La Grande-Bretagne passe en revue les liens entre BT et les routeurs Huawei

12 octobre 2012 à 11h00
0
Outre-Manche, un organisme chargé de la sécurité des réseaux d'information a décidé de surveiller de près les liens tissés entre l'opérateur BT et l'équipementier chinois Huawei. The Intelligence and Security Committee cherche ainsi à savoir si la présence de routeurs chinois peut nuire aux infrastructures réseau nationales.

00FA000005455185-photo-huawei.jpg
Depuis 2005, Huawei est un fournisseur de l'opérateur BT en Grande-Bretagne. Après avoir obtenu des contrats destinés à l'équipement du réseau haut débit cuivre de l'opérateur, Huawei s'est attelé à doter son réseau de fibre optique. Ses équipements ont également été utilisés pour construire le réseau 4G en cours de lancement à la fin de ce mois-ci d'Everything Everywhere, la co-entreprise montée par Orange et Deutsche Telekom.

BT et Huawei ont donc tissé des liens commerciaux depuis plusieurs années. Selon le Guardian, l'Intelligence and Security Committee a décidé de mener une enquête sur ces partenariats. Son président, Sir Malcolm Rifkind a également précisé que l'institution : « examinait la présence de Huawei à l'égard de notre infrastructure nationale critique pour savoir nous devrions nous en inquiéter. Nous étudions la relation qui s'est établie entre Huawei et British Telecom et les implications pour le Royaume-Uni ». Le responsable ajoute qu'il s'attachera à savoir si des incidents concernant Huawei ont été relevés ces dernières années.

De son côté, l'équipementier chinois a tenu à préciser qu'il opérait sur le marché britannique depuis 2001 sous contrôle des autorités compétentes. Un porte-parole a même expliqué que la société serait totalement disponible pour évoquer la question devant le comité.

Alors que les Etats-Unis ont accentué leur pression sur certains équipementiers réseau chinois, Huawei a d'ores et déjà rappelé que le marché britannique restait stratégique pour lui. Si ce comité d'experts entend certes dénouer les intrications entre l'opérateur BT et Huawei, la firme chinoise a déjà indiqué qu'elle investira 1 milliard de dollars en Grande-Bretagne puis un autre milliard dans les cinq prochaines années. Le groupe emploie déjà 800 personnes sur le territoire britannique et prévoit d'étendre ses effectifs à 1 500 d'ici 2017. Ce nouvel accord devrait ainsi permettre à l'équipementier de proposer plus facilement ses produits aux opérateurs Télécoms du pays.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top