Critique Masters of the Universe: Revelation : une suite qui prend le Pouvoir

26 novembre 2021 à 18h18
18
Masters of the Universe: Revelation © Netflix

Lancée cet été avec cinq premiers épisodes, la série animée Masters of the Universe: Revelation (ou Les Maîtres de l'Univers: Révélation en VF), vient de mettre en ligne sa deuxième partie sur Netflix . Cette suite surprise, 35 ans après la fin du célèbre dessin animé Masters of the Universe, s'est donné les moyens de faire revenir les fans et attirer les néophytes. Est-ce que ça a fonctionné ? Voyons cela !

Masters of the Universe: Revelation
  • Vous recherchez une série courte
  • Vous aimez les dessins-animés qui s'amusent
  • Vous appréciez les (très) solides casting vocaux
  • Pour vous, Masters of the Universe c'est Musclor et Skeletor, point
  • Un dessin-animé basé sur des jouets, vous n'avez plus l'âge
  • Vous ne concevez pas de regarder cette suite sans avoir vu la série originale

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique Masters of the Universe: Revelation

Informations

Genre
Animation, Action, Aventure, Fantasy
Réalisation
Kevin Smith
Editeur
Netflix
Plateforme
Netflix
Date de sortie
23 juillet 2021
Nombre de saisons
2
Nombre d'épisodes (Total)
10
Classification
Déconseillé / interdit aux moins de 12 ans

Masters of the Universe: Revelation : Épée, ça c'est un retour !

Plus de 30 ans après la conclusion de la série originale Masters of the Universe, Musclor et ses camarades font leur retour pour combattre Skeletor et sa horde de sbires monstrueux. Mais pour empêcher la destruction d'Éternia et la fin de l'univers, il va cette fois falloir que d'autres prennent les devants…

Avant toute chose, précisons que je n'ai jamais regardé le dessin-animé original Masters of the Universe, plus jeune. Les personnages célèbres de Musclor (He-Man en VO) et Skeletor me sont bien évidemment connus tant ils sont ancrés dans la pop culture, mais cette critique porte bien, et uniquement, sur la nouvelle série signée Netflix.

Masters of the Universe: Revelation © Netflix

Masters of the Universe: Revelation est une suite directe de l'histoire basée sur les jouets Mattel éponymes et diffusée autour de 1984 (d'autres adaptations verront le jour ensuite). Pourtant, nul besoin de l'avoir vue pour se lancer, le scénario étant sans surprise enfantin (littéralement) et chaque relations entre les personnages étant rapidement claires.

À ce titre, il convient de souligner que Masters of the Universe: Revelation se destine principalement aux grands bambins et aux adultes qui ont conservé leur âme d'enfant.

Sorcier n'est pas jouet

Certes le scénario n'est, à première vue, pas parmi les plus riches, complexes ou matures que l'on ait vu - on parle quand même du Bien et du Mal qui s'affrontent dans un monde de fantasy extrêmement classique basé sur des jouets au design parfois douteux -, mais le show est tout de même déconseillé aux moins de 13 ans. Il y a quelques passages un peu difficiles, et cette suite n'hésite pas à multiplier les affrontements et à mettre les pieds dans le plat quand elle peut.

Masters of the Universe: Revelation © Netflix

C'est d'ailleurs l'une de ses principales qualités. Sans trop en dévoiler, ce court show signé Netflix surprend plus d'une fois en mettant de côté des héros habituellement clés, et à l'inverse en collant sous le feu des projecteurs des personnages secondaires.

« Nous serons au rendez-vous si une partie 3 était commandée  »

Certains, les fans notamment, pourront un peu grincer des dents, mais nous saluons tout de même les nombreuses surprises que renferme cette série, qui porte d'ailleurs bien son nom en n'y allant pas de main morte sur les retournements de situations. Parmi eux, on peut déjà vous dire que le vrai héros et le vrai vilain de l'histoire ne sont pas forcément ceux auxquels on s'attend.

Une suite qui ouvre la voix

Côté animation Masters of the Universe: Revelation est assez efficace, avec des scènes d'action explosives et bien rythmées. Mais l'œuvre est surtout un vrai régal pour les oreilles. La musique singée Bear McCreary (Battlestar Galactica , Fondation …), à la fois épique et rock, est assez incroyable (le thème principal risque de vous rester en tête) ; et que dire du casting vocal en VO si ce n'est qu'il est absolument indécent ?

Masters of the Universe: Revelation © Netflix

Mark Hamill (Star Wars et le Joker), Lena Headey (Game of Thrones, dont le personnage est probablement le plus intéressant en termes d'évolution soit dit en passant), Sarah Michelle Gellar (Buffy), Liam Cunningham (Game of Thrones), et j'en passe, donnent du corps à cette aventure avec leur expérience et leurs voix mémorables.

En néophytes du show, nous avons également souvent pouffés aux quelques vannes, blagues de papa et surtout noms volontairement très premier degré de certains personnages et lieux. Quelque esprits gris y verront sans doute un manque de maturité et d'intérêt, nous y avons vu une autodérision et un respect du matériau original tout simplement funs et détendus, qui donnent l'impression d'être plongé dans une histoire inventée par un enfant jouant avec ses figurines. Et parfois, ce genre de simplicité fait du bien au moral !

Masters of the Universe: Revelation

7

Masters of the Universe: Revelation est une douceur télévisuelle à savourer comme une friandise. La série devrait aussi bien satisfaire les anciens fans, en quête d'un shot de nostalgie, que les nouveaux spectateurs à la recherche d'un dessin-animé détendu qui ne se prend pas la tête avec un scénario alambiqué. Ses rebondissements bienvenus et ses parties sonores irréprochables en font une sympathique recommandation, et nous serons au rendez-vous si une partie 3 était commandée.

Les plus

  • Vous recherchez une série courte
  • Vous aimez les dessins-animés qui s'amusent
  • Vous appréciez les (très) solides casting vocaux

Les moins

  • Pour vous, Masters of the Universe c'est Musclor et Skeletor, point
  • Un dessin-animé basé sur des jouets, vous n'avez plus l'âge
  • Vous ne concevez pas de regarder cette suite sans avoir vu la série originale

Les dix épisodes de Masters of the Universe : Revelation, coupés en deux parties, sont disponibles sur Netflix. Reste à savoir si une Partie 3 sera prochainement annoncée.

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries .

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
11
Gweegoo
Souvenirs d’enfance…<br /> J’aimerais tellement voir aussi un retour de Cobra!
SlashDot2k19
J’avais la figurine Musclor
SPH
@Gweegoo :<br /> Les 31 épisodes de COBRA ont eu une suite (deux, même). Et également un film (un dessin animé d’ 1H30)<br />
pecore
Je n’ai pas regardé Les Maitres de l’Univers originaux que j’ai trouvé puéril et inintéressant. Mon jeune frère était fan en revanche, ce qui m’a conduit à connaitre un peu par contrecoup. Je ne savais pas en revanche que les jouets étaient arrivés avant et que la série a été produite dessus et non l’inverse. Cela explique bien des choses.
Gweegoo
Il y avait eu un projet de film Cobra il y a qq années mais il avait été annulé. Pour moi, il n’y a que le dessin animé de l’époque disponible sur YouTube et souvent en Japonais sous-titré.<br /> As-tu plus d’info stp?
Stephane_Daval
Suite / reboot passable, à cent lieux de la qualité de l’originale…
pecore
Très fan de la série originale moi aussi mais je pense que la prestation de Jean-Claude Montalban y est pour beaucoup.
ar-s
Par le pouvoir du crane ancestrallllll, je détiens la force toute puissssannnnnnnte !
SPH
tape : space adventure cobra<br /> dans youtube et prends le premier lien. Tu auras les 31 episodes en VF.<br /> Pour les autres series, je ne me rappelle plus le nom…<br /> Pour le film/dessin animé, il n’est pas sur youtube. Je pense qu’il s’appelle space adventure cobra aussi.
Gweegoo
Je suis ptet un gros boulet mais je n’ai trouvé que 1-2 épisodes en français. Tout le reste est en japonais sous titré. Dsl
Gwynplaine
Sur Netflix, tu as une série : The Toys That Made Us, sur He Man justement. Tu découvriras tout le marketing autour, les créateurs, etc. C’est sympa à voir.
Bombing_Basta
Il y en a beaucoup des séries comme ça.<br /> Un exemple d’une autre série que tu connais peut être, Jayce et les conquérants de la lumière…
SPH
Chez moi, ils sont tous en VF. As tu vraiment cliqué sur le premier lien ? Car il y a une surprise a l’intérieur.
Martin_Penwald
Tiens, on n’a pas encore eu de commentaires des réac’ habituels sur l’affreux «&nbsp;wokisme&nbsp;» des reprises d’anciennes séries.<br /> Pour couper court à tout pleurnichage, une anecdote amusante (je parle ici de la série originale, pas des diverses reprises des années 2000 ni du film avec Dolph Lundgren) :<br /> Musclor est une icône gay.<br /> Si c’est passé à l’époque auprès des réac’ de tout poil, c’est que les références aux communautés LGBTQIA2S n’étaient pas réellement connues en dehors de ces dites communautés.<br /> Et il ne s’agit pas d’une interprétation a posteriori d’éléments qui auraient été inclus par hasard ; ce sont les auteurs eux-mêmes qui l’ont reconnu. Adam est le stéréotype du gay qui n’assume pas son orientation sexuelle alors que Musclor est le stéréotype du gay flamboyant et fier de l’être.<br /> Après, la série n’est vraiment pas terrible, c’est vraiment niais.
Gweegoo
Oui … tant pis!
SPH
Tiens, tout est résumé ici : Cobra (série télévisée d'animation) — WikipédiaThe_Animation(2010)
pecore
Et c’est dommage parce que le doublage français est très bon.
Wen84
«&nbsp;Tiens, on n’a pas encore eu de commentaires des réac’ habituels sur l’affreux « wokisme » des reprises d’anciennes séries.&nbsp;» =&gt; Justement, je n’allais pas commenter, car osef de cette série et il en faut pour tous les gouts. Mais comme tu as allumé la mêche, je voulais quand meme préciser : vu la quantité de meme et de parodie sur internet, crois moi tout le monde se doute que c’est un peu une icone gay. Peut etre aussi que tu n’as jamais vraiment compris la critique du «&nbsp;wokisme&nbsp;». Pour info, je n’ai rien contre des séries «&nbsp;gay&nbsp;» (Ce sera pas ma came, d’ailleurs je n’ai jamais regardé les maitres de l’univers, mais il en faut pour tous les gouts). La critique du wokisme c’est de vouloir en mettre de manière purement gratuite, là où ça n’a pas sa place. Mais voilà la nuance, c’est bien le probleme. Les mecs qui voient du Wokisme partout sont aussi allumé dans leurs cervelles que ceux qui crient aux réacs et nient ce phénomène, dès qu’on les chatouille un peu
Gweegoo
Tu prétends faire une réponse à un msg pour attirer l’attention et fais des copier-coller du meme msg un peu partout.<br /> T’as rien d’autre à faire? Pourquoi pas te « woke » toi-même et changer tes habitudes?<br /> Au passage, le mouvement woke n’a rien à voir avec un mouvement gay.
Wen84
Ce n’est pas à toi que je répondais, mais à Martin Penwald. Et non, je n’ai pas fait de copié/collé, je pense plutot à un bug de clubic. «&nbsp;Au passage, le mouvement woke n’a rien à voir avec un mouvement gay.&nbsp;» =&gt; On est bien d’accord et je n’ai moi jamais prétendu le contraire. Bref, ne te sens pas attaquer, dsl si tu as reçu cette réponse
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mortal Kombat, le film, signe pour un deuxième round
Malin ? Le fils de John Lennon vend des souvenirs physiques de son père en NFT (en virtuel donc)
Une série Percy Jackson est officiellement en route vers Disney+
The Ark : le co-créateur de Stargate SG-1 est aux manettes de la prochaine série Syfy
Netflix dévoile les premières images du Pinocchio de Guillermo Del Toro
Après le cinéma, Godzilla va poursuivre sa route en série sur Apple TV+
The Batman : il ne faudra pas oublier de passer aux toilettes avant la projection...
Upload : la série d'Amazon vous donne rendez-vous en mars pour sa saison 2
WeWork, vous vous souvenez ? Avec la série WeCrashed, Apple TV+ revient sur les déboires de la start-up
Le premier épisode de la série Shenmue sera diffusé dans quelques jours, un nouveau trailer est disponible
Haut de page