George Lucas fait plier Jedi Mind

31 août 2010 à 08h32
0
00C8000000766252-photo-george-lucas.jpg
George Lucas a la Force avec lui : le papa de la saga Star Wars, qui avait récemment lancé des poursuites judiciaires pour contrefaçon de marque à l'encontre de la société Jedi Mind, vient de faire plier cette dernière qui vient d'être renommée par son PDG et fondateur.

L'entreprise, spécialisée dans les logiciels permettant de prendre le contrôle d'applications informatiques via un casque EPOC de Emotiv, propose de jouer et de diriger la souris de son PC par « le pouvoir de l'esprit ». Une telle description, combinée à une utilisation non-autorisée du terme « Jedi » a fortement irrité LucasFilms qui demandait 5 millions de dollars à Jedi Mind ainsi que l'abandon du mot en J.

Dans un court communiqué diffusé hier, Brent Fouché, le PDG de Jedi Mind, a annoncé que son entreprise s'appellerait désormais Mind Technology « afin d'éviter la violation potentielle de marques déposées par LucasFilms Ltd ». Le logiciel Jedi Mouse a également été renommé Mind Mouse.

Face à la coopération, certes tardive, de l'entreprise, on peut se demander si LucasFilms retirera sa plainte et arrêtera, de fait, de réclamer 5 millions de dollars à Mind Technology. La grande interrogation est donc de savoir si l'empire de Lucas contre-attaquera...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
scroll top