Une première prothèse de main imprimée en 3D fournie à un jeune Français

01 juin 2018 à 15h36
0
Un jeune garçon de 6 ans va être le premier dans l'Hexagone à bénéficier, dès cette semaine, d'une prothèse de main imprimée en 3D. La famille du petit Maxence a été assistée par l'association américaine e-NABLE dans cette démarche.

Maxence, 6 ans, est atteint d'agénésie, une maladie qui entraîne l'absence de formation d'un organe durant l'embryogénèse. Dans le cas du jeune garçon, cela se traduit par une main droite très peu formée. Mais il disposera, à partir de cette semaine, d'une prothèse de main imprimée en 3D, fournie par l'association américaine e-NABLE, qui propose ce type d'appareil à de nombreux enfants à travers le monde. Mais c'est une première en France.

L'impression 3D d'une prothèse est une technique peu coûteuse - entre 50 et 200 euros selon le modèle et la taille de la main à « imprimer » - mais la technologie associée n'est pas particulièrement accessible au public qui n'est pas familier avec elle. C'est là qu'e-NABLE entre en jeu, en offrant gratuitement une prothèse à destination d'un enfant.

0320000008140958-photo-proth-se-de-mains-imprim-es-en-3d.jpg

L'une des particularité du projet, c'est qu'il permet à l'enfant de dessiner lui-même sa prothèse, ce qu'a pu faire le jeune Maxence, qui a choisi les couleurs de sa nouvelle main et y a ajouté un grand « M », pour « Super Max », comme on peut le découvrir dans le reportage réalisé par le journal de France 2.


Depuis 2013, e-NABLE a délivré environ 2 000 membres imprimés en 3D dans 37 pays. L'initiative va se poursuivre, et le jeune Maxence ne devrait pas rester longtemps le seul Français à en bénéficier.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des employés décrivent Amazon comme une société qui vous abîme
Netflix ferme son dernier data center, devient 100% cloud public
Dell Chromebook 13 : un portable Chrome abouti
Wiko Selfy 4G : deux fois 8 mégapixels pour les autoportraits
Byonim teste un bracelet qui permet de payer grâce aux pulsations cardiaques
LG G Pad II 8.0 : une petite tablette avec un port USB standard
Ouye, l'improbable mélange chinois de la PS4, la Xbox One et la Ouya
Microsoft déploie une nouvelle mise à jour cumulative pour Windows 10
Sécurité : le Parrot Bebop vulnérable au détournement et au crash
Sony dévoile une édition Star Wars de la PS4
Haut de page