Anki, la start-up créatrice du petit robot Cozmo, met la clé sous la porte

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
02 mai 2019 à 09h36
0
cozmo

C'est terminé pour Anki. La start-up de San Francisco à l'origine des robots Cozmo et Vector, ou encore du jeu de course Anki Drive, vient d'annoncer le licenciement de ses 200 employés ce mercredi 1er mai.

Une entreprise en faillite malgré son succès

Boris Sofman, le patron de cette start-up de jouets connectés, vient d'annoncer la fermeture imminente de son entreprise et le licenciement de ses quelque 200 employés, selon le média américain Recode.

Créée en 2013 et ayant connu une belle popularité auprès du public notamment grâce à ses adorables robots Vector et Cozmo, l'entreprise déclarait près de 100 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2017, et a dépassé ce seuil en 2018 en vendant près de 1,5 million de robots cette même année. Seulement, si l'entreprise avait tout de même réussi à récolter plus de 200 millions de dollars en capital risque, elle aurait perdu l'un de ses « investisseurs stratégiques » à la dernière minute.

Un porte-parole de l'entreprise a par ailleurs déclaré à Recode : « Malgré nos succès passés, nous avons cherché, par tous les moyens, à trouver des financements pour notre développement de futurs produits et plateformes, mais nous ne sommes pas parvenus à conclure un accord ». Il ajoute : « Nous faisons de notre mieux pour prendre soin de chaque employé et de sa famille, et notre équipe de gestion continue d'explorer toutes les options possibles ».

Source : Recode.
2
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
scroll top