Google dévoile des "distributeurs automatiques" de jeux pour smartphones Android au Japon

01 juin 2018 à 15h36
0
Google a décidé de proposer le téléchargement de jeux sur les terminaux Android d'une manière des plus originales : la firme vient de mettre en place à Tokyo trois « distributeurs automatiques », qui fonctionnent à l'aide du NFC.

0226000006672996-photo-google-play-distributeur-android.jpg

Inutile, et donc indispensable ? Google propose depuis quelques jours une nouvelle façon de télécharger des jeux sur son terminal Android dans les rues de la capitale nippone. La démarche prend la forme de trois « distributeurs », qui ressemblent à ce qu'on peut trouver dans Tokyo pour acheter des boissons ou de la nourriture. Il suffit de choisir parmi les 18 jeux proposés - qui sont soit payants, soit fonctionnent sur le mode du free-to-play - de poser son terminal qui doit disposer du NFC sur la borne, et de laisser l'application s'installer.

Android 4.0 est nécessaire, de même qu'une connexion sans fil. En somme, on peut se demander ce qu'apporte l'expérience sur le « distributeur » par rapport à Google Play, puisqu'il nécessite également de naviguer sur un écran, et se limite à un petit catalogue de jeu. L'opération semble cependant limitée à Tokyo pour le moment, et ressemble plus à une campagne promotionnelle qu'à une réelle volonté de déployer un tel service ailleurs, mais elle a le mérite d'être originale.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E-commerce : Prestashop veut s'internationaliser davantage
E-commerce : Neolane concrétise son intégration à Adobe
E-commerce : Trustpilot va étendre ses avis aux États-Unis
Une panne SFR réduit virtuellement le nombre de chômeurs
E-commerce : Neteven aide les marchands sur les marketplaces
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page