Lumia 950 : que vaut le premier smartphone sur Windows 10 Mobile ?

Présenté au mois d'octobre lors de la conférence de rentrée de Microsoft, le Lumia 950 est le nouveau smartphone phare de la marque et le premier à être équipé de Windows 10 Mobile. La société est-elle finalement prête à rivaliser avec la concurrence ?

Ces dix-huit derniers mois, alors que les constructeurs de smartphones ont présenté à tour de rôle leurs terminaux dernier cri, Microsoft a multiplié les appareils d'entrée de gamme dont la plupart étaient destinés aux marchés émergents. Pendant longtemps, le Lumia 930 est ainsi resté le modèle phare de la marque et avait donc bien besoin d'une mise à niveau.

Mais que les aficionados de Windows Phone se réjouissent, ils peuvent désormais compter avec le Lumia 950. Car si le système Windows 10 Mobile n'est pas encore achevé, Microsoft entend probablement miser sur la fièvre dépensière des fêtes de fin d'année. Dans ces conditions, le Lumia 950 se retrouvera-t-il au pied de votre sapin ? Passons tout d'abord en revue les caractéristiques techniques.

08268594-photo-lumia-950-specs.jpg

Design et composants

Le Lumia 950 dispose d'un écran AMOLED de 5,2 pouces offrant une définition de 2560 x 1440 et une résolution particulièrement élevée de 564 ppp. Le ratio est sensiblement similaire à celui du Samsung Galaxy S6 et sa dalle de 5,1 pouces, et bien au-dessus de l'iPhone 6s (326 ppp). Le Lumia 950 présente en outre de très bons angles de vision.

L'appareil offre des dimensions de 145 mm x 73,2 mm x 8,2 mm pour un poids de 150 g. Si le Lumia 950 est relativement fin, la batterie de 3000 mAh (3,85v) n'en reste pas moins amovible. Elle est compatible avec les socles de chargement sans fil de la norme QI mais également avec la recharge rapide. Le Lumia 950 est effectivement le premier smartphone de Microsoft à disposer d'un port USB Type-C compatible avec la norme USB 3.1.



Puisque la batterie peut être changée, la coque arrière, par conséquent, est amovible. D'emblée, nous percevons les compromis quasi inéluctables effectués par Microsoft : une finition moins bonne que sur le Lumia 930. Une fois cette coque retirée, on observe des connectiques relativement fragiles au niveau des différents boutons de volume, d'allumage ou sur le déclencheur de l'appareil photo. Un peu décevant pour un terminal haut de gamme. Mais c'est le prix à payer pour pouvoir ôter et remplacer la batterie. Au passage, les détenteurs d'un Lumia 930 ne seront pas déroutés par la prise en main du Lumia 950 puisque nous retrouvons le même type de plastique à l'arrière.

Côté technique, pour son Lumia 950, Microsoft revoit la configuration matérielle à la hausse. Le smartphone est animé par un SoC Snapdragon 808 cadencé à 1,8 GHz et épaulé par 3 Go de mémoire vive. En termes de stockage, nous retrouvons 32 Go de mémoire interne - dont 29,1 Go exploitables - extensibles via un emplacement microSD. Cette fois, et contrairement à la concurrence, Microsoft a choisi de faire un minimum de compromis.

Windows 10 Mobile

En février 2015, Microsoft publiait la première Technical Preview de Windows 10 Mobile et, alors que nous écrivons ces lignes, le système n'est toujours pas officiellement achevé. Microsoft a introduit un certain nombre de nouveautés au fil des mois. Voici les principales.

L'écran d'accueil



En apparence, cette nouvelle mouture n'arbore pas de changements esthétiques majeurs. Nous retrouvons un écran d'accueil, composé de tuiles dynamiques, et en effectuant un balayage vers la gauche, une liste des applications. Certes, les aficionados de Windows Phone 8.1 apprécieront. Mais à l'heure où Microsoft tente de convaincre les adeptes d'Android de migrer vers son système, la firme de Redmond aurait pu introduire de nouvelles options d'agencement, ne serait-ce que pour proposer en option une grille d'icônes - largement adoptée sur les OS concurrents - plutôt qu'une liste interminable.

Parmi les changements, le fond de l'écran d'accueil peut désormais afficher une image pleine et l'on peut choisir le degré de transparence des vignettes. A l'instar de Windows Phone, il est aussi possible de morceler l'image au travers des diverses tuiles. D'ailleurs, si Microsoft avait ajouté de nouvelles tailles de tuiles lors des versions Technical Preview de Windows 10 Mobile, celles-ci semblent avoir disparu. Nous ne retrouvons donc que les trois agencements traditionnels.

00C8000008268320-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268324-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268322-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268332-photo-lumia-950.jpg


En revanche, le centre d'actions connaît quelques changements. Sur Windows Phone 8.1, en glissant son doigt du haut du smartphone vers le bas, il est possible de créer quatre raccourcis vers les paramètres de son choix. Ce chiffre a d'abord été triplé puis quadruplé. On peut ainsi retrouver 16 icônes dont quatre configurables.

Les développeurs ont également enrichi les notifications, lesquelles ne sont plus de simples liens mais peuvent désormais être exploitées pour créer une action directe, comme le fait répondre à un message depuis l'écran d'accueil. Notons enfin la présence d'un mode à une main. Pour activer ce dernier, il suffira de presser longuement la touche Windows. L'ensemble de l'écran sera abaissé sur la moitié inférieure.

Les paramètres



Microsoft a finalement revu la section des paramètres en constituant des catégories - une dizaine pour être exact-, et un moteur de recherche. Pour les options de base, le dispositif fonctionne bien. Mais le classement aurait pu être mieux pensé. La définition d'un code de sécurité, par exemple, ne s'effectue pas dans la section Confidentialité, ni dans Mise à jour et Sécurité, ni dans Personnalisation mais dans... Comptes...

Autre exemple, la fonctionnalité Coup d'Oeil n'est pas dans les options d'affichage mais dans la section fourre-tout intitulée Bonus et aux côtés de l'égaliseur audio ou des options relatives à la colorimétrie de la dalle... Enfin, au travers de nos tests, le moteur de recherche n'est pas des plus pertinents.

00FA000008268334-photo-lumia-950.jpg
00FA000008268336-photo-lumia-950.jpg
00FA000008268338-photo-lumia-950.jpg


Windows Hello



Alors que les constructeurs choisissent à tour de rôle d'intégrer à leurs smartphones un scanner d'empreintes digitales pour simplifier le mécanisme d'authentification, Microsoft a souhaité se démarquer en optant pour la lecture de l'iris. Pour ce faire, le Lumia 950 dispose d'une camera à infrarouge.

En pratique, la reconnaissance fonctionne plutôt bien, même en portant des lunettes et/ou dans un environnement ombragé. Le paramétrage est rapide et l'utilisateur est en mesure de l'améliorer en recommençant le processus à plusieurs reprises. Au passage, nous avons tenté, sans succès, de tromper le mécanisme avec une simple photo...

Toutefois, à l'usage cette nouvelle option n'est pas tout à fait naturelle. Alors qu'il suffit de placer son doigt sur un lecteur d'empreintes digitales, il ne faudra pas simplement appuyer sur le bouton de déverrouillage du Lumia 950 pour qu'il scanne automatiquement l'iris. Le mobinaute devra positionner le terminal relativement près du visage, et ne pas le placer au-delà de 30 cm. Parfois, il sera aussi nécessaire de le tenir un peu en hauteur.

00FA000008268342-photo-lumia-950.jpg
00FA000008268344-photo-lumia-950.jpg
00FA000008268346-photo-lumia-950.jpg


Clavier



Pour son clavier virtuel, Microsoft reprend la possibilité de saisir un texte à la manière de Swipe, c'est-à-dire en passant grossièrement d'une lettre à l'autre pour former un mot. L'algorithme comparera automatiquement ce tracé à un dictionnaire interne pour afficher quasi instantanément le terme en question. A l'usage, ce dispositif fonctionne toujours aussi bien.

A noter la présence d'un nouveau petit curseur au bas des lettres W et X. Celui-ci offre une croix directionnelle permettant de se déplacer lettre par lettre dans le texte pour effectuer rapidement une correction: il n'est donc pas nécessaire de presser à un endroit de l'écran pour balader un curseur. Là encore, ce petit ajout optimise bel et bien les saisies.

Après avoir initialement repositionné la grille des émoticônes parmi les symboles sur la première version Technical Preview de Windows 10 Mobile, Microsoft a finalement décidé de réintroduire un bouton dédié et de troquer le bouton qui permettait de changer la langue du clavier par un glissé sur la barre espace.

08268362-photo-lumia-950.jpg
08268364-photo-lumia-950.jpg

Gauche: Technical Preview - Droite : Windows 10 Mobile (10.0.10586.0)

Les applications

Pour Windows 10, Microsoft promet un écosystème plus dense avec des applications universelles fonctionnant sur des écrans de 4 à 80 pouces. Sur smartphone, Windows 10 Mobile assure la compatibilité de ces travaux. Cela signifie que les éditeurs n'auront qu'à concevoir une seule fois le code de leurs applications.

Microsoft a mis à jour ses différentes applications, qu'il s'agisse de celles gérées par la division MSN, celles de la suite Office ou celles nativement intégrées au système : Messages, Photos, Contacts, Vidéos Skype, Cartes (éditée par Nokia) ou encore Film et TV.

A l'instar d'iOS et d'Android, Windows Phone adopte donc désormais les menus de type hamburger masquant un menu sur un affichage réduit. Dommage qu'il ne soit pas possible de simplement glisser le doigt sur le bord de l'écran gauche pour révéler ce dernier plus facilement.

00C8000008268382-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268384-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268386-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268388-photo-lumia-950.jpg


Le problème, c'est que Microsoft est de nombreuses fois reparti sur de nouvelles bases, qu'il s'agisse du passage de Windows Mobile 6.5 à Windows Phone 7 ou de Windows Phone 7.8 à Windows Phone 8.1. A nouveau, les éditeurs doivent compiler leurs applications avec les nouveaux outils de développement mis à disposition de Microsoft. Quelques développeurs ont décidé de jouer le jeu, c'est le cas de Dropbox, de Netflix, d'Adobe ou encore de Twitter. Les autres suivront-ils ? Il semblerait en tout cas que pour Microsoft, ce soit l'appel de la dernière chance sur sa plate-forme.

Il est encore trop tôt pour dire si Windows 10 changera bel et bien la donne. En l'état actuel, nous ne retrouvons pas plus d'applications populaires qu'avec Windows Phone 8.1. Pour l'heure, Windows 10 Mobile ne change rien pour les adeptes d'applications mobiles habitués à Android ou iOS.

Continuum

En théorie, avec une application universelle, il sera possible d'utiliser la fonctionnalité Continuum afin d'appairer son smartphone à un écran externe, pour obtenir un agencement optimisé de l'application et travailler avec un clavier et une souris. Microsoft a présenté plusieurs démonstrations lors de ses événements de rentrée, notamment avec les applications d'Office.

En pratique, nous n'avons pas pu tester cette nouveauté en profondeur mais au travers de nos essais, le smartphone projette une version assez similaire à Windows RT avec un menu Démarrer. Voici ci-dessous un aperçu des possibilités :

Internet et multimédia

Le surf sur Internet est désormais effectué par le navigateur Microsoft Edge. Après avoir opéré quelques changements dans l'interface utilisateur lors des premières builds d'évaluation, l'application affiche la même ergonomie qu'Internet Explorer, c'est-à-dire avec la barre d'adresse positionnée au bas de l'écran. Microsoft y a intégré un gestionnaire d'onglet, de favoris, un mode de navigation privée, ou encore un gestionnaire de téléchargements.

Le surf est plutôt agréable et un passage sur HTML5test.com souligne les efforts de Microsoft puisque nous obtenons désormais le score de 442/555 contre 346 pour la dernière version de Windows Phone 8.1. Sur Android, Chrome affiche 518.

00C8000008268396-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268398-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268400-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268402-photo-lumia-950.jpg


Depuis la dernière mouture de Windows Phone 8.1, le système amorce la prise les fichiers de type MKV pour les vidéos. Les codecs audio et vidéo AAC et H.264 fonctionnent correctement. Auparavant des vidéos encodées en Xvid ou DIVX posaient quelques problèmes mais avec Windows 10 Mobile, les clips peuvent être lus, malgré l'avertissement de Windows 7 lors du transfert et même si l'image affiche une compression trop importante pour une lecture agréable.

Pas de problème en ce qui concerne le son à fort volume et on apprécie l'emplacement du haut parleur situé sur la partie supérieure à droite de l'appareil photo : il ne sera pas recouvert en permanence par la main et profitera de la légère protubérance du capteur lorsque le téléphone est posé sur une table, par exemple.

Pour ce qui est du jeu, nous avons effectué notre traditionnel test avec Asphalt 8: Airbone. Malgré une bonne configuration matérielle, nous observons quelques lenteurs. L'image peut être parfois saccadée, tout comme la musique de fond. En outre, l'appareil chauffe assez rapidement.

L'appareil photo

Quels sont les changements ?



A l'instar du Lumia 930, ce nouveau modèle dispose d'un capteur de 20 MP couplé à la technologie PureView de Nokia. Quelques petites différences notables : le capteur dispose d'une ouverture de f/1,9 contre f/2,4 pour son prédécesseur. En théorie, il devrait capter davantage de luminosité et afficher de meilleurs clichés dans les environnements ombragés. La longueur de la focale reste la même (26 mm) mais nous retrouvons un flash supplémentaire sur ce nouveau modèle.

Avec Windows 10 Mobile, Microsoft introduit un autre changement. Avec le Lumia 930, il était possible de prendre des photos de 5 MP pouvant facilement être partagées (de 1,5 à 2 Mo) tout en tirant parti de la puissance du capteur de 20 MP. Plusieurs pixels n'en constituaient qu'un seul (ici le ratio était de 4 pour 1). Les photos en 5 MP sur-échantillonnées étaient alors non seulement plus légères mais aussi plus détaillées, notamment dans des environnements ombragés. Nokia proposait d'enregistrer en parallèle une autre version en 16 MP ou 19 MP dépendant du ratio en 16:9 ou en 4:3. Le sur-échantillonnage est réduit proportionnellement au degré de zoom, mais il n'y a pas d'interpolation numérique et donc, pas de perte de qualité.

01F4000008268424-photo-lumia-950.jpg


L'application Lumia Camera offrait trois paramètres. Il était possible d'enregistrer soit une photo en 5 MP JPEG, soit deux photos de 5 MP JPEG et 19 MP JPEG (en 4:3), soit deux photos de 5MP JPEG et 19 MP DNG (le format RAW adopté par Nokia). Avec le Lumia 950, l'application Windows Camera propose d'enregistrer des clichés de 8 MP JPEG, ou bien 19 MP JPEG (4:3), ou encore 8MP JPEG et 19 MP DNG. Il n'est plus possible d'enregistrer deux photos au format JPEG simultanément et avec des résolutions différentes. Cette fonctionnalité disparaîtra donc aussi du Lumia 930 mis à jour vers Windows 10 Mobile. Au passage, le Lumia 1020 conservera l'application Lumia Camera, Windows Camera ne prenant pas encore en charge le capteur de 41 MP.

En pratique



En extérieur, le rendu est très bon, la balance des blancs fournit un bon rendu colorimétrique. Nous observons quelques endroits légèrement surexposés mais globalement le niveaux de contrastes est correct. La photo est légèrement plus détaillée en mode oversampling mais cela ne se joue qu'à quelques détails. Les différences ne sont pas aussi marquantes qu'avec le Lumia 930 pour lequel le sur-échantillonnage était effectué avec un ratio de 4 pixels pour 1.

035C000008266314-photo-lumia-950-5mp.jpg

Photo sur-échantillonnée de 8MP

08266330-photo-lumia-950-5mp-crop.jpg
08266332-photo-lumia-950-19mp-crop.jpg


Gauche : extrait 100% - 8 MP sur-échantillonné | Droite: extrait 100% redimensionné 19 MP


Pour simuler un environnement ombragé notre scène de tests est éclairée en très faible luminosité, les projecteurs étant réglés à seulement 1% de leur puissance. Le capteur n'est monté en sensibilité qu'à 400 ISO et nous obtenons des photos très correctes avec certes, quelques zones floutées sur les bords de l'image, mais autant de détails que sur un cliché à 8 MP sur-échantillonné ou de 19 MP.

08266732-photo-lumia-950-5mp.jpg
08266734-photo-lumia-950-19mp.jpg


Gauche : extrait 100% - 8 MP Sur-échantillonné | Droite : extrait 100% redimensionné 19 MP

Performances

Sunspider



Benchmark : 524-5532


Avec le test de SunSpider nous mesurons la rapidité d'exécution JavaScript. Le plus petit résultat témoigne de meilleures performances. Le navigateur Edge change-t-il la donne face à Internet Explorer 11 ? Et bien oui ! Le test retourne le score de 454,7 millisecondes, c'est mieux que le Lumia 930 (513,8 ms) et les performances sont deux fois plus rapides que les Lumia 925 ou Lumia 1020.

WP Bench



Benchmark : 524-5538


Le processeur graphique, le CPU ou encore, la vitesse de la mémoire du SoC Snapdragon 808 sont passés au crible via l'outil de mesure WP Bench. Avec un score de 606,2 le Lumia 950 affiche donc des performances réellement au-dessus des modèles précédents. Son prédécesseur, le Lumia 930, abritant une puce Snapdragon 800, obtenait effectivement un score de 507,5.

MultiBench



Benchmark : 524-5540


Les chiffres retournés par WP Bench sont confirmés par ceux de Multibench, lorsque seule la partie CPU est passée en revue

Autonomie

Benchmark : 524-5534


Le Lumia 950 dispose d'une batterie amovible de 3000 mAh (3,85v) et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il offre une très bonne autonomie. Pour mesurer cette dernière tout en pouvant la comparer aux autres terminaux équipés de Windows Phone que nous avons précédemment testés, nous jouons en boucle une vidéo avec l'écran au maximum de sa luminosité, la connexion Wi-Fi allumée et le Bluetooth éteint.

Le smartphone est resté allumé pendant 10 h 26 soit 626 minutes. C'est l'un des meilleurs smartphones en la matière puisqu'il devance le Lumia 735 (555 minutes) ou le Lumia 640 XL (556 minutes) mais il reste toujours en dessous du Samsung Ativ S (651 minutes) que nous avions testé en mars 2013.

Le port USB de Type C est compatible avec la norme USB 3.1. Lorsque le Lumia 950 est branché sur secteur, la charge est très rapide : il faut compter 7 minutes pour gagner 10% d'autonomie et 37 minutes pour une obtenir 50% de batterie supplémentaire.

A l'usage

Pour son nouveau smartphone, Microsoft propose une configuration matérielle haut de gamme présentant une réelle évolution par rapport au Lumia 930. Reste que le Lumia 950 ne dispose pas d'un châssis au design particulièrement original. Il n'arbore pas un écran courbé comme le Galaxy S6 Edge ou le BlackBerry Priv et n'est pas spécialement fin. Aussi, la qualité de finition est relativement standard. Certes, on ne demande pas un smartphone matuvu, mais pour son modèle haut de gamme, Microsoft aurait peut-être dû faire un effort. Mais surtout, Windows 10 Mobile ne nous semble pas encore vraiment optimisé pour tirer pleinement parti de cette configuration.

Côté logiciel, les atouts de Windows 10 Mobile résident principalement dans les promesses que formulent Microsoft au sujet des applications universelles associées au mode Continuum. Or, on ne le sait que trop bien, ce pari est encore loin d'être gagné pour la firme de Redmond. Cela mis à part, les petites nouveautés que nous avons précédemment listées s'apparentent davantage à des mises à jour mineures et n'offrent pas réellement de changements radicaux. C'est une bonne chose pour certains tandis que d'autres auraient pu s'attendre à une réelle évolution de l'interface. A priori, un adepte d'Android n'ayant pas été convaincu par Windows Phone ne le sera probablement pas avec Windows 10 Mobile. Du moins pas tout de suite.

00C8000008268468-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268470-photo-lumia-950.jpg
00C8000008268472-photo-lumia-950.jpg


En vérité, Windows 10 Mobile ne nous semble pas encore achevé à ce stade et nous observons très rapidement plusieurs incohérences, notamment au niveau des applications. Ainsi, contrairement à Microsoft, plusieurs dizaines d'éditeurs n'ont pas souhaité pousser le développement pour adopter un menu de type hamburger en haut à gauche, mais en plaçant les options en bas à droite. L'ergonomie divise même les équipes de Microsoft puisque le navigateur Edge, Windows Camera, ou l'application du téléphone arborent aussi une ancienne interface. Par ailleurs, si la galerie de photos, ou l'application de téléphone disposent d'un fond noir, Cortana adopte au contraire un thème blanc tandis qu'une fiche de contact reprend le paramètre de couleur choisi par le mobinaute. Le tout forme un lot d'incohérences difficilement concevable après une migration depuis Windows Phone 8.1 dont l'interface est particulièrement soignée.

Aussi le système peut afficher certaines latences. Outre quelques ratés dans le jeu Asphalt, la reprise d'une application peut durer plusieurs secondes et se traduire par un plantage. Pas terrible pour un smartphone commercialisé 599 euros chez plusieurs distributeurs. Il faudra en plus compter 159 euros pour la station d'accueil de Microsoft permettant de connecter le smartphone à un écran externe afin d'utiliser Continuum.

Si l'on ne saurait retenir la curiosité des utilisateurs de Windows Phone envers Windows 10 Mobile, nous conseillerons tout même de patienter un peu avant d'acheter d'emblée le Lumia 950 ; le temps que Microsoft peaufine son nouvel OS. On imagine toutefois que Microsoft fera patienter les détenteurs d'un Lumia 930 dans l'espoir qu'ils mettent à jour leur smartphone...

Lumia 950

7

Les plus

  • Bel écran Quad HD
  • Autonomie vidéo
  • Appareil photo

Les moins

  • Windows 10 Mobile inachevé
  • Quelques lenteurs
  • Prix élevé

Design4

Fonctionnalités7

Finition5

Autonomie9

Performances7



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Uber livre des sapins de Noël à domicile
Google is watching you, surtout si vous êtes collégien...
Wizway Solutions : RATP, SNCF et paiement bientôt réunis sur le mobile ?
4G : les opérateurs vont devoir faire plus d’efforts hors des grandes villes
Infos US de la nuit : quatre concurrents de Uber créent une alliance internationale
Gyroskate : la traque des modèles dangereux intensifiée à l'approche des fêtes
Samsung vendrait ses capteurs photo à Nikon
Le OnePlus 2 sans invitation dès le 5 décembre
Partenariat Microsoft  - Education : douze organisations s'indignent
Abus de position dominante : Orange condamné à payer 500 millions d'euros ?
Haut de page