Microsoft Surface : le test

06 novembre 2012 à 17h02
0
La note de la rédac
000000BE05495691-photo-microsoft-surface-avec-windows-rt-11.jpg
Parallèlement au lancement de Windows 8, le géant des logiciels a levé le voile sur Surface, sa nouvelle et première tablette équipée de Windows RT. Si l'éditeur avait été un précurseur dans le domaine des tablettes avec l'édition Tablet PC de Windows XP, il faut bien reconnaître que le concept de tablette n'a véritablement décollé qu'avec l'avènement de l'iPad d'Apple... en 2010. Et alors que dès le début des années 2000 Microsoft posait les bases d'une interface tactile, la firme avait accumulé un certain retard en la matière que ce soit avec Windows Vista ou Windows 7. Un retard qui a pour le moins présidé à la conception de la dernière mouture de Windows et plus précisément de son interface tactile multipoints Modern UI (anciennement nommée Metro).

Avec Surface, Microsoft se lance dans la bataille de ce que Steve Jobs qualifiait d'ère du Post PC. Si d'ordinaire Microsoft se contente de fournir le logiciel, laissant le soin à ses partenaires de développer les solutions matérielles l'exploitant, la marque de Steve Ballmer prend un virage notable avec Surface. Pour la première fois de son histoire Microsoft commercialise en effet un ordinateur, plus précisément une tablette, équipée de Windows et ce sous sa propre marque. Dans l'histoire de la compagnie ce n'est pas anodin. Il y a certes des précédents avec la Xbox, mais aussi de très mauvais souvenirs avec Zune et Kin pour ne citer qu'eux.

Lors de sa présentation à la presse l'été dernier, Surface avait impressionné. Au-delà du changement de cap impulsé par Steve Ballmer, qui parle dorénavant de Microsoft comme d'une compagnie « Devices + Services », Surface apporte au monde de la tablette quelques nouveaux concepts pour le moins intéressants. On pense bien sûr au support intégré ou encore à l'ingénieux système de clavier qu'il nous tardait d'essayer. Place donc au test de Surface avec Windows RT !

023F000005495671-photo-microsoft-surface-avec-windows-rt-1.jpg


Deux versions de Surface

Avant de nous pencher sur le design de cette Surface, il nous faut préciser que Microsoft va commercialiser deux versions distinctes de sa tablette. La première, qui nous occupe aujourd'hui, se prénomme Surface avec Windows RT. Il s'agit d'une tablette avec processeur ARM embarquant Windows RT. Et qui dit Windows RT, dit non compatibilité avec l'ensemble des applications Windows x86 développées à ce jour.

D'ici la fin de l'année, Microsoft proposera une variante Intel de sa tablette Surface. Cette dernière version sera équipée d'un processeur x86 et fera tourner Windows 8 : sur cette Surface il sera donc possible d'exécuter son Photoshop et de jouer aux Sims 3, par exemple.

Pourquoi deux Surface distinctes ? Difficile à dire, Microsoft avait clairement besoin d'une tablette ARM pour proposer un périphérique léger, peu encombrant, sans ventilateur et avec de l'autonomie capable d'exécuter Windows RT, la première mouture ARM de Windows. Reste à savoir, si les concessions opérées par Microsoft pour arriver à ce résultat seront acceptées.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top