DirectX 12 : les promesses, les premiers tests

13 avril 2015 à 16h43
0
Clairement très prometteur, DirectX 12 semble bien parti pour remporter l'adhésion des développeurs de jeux, des concepteurs de cartes graphiques, et des joueurs. Mais en attendant de pouvoir mettre la main sur la version finale de l'API ainsi sur le matériel et les applications qui en tireront pleinement profit, essayons d'établir quelques garde-fous afin de conserver la tête froide.

Tout d'abord, il convient de se rappeler les promesses faites par Microsoft avant la sortie du couple Windows Vista / DirectX 10. La révolution annoncée n'a pas eu lieu, et il aura fallu attendre DirectX 11 pour que des améliorations réelles par rapport à DirectX 9 soient observables par les joueurs.

012C000007965773-photo-flight-simulator-x-directx-9.jpg
012C000007965775-photo-flight-simulator-x-directx-10.jpg
Le passage de DX9 à DX10 n'aura pas été aussi spectaculaire que les promesses de Microsoft...


En ce qui concerne directement DirectX 12, si l'on ose s'exprimer ainsi, des incertitudes subsistent quant aux différents niveaux de fonctionnalités. Quelles seront les fonctionnalités réservées à DirectX 12.1 et donc absentes de DirectX 12.0 ? Quelles cartes graphiques parmi celles déjà sorties supporteront bien la version 12.1 et pas seulement la 12.0 ? Pour le moment ni AMD, ni NVIDIA, ni Microsoft ne communiquent sur le sujet...

D'une manière plus générale, il convient de garder tout simplement les pieds sur terre. Ainsi, même Brad Wardell qui annonçait dans un de ses tweets un gain de performances équivalent à 913 % (voire page précédente) se fendra un mois plus tard d'un nouveau tweet bien plus modéré :



Les gens doivent arrêter de penser que DX 12 est une solution miracle. Il permet aux développeurs de répartir les tâches sur les différents cœurs. Ce qui est énorme. Mais pas automatique.


Et sa remarque ne manque pas de bon sens. Même si les possibilités de DirectX 12 sont très intéressantes, il faut des développeurs talentueux et suffisamment formés pour pouvoir gérer correctement une API bas niveau. Ce ne sera sûrement pas le cas de tous les studios.

00C8000007937019-photo-logo-vulkan.jpg
Enfin, n'oublions pas que DirectX 12 n'est pas seul sur le marché des API bas niveau. Certes, Mantle raccroche quelque peu les gants. Mais Vulkan s'apprête à décoller, OpenGL continue d'exister, la PS4 possède l'API GNM, et Apple se repose sur Metal.

Mais que l'avenir de DirectX 12 soit radieux ou parsemé d'embûches, une chose est sûre : nous avons hâte de mettre la main sur la version définitive, les futures cartes graphiques DirectX 12 et les jeux compatibles !

0258000007965811-photo-fable-legends-directx-12.jpg


Télécharger DirectX pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top