Bouygues Telecom Bs 472 : un smartphone 4G intéressant à bas prix

10 octobre 2013 à 10h46
0
Bouygues Telecom commercialise l'Alcatel One Touch Idol S sous sa propre marque. Ce smartphone au rapport prix/prestation intéressant permet de profiter de la 4G à moindre coût.

Particulièrement proactif en matière de 4G, suite à la mise en service le 1er octobre de son réseau national, Bouygues Telecom annonce aujourd'hui la commercialisation de son propre smartphone 4G à bas prix, le Bs 472.

0000014006696776-photo-bouygues-telecom-bs-472.jpg
133,5 x 66,8 x 7,5 mm pour 110 g

Ce smartphone n'est effectivement vendu que 10 euros avec un forfait Sensation 4G 8 Go à 45 euros/mois, 30 euros plus 3 euros/mois avec un forfait Sensation 4G 3 Go à 35 euros/mois ou 250 euros avec un forfait sans engagement.

Comme les précédents téléphones de marque Bouygues Telecom, le Bs 472 est un modèle en marque blanche d'un fabricant chinois. Il s'agit en l'occurrence de l'Alcatel One Touch Idol S, un terminal milieu de gamme au rapport prix/prestation intéressant, et dont la qualité de fabrication n'a rien à envier à celle de mobiles occidentaux.

Il arbore pour commencer un écran HD (1280 x 720 pixels) de 4,7 pouces recouvert de verre Dragontrail (équivalent japonais du Gorilla Glass). Cet écran est surmonté d'un capteur frontal HD à 1,3 million de pixels, lui-même accompagné d'un capteur dorsal à 8 millions de pixels filmant en Full HD. Sous le capot on trouve une puce Qualcomm MSM8930 à deux cœurs Krait à 1,2 GHz, 1 Go de mémoire vive et 4 Go de mémoire interne, extensible par microSD. La connectique comprend donc la 4G LTE mais aussi le Wi-Fi N et le Bluetooth 4.0. L'ensemble repose sur Android 4.2 et sur une batterie de 2000 mAh.

Le Bouygues Telecom Bs 472 est référencé sur la boutique en ligne depuis deux jours mais il ne sera disponible que dans quelques jours.

000000F006696784-photo-bouygues-telecom-bs-472.jpg
000000F006696780-photo-bouygues-telecom-bs-472.jpg


Pour aller plus loin

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page