop, ancienne comme nouvelle interfaces sont complètes et fonctionnelles. Certaines fonctionnalités comme X-Ray ou Watch Party sont vraiment sympathiques, la qualité vidéo est solide si vous êtes bien équipés, et seuls quelques petits bugs peuvent de temps en temps venir gâcher la fête.

Prime Video

8

Avec son prix d'abonnement toujours plus attractif que les autres, Prime Video est une solution de SVoD tout à fait intéressante. Si elle manque encore de quelques séries phares supplémentaires pour pouvoir être pleinement comparée à Netflix, la plateforme propose un catalogue varié et suffisamment riche pour s'occuper un bon moment. Elle tire également son épingle du jeu avec sa fonctionnalité X-Ray et une excellente qualité vidéo, qui pourront aider à pardonner quelques bugs ça et là et l'absence d'une interface moderne sur desktop.

Les plus

  • Prix d'abonnement assez raisonnable
  • Accès direct à d'autres services
  • La fonctionnalité X-Ray

Les moins

  • Catalogue d'œuvres originales encore un peu timide
  • Interface pas toujours parfaite et unifiée
  • Quelques petits bugs

Interface - Ergonomie 8

Accessibilité 8

Qualité vidéo/audio 9

Rapport contenu/prix 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
40
26
kplan
Combien d’utilisateurs en simultané sur le même compte ?
Stakh
L’appli Apple TV est exécrable et d’une nullité sans nom.
aGa
Ah c’est une excellente question que j’ai oubliée. Je viens de tester chez moi : au moins 3.
aGa
" Vous pouvez diffuser en continu jusqu’à trois vidéos en même temps en utilisant le même compte Amazon. Vous pouvez diffuser la même vidéo sur deux appareils au maximum en même temps."
kplan
Cool, merci !
Niark_Ozzy
Par contre dommage, sur PC il n’y a pas d’app. : ça passe par le navigateur donc en stéréo uniquement alors qu’il y a le 5.1/ dolby atmos sur le stick.
aGa
Il y a une app sur le Windows Store
Poze
Il y a une application sur Windows, récente j’imagine.<br /> Après je ne sais pas ce qu’il en est pour le 5.1/atmos.
Pronimo
C’est vrai que l’application tv c’est une vraie plaie mais, ca semble garder en memoire la langue et sous titre utilisée individuellement et la qualité d’image semble plus nette que chez Netflix (du moins en 1080p).<br /> Par contre j’ai que vu The Extant pour l’instant…faudra que je fouille un peu, sinon je compte pas garder l’abonnement (bah le prime, que j’attende 1 ou 2 jours de plus pour les livraisons, ça va rien me faire lol).
Infinity205
La qualité est bien au dessus de ce que fait la concurrence. Mais le principal problème,c’est que c’est trop américain as mon goût…ça restreints énormément les futurs abonnés.
Niark_Ozzy
Merci de l’info, mais l’application est aussi «&nbsp;stereo&nbsp;» et «&nbsp;jusqu’à HD&nbsp;».<br /> Du coup je continue mon bricolage à base de stick branché sur la 2e entrée du moniteur + extracteur audio hdmi.
Poze
Pour Prime Video, j’ai pas trouvé le moyen d’afficher de la 4k sur PC (a priori c’est pareil pour le 5.1 mais je ne suis pas équipé pour vérifier).<br /> Pour Netflix, la qualité est moins bonne sur Chrome et Firefox mais meilleure sur Edge ou via l’appli. Je crois que Netflix refuse de diffuser du 1080p sur les autres navigateurs car ce serait plus facile à pirater…
Francis7
Je suis abonné pour 49 € par an.<br /> Sur Windows 10, l’application était pénible avec le HDMI où elle refaisait la détection à chaque clic. Pas encore testé sur Windows 11.<br /> Sur macOS, il n’y a plus d’application parce que les utilisateurs avaient dit qu’elle était dangereuse pour le système (message d’erreur).<br /> J’utilise macOS quotidiennement et Prime Video c’est en mode WEB tout court. Ca marche très bien pour visionner un film avant d’aller se coucher.<br /> Je lui donne toutes ses étoiles à Prime Video bien que je n’utilise pas souvent, pas tous les jours.
Blade102
Pas fais pour les Belge Francophone, beaucoup de contenu juste en Anglais Sous titré néerlandais comme Greenland, Birds of Prey, Harry Potter Etc … Discrimination et une fois le problème rencontré Amazon refuse de rembourser. Motif non valable
zoup01
c’est vrai que l’interface n’est pas géniale…<br /> mais à 49€/an, avec les frais de port souvent offerts, cela ne vaut pas le coup de s’en priver.
g-m1n1
Au Luxembourg, j’ai un mix de films multilangues ou uniquement en versiona allemande… c’est pénible…<br /> @clubic: «&nbsp;dans certains cas, à l’instar d’Apple TV+ notamment, Prime Video impose un petit trailer&nbsp;»<br /> J’ai jamais eu de trailer/pub sur AppleTV+ :-/
aGa
Sur Nvidia Shield c’est quasi systématique
brice_wernet
Pas vu de limite. Bon, après on regarde surtout en famille
brice_wernet
Il y a une app sur le store, qui ne suit pas l’ergonomie du site ou de l’app sur TV. En plus l’app est très peu réactive et les contrôle pour défiler nuls (difficiles à maîtriser sans une souris)
brice_wernet
Je n’ai qu’Amazon Prime, mais j’ai déjà utilisé canal ply et salto.<br /> Amazon Prime est très énervant/frustrant: en plus de nous mettre tout le temps le foot en en tête, l’interface mélange sans possibilité de filtrer l’offre incluse et l’offre payante en supplément.<br /> C’est absolument horrible de faire un choix.<br /> D’un autre côté, le catalogue est maigre de base, surtout si on a déjà une dvd thèque. Les créations Amazon tombent généralement à plat: soit les films «&nbsp;exclusivité amazon&nbsp;» sont du niveau des téléfilms, soit les séries sont bien sur 5-6 épisodes puis le reste est barbant.<br /> C’est un bon petit plus quand on est client prime, mais on a vite fait le tour.<br /> Quelques perles toutefois: Good Omens, the Tick.
alf1976
Non application est bien en 5.1 mon ampli le prend en compte sans problème.<br /> Vérifiez vos réglages
julla0
Le seul reproche que je peux faire contre ce service c’est de ne pas pouvoir cacher les programmes payants.
ZiwiPeak
Le service s’est très largement amelioré ces 2-3 dernières années, côté série ça devient pas mal mais côté films c’est encore vraiment moyen: peu de films récents, pas beaucoup de bons films, les productions Amazon sont mitigées (des fois pas mal, d’autres une catastrophe - voir cosmic sin-). Bref c’est nettement mieux qu’au départ mais il y a encore du boulot.
vidarusny
au maximum je ne sais pas, mais avec ma petite connexion ADSL de 10M nous avons régulièrement 3 connexions, selon ma femme on est même monté à 4 mais je ne suis pas sur.
vidarusny
je veux pas faire de pub mais faut comparer jusqu’au bout car effectivement attendre 2J on s’en fout. Mais ne prime tu as la livraison gratuite, un système de location de livre électronique…<br /> Beaucoup de personnes sont prime juste pour la livraison gratuite, il ne savent même pas qu’ils ont droit à un cloud, des livres, de la musique…<br /> Après on peut être contre le fait de passé par une entreprise américaine.
c_planet
Clubic : Prime Video impose un petit trailer présentant d’autres programmes au moment de lancer l’œuvre sélectionnée par l’utilisateur.<br /> Pas en Belgique; en tout cas, pas encore.<br /> @brice_wernet : de nous mettre tout le temps le foot en en tête, l’interface mélange sans possibilité de filtrer l’offre incluse et l’offre payante en supplément.<br /> Pas de foot, ni de programmes payants en Belgique, je suppose que notre catalogue est amputé, tu peux me citer des films payants que je vérifie si ils sont absents chez nous ?<br /> Le plus pénible je trouve c’est l’impossibilité de cacher tous les nanars et faibles budgets, ça oblige à faire des recherches sur le web pour découvrir quelque chose d’intéressant. Mais bon du temps de mon abonnement netflix c’était déjà comme ça.
julla0
deadpool
Olivier22
oui sur l’apple TV c’est encore l’ancienne version de prime, hélas
Olivier22
Beaucoup de services pour le prix. Par exemple la possibilité de stocker ses photos en illimité (pourvu que çà dure) Et sans compression contrairement à google.<br /> Pour la partie video, la qualité d’image est là pour les sorties récentes, comme dit dans l’article.<br /> En revanche pour des titres un peu plus anciens, la compression est parfois assez forte, le résultat pique un peu les yeux sur rand écran.<br /> Mais globalement je suis satisfait du service et on est loin des tarifs de netflix.
c_planet
Effectivement, Deadpool n’y est pas. Tout le catalogue en Belgique doit être amputé des offres payantes. Pour ma pomme, je préfère ainsi.
g-m1n1
Jamais eu de pub sur AppleTV+, que ce soit sur mon AppleTV 4K, LG Oled C1 ou encore la PS5. C’est vraiment louche que ce soit spécifique sur une machine.<br /> Je devrais tester sur l’Android TV de mes parents. Pas que ce soit uniquement sur Android.
brice_wernet
Harry potter s’affiche mais il faut payer un chaîne en plus.
luck61
Sur pc la 4K avec un ecran 4 K et chrome ça ne marche pas avec netflix
Isab
Bonjour, malheureusement aujourd’hui les films sur Prime sont en anglais (audio) avec les subtiles. C’est dommage et je ne comprends pas pourquoi.
kyosho62
Non, je viens de test, c’est en français.
pecore
Je confirme, il y a les deux.<br /> Quant au volume de production mentionné par l’article, je le trouve bien suffisant et assez qualitatif, contrairement à d’autres chaines de streaming.
Nymoi
Moche, une daube de première, surtout depuis la nouvelle interface, déjà qu’il y avait peu de possibilités et de choix de films, là, c’est pire… perdu tous mes favoris, etc. Et les films à masquer, il me les montre et me les propose pour être vus !<br /> Peu de films, car sur Internet, j’en ai, disons, 100 et dans l’appli TV, je n’en ai qu 50 ???
Gh0st_D0g
Pire encore quand il n’y a que l’audio en français <br /> À se demander comment c’est possible…
Guilde69
Il est très bien, et leurs séries sont vraiment qualitatif, du moins pour celle que j’ai vu (The Boys est un chef d’oeuvre dont on parle trop peu je trouve)
Doss
Dans les points négative j’ajouterais le faite que une grosse majorité de leur catalogue de films n’ont pas la VO ce qui est plutôt gérant sur des classiques asiatique et Hollywoodien. Ce qui est dommage car leur catalogues en de vieux films est énorme et varié pour le cinéphile mais exclusivement VF.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers avis

Avis CyberGhost VPN (Test 2022) : que vaut le mastodonte du marché cette année ?
Spliiit : que vaut le service de co-abonnement pour payer moins cher Netflix, Spotify et cie ?
Avis Hide.me : pourquoi le VPN malaisien revient en force ?
Avis PureVPN : peut-il revenir dans la course des meilleurs VPN ?
Avis Proton VPN (2022) : que vaut la dernière mouture du VPN aux fonctionnalités avancées ?
Avis NordVPN (2022) : est-ce le VPN le plus premium à ce prix (mini) ?
Avis Parallels Desktop 18 (2022) : le roi de la virtualisation sur Mac M1
Avis Adobe Photoshop Express Editor : la meilleure solution gratuite pour retoucher des photos ?
Avis eToro (2022) : une plateforme alléchante mais risquée pour les débutants
Avis Trend Micro Maximum Security (2022) : une couverture multiplateforme fiable et conviviale
Haut de page