Laundroid, le robot penderie qui savait plier le linge

le 07 octobre 2015 à 08h45
0
Trois sociétés japonaises ont réuni leurs efforts pour poser les bases de ce que pourrait être la penderie du futur... capable de plier elle-même chemises et tee-shirts lorsqu'ils sortent du sèche-linge !

Plier le linge avant de le ranger, voilà une corvée dont la plupart d'entre nous se passerait bien. Le confort nous viendra peut-être une nouvelle fois du Japon où trois sociétés ont présenté mercredi leurs travaux conjoints autour d'un concept de penderie quasi-autonome baptisée Laundroid.

Le premier élément consiste en un robot capable de plier le linge. Bien qu'il soit dissimulé derrière de grandes parois, on devine une machinerie assez imposante capable de reconnaître le type de vêtement soumis par l'utilisateur avant qu'un ensemble de bras et de rouleaux entre en action afin de défroisser et plier le linge.

Au Ceatec de Tokyo, la démonstration est faite sur une grande scène avec force ornements technologiques. Pendant que la machine travaille, des écrans affichent des coordonnées trigonométriques, histoire de souligner qu'une mystérieuse intelligence est à l'oeuvre.

0280000008197262-photo-laundroid-ceatec.jpg

Après quelques minutes de travail, le tiroir de réception du linge s'ouvre et la démonstratrice y récupère son tee-shirt blanc. Il était initialement roulé en boule et ressort effectivement à peu près plié, même s'il n'est pas certain que le résultat satisfasse vraiment aux puristes.

0280000008197264-photo-laundroid-ceatec.jpg

Pour Seven Dreamers Laboratories, Panasonic et Daiwa House Industry, il convient cependant de ne pas s'arrêter à ce premier prototype. Les trois partenaires invitent à suivre leurs travaux ces prochaines années et promettent, à terme, d'arriver à une penderie complètement intégrée dans laquelle seraient dissimulés lave-linge, sèche-linge et robot à plier les vêtements. Le repassage n'a pas été évoqué pour l'instant, mais dans la mesure où des machines spécialisées existent déjà, il s'agit certainement d'un oubli.

0280000008197266-photo-laundroid-ceatec.jpg

L'échéance serait fixée à 2019 avec comme objectif suivant l'intégration du Laundroid au sein des environnements domotiques connectés (smart home), l'année suivante. Dès lors, il ne resterait plus à l'homme qu'à remplir son panier de vêtements sales et transférer ensuite le linge entre les différents appareils avant de le récupérer plié, prêt à être rangé. D'ici là, les trois partenaires envisagent de commercialiser seule l'unité dédiée au pliage d'ici 2017.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Robotique Ceatec
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top