George Lucas fait plier Jedi Mind

00C8000000766252-photo-george-lucas.jpg
George Lucas a la Force avec lui : le papa de la saga Star Wars, qui avait récemment lancé des poursuites judiciaires pour contrefaçon de marque à l'encontre de la société Jedi Mind, vient de faire plier cette dernière qui vient d'être renommée par son PDG et fondateur.

L'entreprise, spécialisée dans les logiciels permettant de prendre le contrôle d'applications informatiques via un casque EPOC de Emotiv, propose de jouer et de diriger la souris de son PC par « le pouvoir de l'esprit ». Une telle description, combinée à une utilisation non-autorisée du terme « Jedi » a fortement irrité LucasFilms qui demandait 5 millions de dollars à Jedi Mind ainsi que l'abandon du mot en J.

Dans un court communiqué diffusé hier, Brent Fouché, le PDG de Jedi Mind, a annoncé que son entreprise s'appellerait désormais Mind Technology « afin d'éviter la violation potentielle de marques déposées par LucasFilms Ltd ». Le logiciel Jedi Mouse a également été renommé Mind Mouse.

Face à la coopération, certes tardive, de l'entreprise, on peut se demander si LucasFilms retirera sa plainte et arrêtera, de fait, de réclamer 5 millions de dollars à Mind Technology. La grande interrogation est donc de savoir si l'empire de Lucas contre-attaquera...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Test ASRock B560M Steel Legend : parce que le Z590 n'est pas forcément indispensable
Test de Mass Effect Édition Légendaire : une trilogie qui fait toujours son petit effet
Haut de page